La chasteté et l'abstinence comme substrat de la spiritualité

Répondre
Hors ligne itachi
#1
Avatar du membre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

La chasteté et l'abstinence comme substrat de la spiritualité

Message le 29 avril 2017, 18:23

Tout le monde désire se lancer dans la spiritualité mais la plupart ne veut faire le sacrifice nécessaire. Nous avons une foultitude de pratiques et rituels qui nous sont données et que nous appliquons mais négligeons très souvent la base qu'est la sexualité ou mieux dit l'énergie sexuelle, la plus puissance de toutes les énergies qui résident en l'homme.
Pourquoi devons nous être chaste pour pratiquer la spiritualité? car si nous n'emmagasinons pas assez d’énergie sexuelle dans notre lampe, (ou coccyx), faire des rituels c'est comme allumer une lampe qui a un trou dans le bas et souhaitons qu'elle éclaire, pourtant le feu dépend de l'essence dont nous disposons. il faut reconnaitre qu'il existe des pratiques de magie noire où l'on peut perdre ses énergies sexuelles et éveiller la kundalini, mais celle ci se fera de façon négative, et donc il est déconseillé d'emprunter ces voies. Ainsi importe t-il de le rappeler car très souvent les aspirants ignorent cette base du progrès spirituel mais veulent obtenir des résultats. ce sera peine perdue.

Y a t-il une différence entre abstinence et chasteté? certain diraient que non. eh bien moi je dis le contraire. L’abstinence renvoie simplement au fait de ne pas pratiquer de rapports sexuels, de se préserver de l'acte sexuel. Par cette méthode nous pouvons opérer une sublimation de la libido. la Chasteté elle est beaucoup plus bénéfifique en ceci qu'elle renvoie au fait de pratiquer l'acte sexuel sans répandre notre sperme, chez L’homme, notre liquide séminal chez la femme. par cette voie nous opérons la transmutation connue des alchimistes et longtemps cryptée par ceux-ci.
Voici ce que dit Max Heindel à propos de l'abstinence:
Le maniaque sexuel est une preuve de l'exactitude de ce qu'affirment les
occultistes, à savoir qu'une partie de la force sexuelle construit le cerveau.
Une telle personne devient idiote et incapable de penser parce qu'elle épuise et
extériorise, non seulement la partie positive ou négative de la force sexuelle
(selon qu'il s'agit d'un homme ou d'une femme) qui devrait être normalement
utilisée par l'intermédiaire des organes sexuels pour la reproduction, mais, en
plus de cela, une partie de la force qui devrait servir à développer le cerveau et
le rendre capable de produire la pensée - d'où la faiblesse mentale.
D'un autre côté, une personne qui a un penchant naturel pour les choses
spirituelles est peu portée à utiliser la force sexuelle dans le but de la
reproduction, et tout ce qu'elle n'emploie pas de cette manière peut être
transmué en force spirituelle.
C'est pourquoi l'initié, qui a atteint un certain degré de développement, fait le
voeu de célibat. Ce n'est pas là un voeu facile à tenir et celui qui désire
favoriser son progrès spirituel ne devrait pas le prendre à la légère.
La plupart considèrent le mariage comme sanctionnant une liberté illimitée dans
la satisfaction des désirs sexuels. Il peut bien en être ainsi aux yeux de la loi,
mais il n'y a pas de loi ou de coutume humaine qui ait le droit de décider de
cette question. La science occulte enseigne que la fonction sexuelle ne devrait
jamais être utilisée pour satisfaire les sens, mais dans le seul but de la
reproduction. Par conséquent, un aspirant à la vie supérieure serait bien fondé
à se refuser à son partenaire en mariage, sauf dans le but de reproduction et
alors seulement si le couple est en excellente santé physique, morale et
mentale, car autrement de l'union résulterait probablement un corps faible ou
dégénéré...
Si nous employons la force sexuelle de la manière indiquée, l'acte sexuel n'aura
lieu qu'un petit nombre de fois pendant la vie et presque toute la force
sexuelle pourra être utilisée pour la croissance de l'âme. Ce n'est pas l'usage
mais l'abus de cette force qui cause le mal qui a entravé la vie spirituelle; aussi
335
n'est-il nécessaire pour personne d'abandonner la vie spirituelle supérieure à
cause de l'impossibilité de pratiquer le célibat. Un célibat strict n'est pas
indispensable quand on passe par les Initiations mineures. Le voeu de célibat
absolu ne s'applique qu'aux grandes Initiations, et même alors il se peut qu'un
acte unique de fécondation soit nécessaire, un acte de sacrifice, comme ce fut
le cas pour procurer un corps au Christ.
Extrait de COSMOGONIE DES ROSES CROIX.
Nous voyons donc que l'abstinence est intimement liée au célibat.

A présent voyons ce que dit le docteur Georges Ardoum, grand maitre Gnostique
L'homme, en priant, invoque Dieu ; mais en s'unissant sexuellement
avec sa femme il devient Dieu.
Le sexe est le fruit de l'arbre de vie qui est « au milieu» du jardin
de l'Eden. En y goûtant, l'homme devient Dieu « et l'homme, de Nous
est devenu Un » dit la Bible. Malgré tout, bien qu'il fût de l'Arbre de
Vie, l'homme mourut.
L'acte sexuel est le chemin de l'illumination. Mais avant d'accéder
à ce chemin il faut parcourir de nombreux sentiers ténébreux.
La passion sexuelle est justement le chérubin à l'épée flammigère
qui empêche l'entrée de l'homme dans l'Eden, mais le sexe lui-même
est l'Eden.
Chaque fois qu'un homme et une femme s'unissent, il se crée quelque
chose, et ce quelque chose créé ne peut être détruit et continue
d'évoluer jusqu'à atteindre ses propres fins. L'union sexuelle est acte

de création et tout ce qui peut valoir la peine d'être créé doit être utile
et bon.

L'être chaste à l'écart du sexe n'a aucune valeur. La véritable
chasteté doit être dans la pureté et la sainteté du sexe.
Le vrai chaste est celui qui dirige sa virilité jusqu'à la Divinité.
Celui qui s'écarte du sexe pour chercher la pureté parfaite, est
comme celui qui chercherait la lumière du jour au milieu de la nuit.
Qui aime la pureté doit la chercher dans le sexe même.
Celui qui fuit le sexe, où peut-il trouver la pureté ? Celui qui
craint ses manifestations, où peut-il trouver Dieu ?
Page 154
Extrait du LE BUISSON ARDENT.
Ainsi nous voyons que la chasteté n’est pas ce que le langage commun lui donne, mais qu'elle est dans l'acte sexuel qui opère plus rapidement l'éveil de la kundalini, qui peut nous ^permettre d'atteindre la résurrection.[/justify]

Répondre

Retourner vers « Chemin initiatique »