la qualité de maitre.

Répondre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

la qualité de maitre.

Message le 27 juin 2015, 20:35

bonsoir frères. j'ai un question en rapport avec la qualité de maitre. le maitre Samael dans son livre endoctrinologie nous dit qu'une fois qu'on a dominé les quatres corps du péché le dernier étant le corps mental on est un maitre,un bouddha. dans son autre ouvre les mystère majeures il semble dire que c'est lorsque acquiert le corps causal,le cinquième corps qu'on est un maitre. dans d'autres je crois les trois montagnes il dit que qu'il faut fusionner avec son atman cest à dire le septième corps pour devenir un maitre. je vous demande donc à quel moment est on un maitre, un bouddha. et pour le christ je crois c'est sept fois deux n'est pas? quand on a crée les corps d'or.

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: la qualité de maitre.

Message le 28 juin 2015, 07:43

mais, ca y est !
tu es arrivé à créer ton propre sujet !
les explications ont porté leurs fruits, je vois, n'est-ce pas ?

je déplace ton sujet dans le forum : chemin initiatique qui correspond mieux à la nature du sujet en question.

voici des réponses à tes questions :
Quiconque parvient à la Troisième Initiation des Mystères Majeurs reçoit l'Esprit-Saint.

Quatrième Initiation des Mystères Majeurs : Lorsque le quatrième Serpent a complété son ascension le long du canal médullaire du spectre mental, alors vient la Quatrième Initiation des Mystères Majeurs. Le quatrième Serpent arrive aussi jusqu'à l'espace entre les sourcils, pour descendre ensuite jusqu'au cœur.
Dans le monde du Mental, Sanat Kummara offre toujours la bienvenue au candidat en lui disant : " Tu t'es libéré des quatre corps de péché. Tu es un Bouddha. Tu as pénétré dans le Monde des Dieux. Tu es un Bouddha. Quiconque se libère des quatre corps de péché est un Bouddha, tu es un Bouddha, tu es un Bouddha ".

Cinquième Initiation des Mystères Majeurs : Le cinquième Serpent monte par le canal médullaire de cet Embryon de l'Ame que nous avons incarné. Le cinquième Serpent doit atteindre l'espace entre les sourcils, puis descendre jusqu'au cœur.
Lors de la Cinquième Grande Initiation naît le corps de la Volonté Consciente. Quiconque naît dans le monde de la Volonté Consciente incarne son Ame, inévitablement. Quiconque incarne son Ame se convertit en un Homme Véritable, doté d'une Ame. Tout Homme Véritable, Immortel et Complet est un véritable Maître. Personne n'a le droit, avant la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs, de porter le titre de Maître. Nous apprenons, au moment de la Cinquième Initiation, à faire la Volonté du Père. Nous devons apprendre à obéir au Père. C'est la Loi.
Lors de la Cinquième Initiation, nous devons nous décider pour l'un ou l'autre des deux chemins : ou bien rester dans le Nirvana pour y jouir du bonheur infini de l'Espace Sacré qui n'a pas de limites, partageant la vie des Dieux Ineffables, ou bien renoncer à cet immense bonheur et continuer à vivre dans cette vallée de larmes afin d'aider la pauvre humanité souffrante. Ce dernier Sentier est celui du long et amer Devoir. Quiconque renonce au Nirvana par amour pour l'humanité, après avoir gagné et perdu le Nirvana par amour pour l'humanité, pourra se mériter, plus tard, l'Initiation Vénuste.
Quiconque reçoit l'Initiation Vénuste incarne le Christ Interne. Il existe, dans le Nirvana, des millions de Bouddhas qui n'ont pas incarné le Christ. Mieux vaut renoncer au Nirvana par amour pour l'humanité et avoir ainsi le bonheur d'incarner le Christ. L'Homme-Christ pénètre dans des mondes de félicité supranirvanique et, plus tard, dans l'Absolu.
extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ter_19.php

137°) Qu'est-ce qu'un "Bouddha Maitreya" ?

Il y a des Bouddhas de Contemplation et il y a des "Bouddhas Transitoires". Les bouddhas Transitoires, de passage, sont des Bouddhas qui n'ont pas encore reçu le Seigneur. N'importe quel Bouddha qui aurait reçu le Seigneur, qui serait passé par l'INITIATION VÉNUSTE, est un Bouddha de Contemplation, c'est un Bouddha Maitreya. De sorte que le Bouddha Maitreya n'est pas seulement un sujet X ou Y, aussi divin soit-il ; est Bouddha Maitreya, n'importe quel Bouddha qui aura reçu le Seigneur, qui l'aura incarné.

Quant à moi, en ce qui concerne mon BOUDDHA INTÉRIEUR, il l'a incarné et c'est pourquoi on le dit "BOUDDHA MAITREYA". N'oubliez pas qu' "à, celui qui sait, la parole donne pouvoir. Personne ne l'a prononcée, personne ne la prononcera, sinon celui qui l'a incarné"... C'est là ma réponse, en ce qui concerne le Bouddha Maitreya. Une autre question, frères ?

...........................................

139°) Vous nous avez parlé, en d'autres opportunités, des "trois jours de la Résurrection". Pourriez-vous nous expliquer ceci ?

Les "trois jours" symboliques de la Résurrection sont réellement trois ans, car le Seigneur (après la Crucifixion) descend au Saint-Sépulcre et au bout de trois ans, il ressuscite en soi-même. Mais en Kabbale Ésotérique, ces trois ans sont allégorisés sous la forme des "trois jours", on dit : "trois jours".

Il y a aussi une autre manière de proposer cette question des "trois jours", à la lumière de l'Alchimie Hermétique. Évidemment, on a besoin de trois purifications pour obtenir la Résurrection, à base de FER et de FEU. Si vous observez soigneusement, vous pourrez voir par vous-mêmes, que dans la croix, se trouvent les trois clous de fer. Ceci signifie, donc : les trois purifications par le fer et par le feu. Et sur la croix, se trouve le mot "INRI", qui signifie "IGNIS NATURA RENOVATUR INTEGRA" : "LE FEU RENOUVELLE INCESSAMMENT LA NATURE".

Ainsi donc, trois purifications sont nécessaires, avant d'obtenir la Résurrection. Ce sont les "trois jours", à la lumière de l'Alchimie. Le premier jour correspond à la PREMIÈRE MONTAGNE, en laquelle l'être humain doit passer par les Initiations, par le Chemin de l'Initiation, l'Initiation Ésotérique. Le second jour correspond, certes, à la DEUXIÈME MONTAGNE, en laquelle l'Initié doit descendre aux Enfers, et monter de sphère en sphère, jusqu'à l'Empyrée. Le troisième jour se trouve au sommet même de la DEUXIÈME MONTAGNE, et correspond aux HUIT ANNÉES du "Grand Oeuvre" ; huit années, précisément, le patriarche Job souffrit de "lèpre" ; mais, non de lèpre physique, mais d'une "LÈPRE INTÉRIEURE", la "LÈPRE DE L'EGO". Quand on dit qu'il fut propre de lèpre, cela signifie que son EGO MOURUT, et alors, tout fut redonné au Patriarche.
Les huit années du Patriarche Job sont donc HUIT ANS, huit ans de "lèpre". Durant ces huit ans, tout le Grand Oeuvre se réalise, et ceci appartient aux Mystères de 1'Alchimie.

On a besoin d'être Alchimiste, pour étudier les Mystères du Grand Oeuvre, et on a besoin de recevoir le "Donum Dei", le "DON DE DIEU", pour comprendre les Mystères du Grand Oeuvre.
Quelqu'un pourrait, par exemple, étudier le meilleur livre d'Alchimie ou étudier tous les Alchimistes du monde (étudier Sendivogius, étudier Raymond Lulle, Nicolas Flamel, étudier Luis Vestisag, étudier Saint-Germain, etc... etc... etc...), il pourrait étudier tous les Alchimistes (Francis Bacon et beaucoup d'autres), mais s'il n'a pas le "DONUM DEI", le "DON DE DIEU" pour comprendre les Mystères du Grand Oeuvre, il reste "à jeun", il ne comprend rien.

Certes, durant les huit années qu'on passe au sommet de la Deuxième Montagne, on doit réaliser le Grand Oeuvre, convertir les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, en Corps d'Or Pur. Durant les huit qu'on passe au sommet de la Deuxième Montagne, on doit qualifier les Initiations reçues dans la Première Montagne. Il ne sert à rien de recevoir les HUIT INITIATIONS FONDAMENTALES, si on ne les qualifie pas, et la qualification n'est pas possible, sauf en détruisant l'Ego dans l'ABÎME, d'abord, deuxièmement dans les zones vitales (dans le MONDE VITAL), troisièmement dans le MONDE ASTRAL, quatrièmement dans le MENTAL, cinquièmement dans le CAUSAL, sixièmement dans le BOUDDHIQUE, et dans 1e septième, s'il ne parvient pas à éliminer l'Ego, il n'arrive pas au Monde d'Atman. L'Atman (l'INTIME) s'obtient quand on n'a pas d'Ego.

Ainsi donc, les années sont au nombre de huit, et durant les huit années, on doit qualifier les Initiations reçues, avant d'avoir droit à la Résurrection. Vous pouvez aspirer à l'Initiation (j'en suis très heureux), mais je vous dis qu'il ne servirait à rien de recevoir les Initiations, si on ne les qualifiait pas, et vous ne pourriez les qualifier, si vous ne détruisiez pas le "Moi" psychologique, si vous ne MOURRIEZ PAS EN VOUS-MÊMES, ici et maintenant. De la naissance, on apprend très peu, mais de la mort, on apprend tout. La CLAVICULE MAÎTRESSE de toutes ces études, se trouve dans la mort, dans la dissolution des "éléments indésirables" que nous portons en notre intérieur.

140°) À quel moment de l'Initiation peut-on passer à l' "Initiation Vénuste" ?

L' "Initiation Vénuste" est pour tout homme qui est arrivé à la cinquième Initiation du Feu. Quand on arrive à la Cinquième Initiation du Feu, et À CONDITION DE SE MAINTENIR DANS LE DROIT CHEMIN, alors, on reçoit 1'INITIATION DE TIPHERETH, on incarne le Seigneur.

141°) Ceci est après les huit années mentionnées par vous ?

Non, ce que je vous dis est bien longtemps avant. Pour ce qui est de l'achèvement des huit années, cela se passe à la veille de la Résurrection. Mais si tu me poses une question à propos de 1' "Initiation Vénuste", je te dis que cela, c'est pour les "fistons", pour ceux qui sont en train de commencer. Quand on reçoit les premières CINQ INITIATIONS DU FEU, et qu'on prend la VOIE DIRECTE, on peut se donner le luxe de recevoir 1' "Initiation Vénuste", mais ceci appartient à la Première Montagne.

La Résurrection se trouve sur le sommet de la Deuxième Montagne. Mais il faut premièrement passer par la Première Montagne, et deuxièmement par la Deuxième Montagne. Et au sommet, sur la montagne, sur la partie la plus haute de la Deuxième Montagne, on doit faire le Grand Oeuvre. Ainsi donc, il est nécessaire de comprendre tout ceci. Quelle autre question y a-t-il par ici ? Voyons, je voudrais converser avec vous, j'ai envie de parler...
passage extrait de la conférence : http://gnose-de-samael-aun-weor.fr/conf ... n-Weor.php

Dis-moi si les passages extraits ci-dessus répondent à tes questionnements.

Bonne continuation sur le forum, itachi.

Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Re: la qualité de maitre.

Message le 4 juillet 2015, 23:11

bonsoir imitatus. tout d'abord merci de recadrer mes messages postés pas au bon forum. ces informations me satisfont meme ci je dois reconnaitre que concernant la partir sur l'alchilmie et les montagnes jai des difficultés à comprendre. comprenez que je suis encore qu'un débutant et de plus mon niveau de conscience n'est pas encore éveillé. mais à présent je comprends la différence entre bouddha,maitre et fusion avec son Seigneur Atman. aussi si j'avais bien saisi le maitre rabolu on incarne le christ à la deuxième montagne, cest à dire qu'après la création des corps solaires(donc la monté des sept serpents), il faut ensuite créer les corps d'Or(sept serpents encore).la résurrection intervient quand les corps de lumières sont crées. donc ça fait 21 monté de la kundalini pour obtenir la résurrection?cest mon niveau de comprehension là.donc je m'en refère à vous. mais quelque chose m'intrigue imitatus. où sont les autres membres? ne sont ils pas intéressé à éclairer un membre qui balbutie?

Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Re: la qualité de maitre.

Message le 4 juillet 2015, 23:39

eh bien puisque nous parlons de maitre, j'enprofite pour poser des questions sur des grands initiés que je connais. commençons par le docteur george Adoum. jai pu télécharger son ouvrage sur le site gnose...Mais jai fouillé partout sur le net mais j'ai eu sa biographie au point où je me demande s'il a existé. certes internet ne peut donner toutes les info sur le monde. mais si vous avez plus d'info sur lui sil vous plait n'hésitez pas car je pourrais parler de sa gnose à un tiers et celui de me demander qui est il,jaurai pas de réponse.
ensuite je dois confesser que je ne lis pas que le maitre Samael,d'ailleurs lui même nous recommande de tout lire et de faire le tris. le grand initié franz bardon. jai deux de ses ouvrages(je poserais cette question dans don et compassion.dans son ouvrage initiation à la magie il m'a fait peur par rapport au voyage astral). est il parvenu à la qualité de maitre? dans un de ses ouvrages on l'appelle maitre Arion. ce monsieur fumait énormément. or oscar usca.. le coordonnateur gnostique afirme que la toxine de la cigarette vole notre enérgie sexuelle. pareil question pour Maitre Gurgejf. Samael l'appelle maitre tout en affirmant qu'il fumait.
pour finir deux autres initiés:max heindel était il simplement un grand initié ou aussi un maitre?; rudolf steiner quid? quand je sais que Samael dit de Helena blavatsky qu'elle était maitre(ou maitresse) pourtant rudolf steiner l'a tellement critiqué en la traitant même de médium. il considérait son mode de connaissance supérieure à celle d'Heléna blavatsky. je dois reconnaitre avec le maitre Samael que ce monsieur est un puit de sagesse. mais était il un maitre?

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: la qualité de maitre.

Message le 4 juillet 2015, 23:43

Oui Itachi, 21 montées du serpent ! et les douze travaux d'Hercule par la même et tant d'autres chose en parallèle.
les 7 corps existentiels de l'Etre, ensuite les 7 corps d'Or Pur puis les 7 corps de lumière
aussi Manas, Bouddhi et Atman qui fusionnent dans la troisième montagne d'après le Maître Rabolu.

Où sont les autres membres qui pourraient répondre à tes interrogations sur la gnose , mieux que je le ferai moi-même sans doute, ils s'en sont allés. Ils ont préféré se retirer, ne plus avoir de vie publique comme gnostique mais certains d'entre eux sont actifs en privés, ils ont pris des étudiants gnostiques sous leurs ailes.

Je soupçonne certains d'entre eux d'être de véritables initiés même si certains ne me l'ont pas dit. Peut-être, vois-tu qu'il est exigé de ceux qui pénètrent dans les ordalies de l'Inititation de se retirer de la vie publique, mais on y perds beaucoup. mais tu sais, ils ont beaucoup donnés des années durant et comme je t'ai dit certains continuent de donner encore en privé, d'autres s'occupent de traduction de livres. Il ne faut pas les croire inactifs.

J'aurais aimé qu'ils soient tous présent ici, qu'on forme une véritable communauté, même virtuelle en apparence. C'est vrai le forum est presque désert, malgré 4 ou 5 membres qui m'ont rejoint ses derniers mois. (Un) instructeur gnostique tout juste formé s'est rapproché de moi quand même, qui a suivi les cycles A,B,C qu'on dispense dans les associations gnostiques et m'a proposé de converser ensemble...

Je crois aussi que je peux mettre mes frères et soeurs dans l'embarras. J'aurai pensé qu'ils auraient réagi autrement, en acceptant avec plaisir les manifestations désagréables que je leur faisais... mais auusi, je pense qu'il ne veulent pas que je me raccroche à eux, et que je vole de mes propres ailes.

Il vous faudrait un véritable initié en lieu et place de moi-même, voir un adepte pour vous guider. mais ce n'est pas ici que vous trouverez les Maîtres, ils ne sont pas sur le net. ils vous attendent dans l'astral, il y a par exemple les Maîtres du rayon de Mercure qui souhaitent vous enseigner le voyage astral...

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: la qualité de maitre.

Message le 4 juillet 2015, 23:59

pour répondre à ton second message posté à 23 h 39, je n'ai malheureusement pas pris les temps de lire les écrivains que tu cites, je ne peux rien dire sur eux.

Si samael était bien un Maître ?

Demande-toi pourquoi tant d'associations gnostiques samaélienne sont nés, derrière chacune d'elle, il faut qu'il y ait des fondateurs qui par leur expérience gnostique ont été tellement impressionné par la gnose pour vouloir à leur tour la propager.

Comme tu le sais peut-être, quand je suis revenu à la gnose en 2008 (après l'avoir quitté malencontreusement en 1993), en faisant le pranayama christique egyptien, j'ai commencé à avoir mes premiers ressentis : tremblement du corps involontaire et frisson de bien être et seulement ça, cela m'a convaincu.

Précédemment, j'avais eu aussi en 1990, des visions de mes vies antérieures et des rêves particuliers, et plus tard, j'ai entendu aussi le son du grillon pendant mes méditations et aussi ce que j'appelle mes rêves apparentés à des voyages astraux. Tout cela a contribué à renforcer ma foi en mon Maître à penser : Samael Aun Weor.

Il est le seul à m'avoir convaincu de la nécessité de méditer.
ce que j'aime chez lui, c'est la manière qu'il explique les choses. Ce qu'il a dit sur les monades, les 108 vies dont on dispose par cycle, les enfers, les mystères de la mort, de la Résurrection, des signes planétaires, du tarot, des runes, sur le fait aussi d'abandonner le mental ( ce n'est pas le mental qu'il faut développer pour retourner à Dieu), etc... son enseignement forme un tout cohérent et je t'avoue que je n'ai plus besoin de lire autre chose que ses livres, c'est une évidence pour moi, mais ça, je ne peux pas le transmettre.

Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Re: la qualité de maitre.

Message le 5 juillet 2015, 19:49

imitatus vraiment merci pour ton dévouement ta sincérité et ta disponibilité. concernant le maitre Samael moi même je dois reconnaitre que de tous ceux que j'ai lu, suivi et entendu, il est vraiment le Christ cosmique, personne ne l'égale en sagesse et en pertinence. mais je ne me limite pas juste à lui car lui meme nous recommande de lire d'autres auteurs tels fulcanelli, blavatsky, steiner, max heindel etc. d'un ça me permet d'avoir des connaissances complètes sur un sujet donné par exemple. de deux ça me permet de connaitre les autres ordres initiatiques et de mieux les critiquer. par exemple l'ouvrage:Theosophie de Steiner m'a permi d'approfondir sur la notion de réincarnation, max heindel a permi de lever mon incompréhension entre la mort ,le purgatoire et la réincarnation qui rend perplexe les exotériques surtout les catholiques.

Répondre

Retourner vers « Chemin initiatique »