Conversion d'une Trimurti en une Autre

Père, Fils et Saint-Esprit sont notre "Resplandissant Dragon de Sagesse". Ils forment la couronne Divine de notre Intime qui nous relie au Suprême.
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Conversion d'une Trimurti en une Autre

Message le 23 octobre 2010, 20:53

Q. Et une dernière question, également en relation avec la Kabbale. Pourquoi, dans la tradition égyptienne, la Trimurti est-elle différente de celle de la Kabbale hébraïque ?

La première cite, dans cet ordre : Osiris (Père), Isis (Mère) et Horus (Fils).

En revanche, dans la seconde, la disposition change : d'abord, c'est Kether (Père), puis Chokmah (Fils), et finalement, Binah (Esprit Saint).

R. Nous devons savoir qu'il existe réellement deux Trimurtis. Et comme le dit le Maître Samael, il n'est pas facile de comprendre intellectuellement la conversion d'une Trimurti en une autre. Il faut mettre un peu d'intuition dans tout cela. Avant tout, nous devons comprendre que dans le Père se trouvent le Fils et aussi l'Esprit Saint. Ce sont trois forces réunies en une seule. C'est le mystère de la très Sainte Trinité: Un et Trois à la fois. C'est pourquoi Jésus a dit : « Celui qui a vu le Fils a vu le Père ». Suivant la tradition que nous étudions, on nous montre un as-pect ou un autre de cette Trinité. En Égypte, la tradition s'est adaptée à l'entendement logique de l'humanité pour exprimer que le Fils est toujours le fruit du Père et de la Mère, intérieurement et extérieurement. C'est aussi pour cela que Jésus naît de Marie et Joseph.

En revanche, dans la Kabbale hébraïque, on a d'abord voulu indiquer que l'on incarne l'Esprit Saint, le Troisième Logos (fin de la Première Montagne), puis on incarne le Fils, le Deuxième Logos (fin de la Deuxième Montagne), et finalement le Père, le Premier Logos (fin de la Troisième Montagne). Voilà pourquoi on a mis cet ordre. Mais, nous répétons que les Trois Forces sont une seule. Si on conçoit le Logos ainsi, on comprend parfaitement ce Mystère.

Passage extrait du livre : http://www.esnips.com/doc/0f632255-4077 ... teur_AGEAC - page 11

Répondre

Retourner vers « La triade divine »