Causes des bonnes Fortunes et Infortunes

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Causes des bonnes Fortunes et Infortunes

Message le 23 mai 2011, 18:33

Pourquoi y a-t-il des personnes qui depuis qu'elles sont nées, travaillent sans relâche comme si elles étaient sous le coup d'une condamnation qui ne se terminerait qu'à leur mort, tandis que d'autres vivent bien sans tant travailler ?.

Cela est dû à la Loi du Karma ; les personnes qui travaillent excessivement et ne progressent pas, ont fait beaucoup travailler les autres dans leurs vies passées, exploitant leurs sujets sans aucune miséricorde et en souffrent aujourd'hui la conséquence en travaillant de façon inutile, puisqu'ils ne progressent pas.

Mon Fils s'est marié et tout est allé extrêmement mal pour lui ; les entreprises où il travaillait ont fait faillite ; il a demandé un prêt à la banque pour établir un commerce et est allé à la ruine de façon retentissante ; il échouait dans tout ce qu'il entreprenait ; il a dû divorcer à la suite de nombreuses brouilles qu'il avait avec son épouse. Après un certain temps il eut de nouvelles noces et cet homme à qui il ne restait plus qu'à demander l'aumône se trouve aujourd'hui très bien et son succès augmente chaque jour. A quoi cela est-il dû ?.

Il existe trois liens matrimoniaux : le premier karmique, le deuxième dharmique et le troisième cosmique ; les premiers sont des liens de douleur, de faim, de misère, de dénuement, de malheur ; les seconds sont des liens de succès, de joie, d'amour, de progrès économique, etc. ; et les troisièmes sont uniquement pour les âmes choisies, pures et saintes et apportent, comme il est naturel, une félicité inépuisable. Quant au cas sur lequel porte votre question, je dois vous dire qu'il appartient au premier ordre de ces trois états matrimoniaux (karmique) ; il n'y a pas de doute que votre fils et sa première épouse ont souffert l'indicible pour payer les mauvaises actions de leurs vies antérieures ; il est clair que dans des vies anciennes, ils furent aussi mari et femme, mais firent beaucoup de mal ; ils ne surent pas vivre et le résultat fut la douleur. Le nouveau mariage de votre fils fut bénéfique du point de vue économique ; nous pouvons le cataloguer comme un mariage de bonne fortune, dharmique, dirions-nous, résultat de bonnes oeuvres de vies antérieures. La seconde épouse a aussi vécu avec lui dans des vies passées et comme il a observé avec elle une meilleure conduite, le résultat est que maintenant son sort a tourné, sa vie s'est améliorée, c'est tout.

passage extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/ADM04.html

Répondre

Retourner vers « Karma, réincarnation et vies antérieures »