Les habitants de Ganymede et de Jupiter

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les habitants de Ganymede et de Jupiter

Message le 9 août 2017, 12:53

Rappelons-nous le cas insolite qui se produisit, il y a peu de temps, dans la république de l'ÉQUATEUR : un homme (dont je ne mentionnerai pas le nom) était affilié à une école ésotérique tibétaine. Il se concentra intensément sur un satellite de Jupiter appelé « GANYMÈDE ». Cela l'intéressait beaucoup d'étudier ce satellite. Et un jour, il prit congé de son frère qui était marié et de sa belle-sœur. Il leur dit :

– Je pars en voyage…

– Mais, où ?

– C'est un long voyage, dit-il, mais il ne voulut pas donner plus de raisons.

Il les invita à souper (sa famille) et au milieu du repas, quelque chose de lumineux, de resplendissant, descendit dans le jardin de la demeure. En observant attentivement, les assistants virent un vaisseau cosmique... Avec beaucoup d'accolades et de baisers, il prit congé des siens...

– Ne craignez rien, leur dit-il, je m'en vais de mon propre gré, personne ne m'enlève, je m'en vais pour mon plaisir. Et il monta dans le vaisseau. Celui-ci disparut quelques instants plus tard dans l'espace étoilé.

Son frère et sa belle-sœur contemplèrent le vaisseau jusqu'au moment où il se perdit dans les cieux. Beaucoup plus tard, très triste, son frère reçut une étrange visite : son frère était revenu seul quelque temps. Il donna des informations sur Ganymède et dit qu'il venait pour dire définitivement adieu.

Il avait une maison et une voiture et il les lui offrait (et c'est ce qu'il fit). Et le processus se répéta et il monta dans un vaisseau jusqu'à se perdre dans l'espace. Mais il laissa à son frère un appareil, une boîte avec des boutons très spéciaux et une technique étrange. Il lui dit qu'il pourrait communiquer avec lui s'il se concentrait sur cet appareil.

Et c'est ce qu'il fit. Et chaque fois qu'il se concentrait sur cet appareil (comme une sorte d'écran de télévision) son frère apparaissait et il pouvait discuter avec lui. Et lui, son frère, se prépara aussi pour [...] jusqu'à ce qu'il pût être un jour emmené sur Ganymède.

Parmi les données recueillies par ces gens étranges de l'Équateur, je vous dirai ce qui suit : il existe sur Ganymède une civilisation merveilleuse. Il y a de l'eau, oui, sur ce satellite, il y a de l'eau dans les volcans qui existent ; tout fonctionne à l'énergie atomique ; les villes sont construites sous le sol, sous terre. Ils ont une agriculture et une civilisation magnifique.

Les cerveaux de ces Hommes sont encore plus volumineux que celui des terriens. La glande pinéale est connectée par certains rameaux nerveux à la pituitaire ; et la pituitaire, à son tour, communique par certaines ramifications nerveuses au nerf optique. Ainsi, ces gens possèdent la capacité de voir non seulement la zone tridimensionnelle d'Euclide, mais aussi la quatrième Coordonnée. Ce sont des gens intelligents, sages, qui reçoivent une information directe des génies solaires, selon ce qu'ils m'ont dit, et cette sagesse les nourrit spirituellement.

Ils s'intéressent à la planète Terre, ils veulent aider l'humanité de manière extraordinaire. Ils savent qu'une grande catastrophe s'approche et avant qu'elle ne se produise, ils veulent donner une impulsion à l'espèce humaine qui vit sur notre monde Terre. Voilà les informations que nous avons pu recueillir sur Ganymède...

Dans la république du SALVADOR, il se produisit une chose insolite : un jour parmi tant d'autres, un ingénieur (athée, matérialiste, incrédule à cent pour cent, sceptique, disons, au plus haut degré) était assis dans un parc ; c'était la nuit. Soudain, un vaisseau cosmique atterrit près de là et il fut invité à monter dans le vaisseau. Et une fois qu'il fut à l'intérieur, ce vaisseau se perdit dans l'espace.

Il fut emmené sur la planète Jupiter ; il y trouva une civilisation puissante, extraordinaire, merveilleuse. Et quand il fut ramené sur la Terre, il décida de chercher le réel, de s'étudier lui-même, de tâcher de mieux se connaître.

Il fut invité à vivre sur Jupiter, mais voici ce qu'il répondit : « Je désire communiquer à l'humanité ce que je suis en train de vivre, d'entendre, de palper, de toucher ; je veux rendre témoignage de ces vérités »...

Ainsi, il est réellement vrai que notre planète Terre n'est pas la seule à avoir des habitants : il y a d'autres mondes habités !

Extrait de la conférence 259 : viewtopic.php?f=259&t=3633

Répondre

Retourner vers « Intelligences extra-terrestres »