Comment invoquer notre Mère Divine pour avancer dans la mort psychologique

"Le Serpent igné de nos pouvoirs magiques". La Divine épouse de l'Esprit Saint en nous, l'épouse de notre Shiva, notre Adorable Devi Shakti...
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Comment invoquer notre Mère Divine pour avancer dans la mort psychologique

Message le 30 juillet 2017, 17:31

D. Vénérable Maître, le Vénérable Maître pourrait-il enseigner aux frères ici présents la pratique que vous nous avez donnée la dernière fois sur l'extirpation de l'Ego avec la Mère Divine ?

M. La pratique est simplement naturelle : quand on a faim et que l'on est petit, on demande du lait à notre maman...

D. Celle de la [...]

M. Bon, c'est vraiment un sujet de groupe ; à présent, nous allons au travail individuel : si on a faim et que l'on est petit, on demande à notre maman de nous donner à manger, n'est-ce pas ? Si on a soif, on lui demande à boire ; si on a sommeil, on pleure pour qu'elle nous couche. Bon, c'est ainsi que l'on doit être avec notre Divine Mère Kundalini : une fois un défaut compris, nous devrons donc beaucoup supplier notre Divine Mère Cosmique (avec le sentiment le plus pur, avec le plus grand naturel) d'éliminer de nous ce défaut, et elle le fera.

Mais il est clair que le plus grand pouvoir se trouve dans la Forge des Cyclopes, parce que réellement, c'est dans la Forge Ardente de Vulcain, grâce à l'Électricité Sexuelle Transcendante, qu'est renforcé tout le Pouvoir de la Divine Mère Kundalini. Alors elle peut ainsi extirper de manière plus rapide n'importe laquelle de nos erreurs.

extrait de CONFÉRENCE N°235 : PRÉCISIONS DOCTRINALES DU VÉNÉRABLE : viewtopic.php?f=259&t=3593

Avatar du membre
Messages : 102
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Comment invoquer notre Mère Divine pour avancer dans la mort psychologique

Message le 31 juillet 2017, 18:32

Je ne sais pas si certaines personnes sont ou ont été dans ce cas mais moi, j'ai eu beaucoup de mal avec cet aspect du travail.

Au début je ne comprenais pas cet appel à la mère divine, je ne ressentais pas les choses ainsi. Prier dieu, le père, prier Jésus, saint François d'Assise, ça oui, mais cet aspect de soi-même, la mère particulière, cela me semblait trop abstrait.

Mais je priais quand même, parce qu'on l'enseignait, alors oui, mais je le faisais un peu pour obéir, je ne sentais pas cette aspiration, cette confiance, cette foi, il me semblait que je priais un peu dans la vide à vrai dire.

C'est un gros problème ça, non? Être un fils ingrat, ne pas ressentir cette proximité avec la partie de son Être qui est sensée être la plus proche...

Je n'ai pas de recette à donner, chacun est différent mais en prenant ce problème avec plus de sérieux, j'ai essayé de comprendre, j'ai essayé de voir ce qui clochait, j'ai demandé de l'aide...
Et bien, laissez moi vous dire que ce n'est pas gagné non plus! ^^ :)
Bon, c'est une problématique qui m'appartient, je ne souhaite pas raconter ma vie plus que ça, je partage ici ce témoignage pour dire que les choses les plus évidentes, les plus simples, comme demander à sa mère particulière, ne sont pas forcément accessible d'emblée, cela constitue même un défi.

La plus grande erreur que l'on peut faire c'est d'être négligent et de vouloir contourner une consigne.

Si l'on étudie bien l'enseignement, je suis certain qu'il n'y a que ça : des choses "simples" que l'on met de côté, qu'on fait à moitié ou sans y croire...
Aussi, le côté "révolutionnaire" reste juste une belle idée.

Répondre

Retourner vers « Notre Divine Mère Kundalini »