Samael s'Envole avec sa Divine Mère Particulière

"Le Serpent igné de nos pouvoirs magiques". La Divine épouse de l'Esprit Saint en nous, l'épouse de notre Shiva, notre Adorable Devi Shakti...
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Samael s'Envole avec sa Divine Mère Particulière

Message le 23 janvier 2012, 06:23

Déjà dans le huitième chapitre de ce livre, nous avons parlé avec beaucoup d'insistance sur l'agent magique des Etats de Djinns, je veux me référer clairement au quatrième aspect de Devi Kundalini (c'est le point d'appui pour la quatrième verticale).

Au moment où j'écris ces lignes, certains souvenirs me reviennent à l'esprit, de magnifiques invocations divines.

Il arriva qu'une nuit d'automne, je résolus de boire le vin de la méditation dans la coupe de la parfaite concentration.

Le sujet de ma méditation fut ma Mère nature particulière, le quatrième aspect du serpent igné de nos pouvoirs magiques.

Prier est converser avec Dieu et je parlais avec l'adorable, en la suppliant mentalement de faire monter mon corps physique au paradis terrestre (la quatrième dimension).

Ce qui arriva ensuite dans la nuit du mystère fut surprenant : assisté par l'ineffable, je me levais du lit.

Quand j'abandonnais ma demeure et sortis dans la rue, je pus me rendre compte que mon corps physique avait pénétré dans la quatrième dimension.

Elle me transporta dans les forêts les plus profondes de l'Eden où les rivières d'eau de vie pure charrient du lait et du miel.

Ô Vierge dame des cimes boisées !. Tout se tait devant toi ; l'Ibère inculte, le Gaulois qui, bien que mourant, reste sévère et le Sicambre féroce qui, rendant les armes à la fin, humilié, te respecte.

Mon adorable Madonna, par les Dieux qui gouvernent les mortels du haut du Ciel, j'implore toujours ton aide.

Le visage de ma Mère nature était d'une beauté paradisiaque impossible à décrire avec des paroles humaines.

Sa chevelure semblait une cascade d'or tombant délicieusement sur ses épaules d'albâtre.

Son corps était comme celui de la Vénus mythologique, ses mains avec des doigts coniques très beaux et pleins de pierres précieuses, avaient la forme christique.

Je conversais avec l'adorable dans le bois et elle me dit des choses que les êtres terrestres ne peuvent pas comprendre.

Sublime, ma Mère resplendissait dans le monde éthérique, la quatrième verticale, la quatrième dimension.

Alors, si rien n'est un réconfort pour le coeur souffrant, ni les marbres de Phrygie, ni la pourpre resplendissante, il vaut mieux se réfugier contre le sein délicieux de sa Divine Mère nature particulière, individuelle.

Elle est l'auteur de nos jours, le véritable artisan de notre corps physique.

Ce fut elle qui, dans le laboratoire humain, réunit l'ovule et le spermatozoïde afin que surgisse la vie.

Elle, la créatrice de la cellule germinale avec ses quarante-huit chromosomes.

Sans elle, les cellules de l'embryon ne se seraient pas multipliées, les organes ne se seraient pas formés.

Bien que la souffrance fasse plier ton âme, tiens bon, ô Disciple !, et livre-toi humblement à ta Mère nature.

extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Sacree.php

Répondre

Retourner vers « Notre Divine Mère Kundalini »