Différencier la Chute de la Descente (perte de la Pierre)

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Différencier la Chute de la Descente (perte de la Pierre)

Message le 23 septembre 2012, 14:55

Bien sûr, je suis en train de le faire pour la troisième fois. Je dis « pour la troisième fois » parce que j'ai fait le Grand Oeuvre trois fois. Je le fis dans le précédent Maha-Manvantara, c'est-à-dire DANS LA TERRE-LUNE, avant que cette chaîne terrestre n'ait surgi à l'existence. J'ai alors travaillé pour l'humanité, et je fis toute l'Oeuvre...

Ensuite, dans la LÉMURIE, je commis donc l'erreur, lors de cette révolte des Anges qui tombèrent dans la génération animale (bien sûr, cela arriva dans la Lémurie, sur le Continent Mu) ; alors, je commis aussi l'erreur (en tant que Dhyani Boddhisattva) de tomber dans la génération animale, et alors, je perdis la Pierre, je la « jetai à l'eau »... Dans cette même Lémurie, je recommençai et la fis surgir...

Plus tard, sur le plateau central de l'Asie, je commis l'erreur que commit le Comte Zanoni, c'est-à-dire de prendre une épouse, alors que cela m'était interdit. Alors, de nouveau, je « jetai la Pierre Philosophale à l'eau ».

Maintenant, DANS CETTE NOUVELLE EXISTENCE, j'ai fait le Grand Oeuvre, cela pour terminer par la résurrection du Seigneur pour la troisième fois, pour la troisième fois...

De sorte que je l'ai déjà faite trois fois : je la fis dans l'antique Terre-Lune. Là-bas, je commis donc l'erreur de « jeter la Pierre à l'eau », et là-bas même, il m'a été donné de lever de nouveau la Pierre pour donner vie à la Pierre. Dans la Lémurie, je fis l'erreur de commettre un délit, et ensuite, dans cette même Lémurie, je la fis remonter une fois encore. Et plus tard, dans la race aryenne, je commis encore le délit, et sur le plateau central de l'Asie, je « jetai de nouveau ma Pierre à l'eau », et maintenant je la fais surgir de nouveau à l'existence pour la troisième fois. De sorte que j'ai de l'expérience, je connais bien le chemin... Je connais le chemin et je le connais de façon pratique...

Ce que, en tout cas, je veux vous dire est une grande vérité : lorsque j'ai élaboré la Pierre Philosophale pour la première fois, la Pierre était forte, puissante ; lorsque je l'ai élaborée pour la deuxième fois, elle était plus forte, et maintenant que je suis en train de l'élaborer pour la troisième fois, elle sera encore plus puissante, étant donné l'expérience acquise.

Il y a donc un principe très intelligent que vous devez comprendre : un homme peut lutter beaucoup et se transformer jusqu'à parvenir à l'union avec Dieu. Jusque là, il progresse, mais après être arrivé à l'union avec Dieu, un Homme (Homme à travers lequel Dieu se manifeste), nous dirions qu'à partir de là, il n'y a plus aucun progrès, n'est-ce pas ? Puisqu'il est arrivé à Dieu, que faire de plus ?

Si cet Homme veut progresser à partir de là, il doit alors, disons, RÉTROGRADER, c'est-à-dire « jeter la Pierre à l'eau » : il se retrouve sans la Pierre. Mais, quand il a redonné vie à la Pierre, cette Pierre est alors plus pénétrante, plus puissante [...] extraordinaire...

Il y a des Hommes qui l'ont faite jusqu'à sept fois, « ils ont jeté la Pierre à l'eau » jusqu'à sept fois (des Adeptes qui l'ont jetée jusqu'à sept fois). Vraiment, au-delà de sept fois, c'est très dangereux, on peut tomber dans la malédiction. Je l'ai faite trois fois, mais franchement, je ne la ferai pas une quatrième fois, je ne veux pas m'exposer à des problèmes. Et les trois fois que je l'ai faite, cela m'a laissé un goût amer. Bien trop douloureux !...

D. Je veux bien le croire...

M. Par exemple, sur le plateau central de l'Asie, lorsque « j'ai jeté la Pierre à l'eau » pour la troisième fois, j'ai lutté, dès lors, au long des siècles pour me relever ! Quels karmas épouvantables, que d'amertumes terribles ! Ce n'est que maintenant, après avoir beaucoup, beaucoup souffert, que la Pierre Philosophale est de nouveau prête à renaître (je l'aurai de nouveau en 78), mais à quel prix. « Cela m'a pris » toute la race aryenne pour la lever de nouveau. De sorte que c'est très douloureux, c'est un progrès très dangereux...

Il y a des adeptes qui, voulant rendre leur Pierre plus pénétrante et plus puissante, descendent intentionnellement. Ils ne tombent plus, mais ils descendent. Comment descendent-ils ? Ils prennent une épouse, alors que cela leur est interdit, mais ils n'éjaculent pas la liqueur séminale, car ils travaillent avec toutes les règles de l'Arcane A.Z.F. sous la direction d'un gourou...

De toute façon, ils perdent la Pierre (car le contact sexuel leur est interdit) et, après un certain temps, sous la direction de ce même gourou, ils donnent de nouveau vie à la Pierre, ils font le Grand Oeuvre ; alors la Pierre devient encore plus puissante qu'avant.

Il faut donc différencier une CHUTE d'une DESCENTE. Je ne suis pas descendu ainsi, intentionnellement ; les trois cas furent des chutes (des chutes et non des descentes). Sur le plateau central de l'Asie (par la même erreur que le Comte Zanoni), je suis tombé amoureux d'une belle dame ineffable et je la pris pour épouse, bien que cela me fut interdit, et cela généra une chute. Mais, je vous dis (après des siècles d'expérience) que c'est ainsi que se réalise le Grand Oeuvre...

Et souvenons-nous de l'Oiseau Phénix, il était merveilleux, ceint d'une couronne d'or, ses pattes, ses membres, tout en or pur, beau, ineffable. La Nature lui rendait un culte... Fatigué de vivre, après des millions d'années, il résolut de faire un nid (avec des branches d'encens, de myrrhe, de je ne sais quoi, de nard, d'autres rameaux précieux, dit-on). Bon, ce qui est sûr, c'est qu'il s'incinéra (la Nature s'attrista)... Mais, il ressuscita ensuite de ses propres cendres (l'Oiseau Phénix), plus glorieux qu'avant, plus puissant qu'avant. C'est en relation, précisément, avec le Grand Oeuvre...

Tout pouvoir d'un adepte se trouve dans la Pierre Philosophale. S'il la « jette à l'eau », il se retrouve alors « coupé »...

sujet extrait de la conférence : 150. Prodiges alchimiques de l'archée gnostique (Comment créer l'Homme à l'intérieur de nous-même) : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... stique.php

Répondre

Retourner vers « Voies possibles »