Les Epreuves du Feu, de l'Air, de l'Eau et de la Terre

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les Epreuves du Feu, de l'Air, de l'Eau et de la Terre

Message le 25 mars 2011, 07:14

Les Epreuves du Feu, de l'Air, de l'Eau et de la Terre.

Dans la vieille Egypte des Pharaons ces quatre épreuves devaient être affrontées courageusement dans le monde physique. Aujourd'hui, le candidat doit passer les quatre épreuves des Eléments dans les mondes suprasensibles.

L'Epreuve du Feu : Cette épreuve doit éprouver la sérénité et la douceur du candidat. Les irascibles et les coléreux échouent inévitablement dans cette épreuve. Le candidat se voit persécuté, insulté, injurié, etc. Nombreux sont ceux qui réagissent violemment et retournent au corps physique, ayant totalement échoué. Les vainqueurs sont reçus dans le Temple des Enfants, aux accords solennels d'une musique délicieuse, la Musique des Sphères. Les flammes horrifient les faibles.

L'Epreuve de l'Air : Ceux qui sont désespérés à cause de la perte de quelqu'un ou de quelque chose ; ceux qui ont peur de la pauvreté ; ceux qui ne sont pas prêts à perdre ce qu'ils ont de plus cher, tous ceux-là échouent dans l'Epreuve de l'Air. Le candidat est poussé dans un précipice. Celui qui est faible crie et revient à son corps physique, terrifié. Les vainqueurs sont reçus dans le Temple des Enfants, on leur fait une fête et on leur remet des présents.

L'Epreuve de l'Eau : La grande Epreuve de l'Eau est réellement terrible. Le candidat est lancé dans l'océan et il croit se noyer. Ceux qui ne savent pas s'adapter à toutes les multiples conditions sociales de la vie, ceux qui ne savent pas vivre parmi les pauvres, ceux qui après avoir fait naufrage dans l'océan de la vie renoncent à la lutte et préfèrent mourir, ceux-là échouent fatalement dans l'Epreuve de l'Eau. Les vainqueurs sont reçus dans le Temple des Enfants où l'on célèbre pour eux des fêtes cosmiques.

L'Epreuve de la Terre : Nous devons apprendre à tirer parti des pires adversités. Car les pires revers nous offrent les meilleures opportunités. Nous devons apprendre à sourire devant l'adversité. C'est la Loi.

Ceux qui succombent de douleur devant les adversités de l'existence ne peuvent pas franchir victorieusement l'Epreuve de la Terre.

Dans les mondes supérieurs, le candidat se voit entre deux énormes montagnes qui se rapprochent dangereusement l'une de l'autre. Si le postulant crie d'horreur, il retourne à son corps physique, ayant échoué. S'il reste serein, il sort victorieux et est reçu dans le Temple des Enfants avec une grande fête et une immense allégresse.
passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... iation.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les Epreuves du Feu, de l'Air, de l'Eau et de la Terre

Message le 14 novembre 2011, 09:15

Les disciples de la Loge Blanche, comme nous l'avons déjà dit, célèbrent simplement leur fête dans la Salle des Enfants après chaque épreuve dont ils sont sortis triomphants. Dans la loge Blanche, les quatre épreuves servent à examiner la morale du disciple blanc. Dans l'épreuve du feu, des troupes d'ennemis attaquent le disciple en l'insultant, et si le disciple, au lieu de lancer des injures, lance de l'amour sur ses ennemis, alors il triomphe de l'épreuve, et s'il reste serein, il passe à travers le feu sans se brûler. Comme on voit dans l'épreuve du feu, il faut arriver à baiser le fouet du bourreau pour triompher de l'épreuve, au contraire de l'épreuve du feu du mage noir où il ne s'agit que de passer à travers le feu, car pour lui la préparation morale n'a pas d'importance.

Avec l'épreuve de l'eau du gnostique, il s'agit seulement de savoir jusqu'où sont arrivés l'altruisme et la philanthropie du disciple.

Avec l'épreuve de l'air, il s'agit seulement de connaître la capacité de résistance du disciple contre les grandes adversités et son détachement des choses matérielles.

Il est logique qu'un disciple qui se suicide, parce qu'il a perdu sa fortune, ne puisse passer l'épreuve de l'air. Par le simple fait de ne pas être capable de résister moralement à un échec, il est évident qu'il ne passera pas l'épreuve de l'air. Celui qui succombe devant les graves inconvénients de la vie, échoue dans l'épreuve de la terre. Il y a beaucoup de personnes qui ont déjà passé ces épreuves dans la lutte avec la vie, dans la bataille quotidienne pour le pain de chaque jour. Parfois dans la vie même, il y a eu des hommes qui se sont tracés un grand plan pour le bienfait de l'humanité et qui l'ont accompli courageusement, malgré tous les revers, peines et larmes : ces hommes ont passé en chair et en os les quatre épreuves. Prenons le cas typique de Lénine, qui libéra tout un peuple de l'esclavage. Lénine est réellement un maître des mystères majeurs, tout comme Karl Marx (Dans ses ouvrages suivants, l'auteur dénigre catégoriquement Karl Marx, NdT).

Les quatre épreuves de la terre, du feu, de l'eau et de l'air, servent simplement à examiner la morale du disciple, tous nos défauts et tares morales - qui sont précisément l'aspect négatif des quatre éléments de la nature - afin de pouvoir nous convertir en rois de la nature. Dans la Loge Blanche, les quatre épreuves sont accompagnées d'un examen verbal rigoureux, afin de connaître le point auquel en sont arrivées les purifications du disciple. (Tout cela se produit dans le plan astral, et le disciple préparé, c'est-à-dire qui a une maturité spirituelle, amène au plan physique les souvenirs, un peu comme s'il avait rêvé). Dans la loge noire, il suffit d'avoir le courage du macho brutal pour sortir triomphant des épreuves.

extrait du Sujet : AMORC : Loge Noire - Ordre de la Rose-Croix : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cide#p6021

Répondre

Retourner vers « Chemin initiatique »