Eglise Gnostique : 4 Chemins à la fois (Vidéo d'Oscar)

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Eglise Gnostique : 4 Chemins à la fois (Vidéo d'Oscar)

Message le 10 novembre 2009, 19:57

L'Eglise Gnostique.

Il existe quatre chemins très importants que tout couple engagé dans le Mariage Parfait doit connaître : 1) Le chemin du Fakir, 2) le chemin du Moine, 3) le chemin du Yogi, 4) le chemin de l'homme équilibré.

L'Association Gnostique Internationale comprend une Ecole et une Religion.

Le premier chemin, nous le vivons dans la vie pratique en apprenant à vivre correctement. Le deuxième chemin réside dans notre Eglise ; celle-ci a ses sacrements, ses rituels et sa vie communautaire. Le troisième chemin, nous le vivons par le biais de l'Occultisme pratique : nous avons nos pratiques ésotériques, nous avons des exercices spéciaux pour le développement des facultés latentes de l'homme. Le quatrième chemin, la Voie de l'homme rusé, nous le vivons en mettant en oeuvre un équilibre parfait entre toutes nos diverses activités ; nous étudions l'Alchimie et la Kabbale et nous travaillons à la désintégration du Moi psychologique.

Nous ne sommes pas membres de l'Eglise Catholique Romaine. Cette Eglise ne suit qu'un seul chemin, celui du Moine. Nous parcourons, quant à nous, les quatre chemins. Le chemin du Moine, nous l'avons dans notre Religion Gnostique, avec son Patriarche, ses Archevêques, Evêques et Prêtres. Ainsi donc, nous n'appartenons pas à l'Eglise de Rome. Nous ne sommes, non plus, contre aucune religion, école ou secte. Beaucoup de prêtres de l'Eglise de Rome ont rejoint nos rangs. Des gens de toutes les organisations se sont affiliés à notre mouvement gnostique. Notre Eglise Gnostique est des plus complète. Sur le chemin du Fakir, nous apprenons à vivre correctement. Sur le chemin du Moine, nous développons le sentiment. Sur le chemin du Yogi, nous pratiquons les exercices ésotériques qui mettent en activité les pouvoirs latents cachés de l'homme. Sur le chemin de l'homme équilibré nous travaillons avec l'Alchimie et la Kabbale et nous luttons pour désintégrer l'Ego.

Notre Eglise Gnostique est l'Eglise Transcendante. Cette Eglise se trouve dans les mondes supérieurs. Nous avons aussi de nombreux temples dans le monde physique. En outre, nous avons ouvert des milliers de Lumitiaux Gnostiques où l'on célèbre les Saints Rituels et où l'on étudie la Doctrine Secrète de l'Adorable Sauveur du monde. Nous ne devons pas oublier que notre mouvement gnostique constitue une Ecole et une Religion en même temps. Il est déjà démontré de façon définitive que Jésus, le Christ, était Gnostique. Le Sauveur du monde était membre actif de la caste des Esséniens qui étaient des mystiques qui ne se coupaient jamais les cheveux ni la barbe.

L'Eglise Gnostique est l'authentique Eglise Chrétienne primitive dont le premier Pontife a été l'Initié Gnostique nommé Pierre. Paul de Tarse appartenait à cette Eglise ; il était un nazaréen. Les Naasséniens furent une autre secte gnostique. La Première Eglise Chrétienne a été le véritable tronc ésotérique d'où se sont détachées de nombreuses sectes néochrétiennes telles : l'Eglise Catholique Romaine, le Protestantisme, l'Adventisme, l'Eglise Arménienne, Chrétienne Orthodoxe, etc.

Nous avons pris la franche résolution de faire connaître publiquement la racine du Christianisme : le Gnosticisme. L'Eglise Gnostique est l'Eglise Chrétienne primitive. A cette Eglise Gnostique a appartenu le Patriarche Basilide, célèbre alchimiste qui a laissé un livre fait de plomb comportant sept pages, lequel, selon le Maître Krumm-Heller, serait conservé dans le musée de Kircher, au Vatican. Ce livre ne peut être compris par les archéologues, car c'est un livre de Science Occulte. Basilide était un disciple de Saint-Mathieu. Le Catholicisme Romain actuel n'est pas le véritable Catholicisme. Le légitime et authentique Catholicisme, c'est le Catholicisme Gnostique Chrétien primitif. La Secte Romaine actuelle n'est qu'une déviation du Catholicisme Gnostique originel. C'est là la raison fondamentale pour laquelle nous nous distançons catégoriquement de la Secte de Rome. A l'Eglise Gnostique Catholique Chrétienne primitive ont appartenu des saints comme Saturnin d'Antioche, célèbre kabbaliste, Simon le Magicien, qui finit par dévier de façon déplorable, Carpocrate, qui fonda plusieurs couvents gnostiques en Espagne, Marcion de Sinope, Saint-Thomas, Valentin, le Grand Maître des Mystères Majeurs nommé Saint-Augustin, Tertulien, Saint-Ambroise, Irénée, Hippolyte, Epiphane, Clément d'Alexandrie, Marc, le grand Gnostique, qui s'est soucié tout particulièrement de la Sainte Onction Gnostique et nous a laissé des enseignements extraordinaires sur le cheminement des forces sexuelles à travers les douze portes zodiacales de l'organisme humain. Furent aussi des Gnostiques : Cerdon, Empédocle, Saint-Jérome et beaucoup d'autres saints de l'antique Eglise Gnostique Chrétienne primitive de laquelle a dévié l'actuelle Secte de Rome.

Dans notre Eglise Gnostique, nous avons cinq sacrements : le Baptême, la Communion au Pain et au Vin, le Mariage, la Confession (qui prend la forme d'une conversation amicale entre Maître et disciples) et enfin l'Extrême-onction.

Le Mariage Gnostique s'avère très intéressant, dans l'Eglise Gnostique. Pour la célébration de ce sacrement, la femme revêt le vêtement de Prêtresse Gnostique puis on la confie, en tant qu'épouse, à l'homme qui doit devenir son mari. Ce sont les saints Maîtres qui président à cet office et c'est devant eux qu'elle est reçue comme épouse, avec la promesse de ne pas forniquer, engagement formel que prend aussi l'époux.

L'Eglise Gnostique adore le Sauveur du monde, qui a pour nom Jésus. L'Eglise Gnostique sait que Jésus a incarné le Christ et c'est pour cette raison qu'elle l'adore. Christ n'est pas un individu humain ni divin. Christ est un titre que l'on donne à tout Maître réalisé intégralement. Christ est l'Armée de la Voix. Christ est le Verbe. Le Verbe est très au-delà du corps, de l'Ame et de l'Esprit. Quiconque parvient à incarner le Verbe reçoit par le fait même le titre de Christ. Christ est le Verbe lui-même. Il faut qu'en chacun de nous le Verbe se fasse chair.

Lorsque le Verbe se fait chair en nous, nous parlons alors dans le Verbe de la Lumière. Plusieurs Maîtres ont, jusqu'à maintenant, incarné le Christ. Dans l'Inde secrète vit, depuis des millions d'années, le Christ Yogi de l'Inde, l'immortel Babaji. Le Grand Maître de Sagesse Kout-Humi a également incarné le Christ. Sanat Kummara, le fondateur du grand Collège d'Initiés de la Loge Blanche, est un autre Christ vivant.

Nombreux sont ceux qui, dans le passé, ont incarné le Christ. Quelques-uns, dans le présent, l'ont incarné. Beaucoup l'incarneront, dans le futur. Jean le Baptiste aussi a incarné le Christ ; Jean le Baptiste est un Christ vivant. La différence entre Jésus et les autres Maîtres qui ont également incarné le Christ se situe dans la hiérarchie : Jésus est le plus haut Initié Solaire du Cosmos.

Le suprême Grand Maître Jésus vit actuellement avec son même corps physique ressuscité d'entre les morts. Le Grand Maître vit actuellement dans le Shamballah. C'est un pays secret qui se trouve au Tibet. Auprès du suprême Grand Maître vivent beaucoup d'autres Maîtres Ressuscités qui collaborent avec Lui à l'accomplissement du Grand-OEuvre du Père.

Le Sacerdote Initié perçoit en état d'extase la Substance-Christ et, par une opération magique, il transmet sa propre influence au Pain et au Vin, en éveillant alors la substance christonique qui s'y trouve, afin qu'elle opère des miracles en éveillant les pouvoirs christiques de nos corps internes.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ituels.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Eglise et Ecole Gnostique : 4 Chemins à la fois

Message le 11 juin 2011, 05:54


Répondre

Retourner vers « Voies possibles »