Ego de la Colère

Spécifiquement selon la définition de Samael
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Ego de la Colère

Message le 16 juillet 2012, 19:59

Observons ce qu'est le processus de la colère. Combien y a-t-il de situations de colère ? Il y en a de multiples, n'est-ce pas ? On peut avoir de la colère dans une attaque de jalousie, on peut avoir de la colère parce que nous sentons qu'on nous a trompés, on peut avoir de la colère par amour-propre, parce que quelqu'un a blessé notre amour-propre, etc. Bien, étudier la colère est très intéressant : comment la colère s'est-elle produite ? Pourquoi une telle situation de colère ? Comment a-t-elle explosé ? C'est ainsi ; lorsque nous dissolvons un « Moi » de la colère, c'est parce que nous l'avons préalablement compris et, par le fait de « l'avoir compris », nous avons acquis une sagesse formidable, unique...

Si vous voulez le PAIN de la SAGESSE, vous devez comprendre chacun des « éléments indésirables » que vous allez désintégrer et, au fur et à mesure que vous les comprendrez, vous acquerrez de la sagesse. Bref, quand on désintègre la totalité de l'Ego, qu'on a libéré l'Essence, on devient innocent mais avec de la Sagesse, et la Sagesse, la Sapience, nous protège parce qu'elle nous permet de connaître non seulement le bon et le mauvais, mais le mauvais du bon et le bon du mauvais.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ssence.php

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de la Colère

Message le 21 novembre 2013, 06:55

Un autre facteur de discorde dans les couples, dans les foyers, c'est la COLÈRE. L'homme en colère dit une chose, la femme fait une réponse lapidaire et cela finit par une bataille de verres et d'assiettes cassés... C'est la crue réalité des faits !

Si nous éliminions le démon de la colère, la paix régnerait dans les foyers, il n'y aurait pas de douleur. Mais je me dis, et je vous le dis aussi : pourquoi faut-il qu'il y ait de la colère à l'intérieur de nous ? Pourquoi sommes-nous ainsi ? Ainsi, n'est-ce pas possible de changer ? Si, c'est possible ! J'ai pris la décision de changer et j'ai changé. J'étais très colérique, j'ai connu, moi aussi, le processus de la colère, comme vous. Mais j'ai pris la décision de l'éliminer et je l'ai éliminée.

Évidemment, il a fallu que je passe par certains sacrifices afin d'éliminer la colère. J'allais volontairement à certains endroits où quelqu'un pourrait m'insulter, je m'y rendais dans le but précis qu'on m'insulte. Je savais qu'un individu n'aimait pas du tout nos Enseignements et je lui rendais intentionnellement visite pour qu'il m'insulte. L'homme m'insultait. Pendant une demi-heure, une heure, il m'insultait, tandis que je m'observais moi-même ; j'observais mes réactions intérieures et extérieures, les impulsions qui venaient du dedans comme celles qui venaient du dehors. J'observais les causes qui motivaient ma colère.

Je pus constater que, dans certaines circonstances, la colère venait de ce que mon orgueil était blessé. J'ai pu constater qu'à d'autres moments, la colère surgissait parce qu'on me blessait dans mon AMOUR-PROPRE. Je m'aimais beaucoup moi-même. Je pensais que j'étais un grand personnage, sans comprendre que je n'étais qu'un misérable ver de la boue de la terre. Je me croyais grand et si quelqu'un me touchait au vif, alors, devenu furieux, je réagissais, je tonnais et lançais des éclairs, je déchirais mes vêtements et je protestais...

Je décidais d'étudier tous ces facteurs de la colère et, passant par de grands super-efforts et des sacrifices, je réussis à éliminer la colère. Donc, le fait de dire : « Je suis ainsi » n'a aucune valeur. Si « on est ainsi », on peut changer, et si on change, on en bénéficie soi-même et nos semblables aussi en bénéficient. Il faut apprendre à éliminer nos erreurs, et c'est possible, si on réfléchit un peu.

Comme les couples seraient heureux s'ils savaient vraiment aimer ! Si l'homme n'avait jamais de colère, si la femme n'avait jamais de colère, j'estime QUE L'ON POURRAIT CONSERVER LA « LUNE DE MIEL ». Malheureusement, les êtres humains, lorsqu'ils se marient, s'acharnent à détruire ce qu'il y a de plus beau, c'est-à-dire la « Lune de Miel ».

Si on veut réellement conserver la « Lune de Miel », il faut éliminer la colère. Il faut éliminer la jalousie, il faut éliminer l'égoïsme. Nous devons devenir compréhensifs, apprendre à pardonner toutes les erreurs de l'être aimé. Personne ne naît parfait ! L'homme doit savoir que la femme a ses défauts ; la femme doit comprendre que l'homme a les siens. Ils doivent SE PARDONNER mutuellement LEURS DÉFAUTS de type psychologique. S'ils font cela, ils conserveront la « Lune de Miel » !

Chez les anciens peuples d'Anahuac, existait XOCHIPILLI, le Dieu du Chant, de l'Amour et de la Beauté. Xochipilli nous enseigne à conserver les indiscutables délices de la « Lune de Miel ». C'est dommage que les gens ne comprennent pas la Doctrine de Xochipilli.

Il est possible de conserver la « Lune de Miel » quand on apprend à pardonner les erreurs de l'être aimé ; mais si on ne sait pas pardonner les erreurs, on perd la « Lune de Miel ».

passage extrait de la conférence 157. Le Miracle de l'Amour : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -amour.php

Répondre

Retourner vers « Egos mis en lumière »