comment convertir l autre à la gnose?

Répondre
Messages : 287
Enregistré le : 09 juin 2015

comment convertir l autre à la gnose?

Message le 28 août 2017, 23:32

L observation nous a amené à comprendre que la gnose est réellement pour le petit nombre. Si l on rencontre un partenaire de l autre sexe qui ne connait pas la spiritualité et encore moins le sahaja maïthuna, il serait incongru de lui parler ou de l inviter à cette pratique. Du coup je me demande si l ame-soeur de celui ou celle qui a rejoin la gnose sera également sur ce chemin. je pense que pas forcément. notre âme-soeur, au moment de notre rencontre, peut etre baignée encore dans toute sorte de déformation religieuse et éducationnelle.

Même Samaël Aun Weor n a pas connu la maitresse Litelante déjà gnostique; je crois qu elle était encore catholique. alors quand on rencontre une personne de l autre sexe et qu on voudrait l amener à accepter la gnose et le tantrisme quel conseil avez vous à donner ici. quelle démarche selon vous. car dire à l autre qu il faut arreter de répandre son sémen pourtant il sait depuis les bancs que l on doit éjaculer et avoir l orgasme chez la femme, il vous verra comme le plus dangereux des sorciers au point de vous éviter à jamais.

Vos expériences et vos suggestions aideront plus d un.

Avatar du membre
Messages : 101
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Sagittaire

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 30 août 2017, 22:03

Merci Itachi pour ta question parce qu'effectivement on peut entendre souvent les gens penser ainsi et je trouve qu'il y a là quelque chose à comprendre pour changer sa façon de penser et aller de l'avant, sortir des impasses du mental et de tous ces problèmes souvent très envahissants.

Alors je ne vais pas prendre trop les gants ou les formes comme on dit...

Aussi pour aller directement au cœur du propos, je pense que "convertir" est un mot un peu fort et il me semble même inapproprié.

C'est un langage qui me fait tout de suite penser à celui de religieux ou d'une personne qui prête trop d'importance à la croyance... Mais je vais expliquer cela par la suite.

Bon, ensuite, "être gnostique" ça ne veut pas dire grand chose au fond. Combien ont prêté serment devant l'autel et puis ont bafoué l'enseignement?

Quelle est le cœur de la solution?

Il me semble que ce qui compte ce n'est pas que l'autre soit gnostique, ce qui compte c'est qu'il y ait une entente dans le couple, de l'amour, du partage, de l'échange, etc.
(d'ailleurs on est dans la section "Amour", donc la réponse était déjà écrite en fait ^^)

Par expérience, j'ai constaté que plus on est "gnostique" et plus on complique les choses avec notre gnose de religion, notre façon de penser "gnostique", etc...

Il faut arrêter de faire de la gnose une religion exotérique de plus, parce que c'est ça que nous faisons en définitive.
Et l'enseignement gnostique n'a pas non plus vocation à être un guide moral ou pour établir la liste des bons comportements...

Je dirai que nous sommes sensés avoir compris que la gnose est une affaire de perception intime et donc de travail intérieur et ainsi qu'aucun "comportement" ou modèle ou façon de parler ou de dire ne peut garantir et remplacer des efforts conscients et des souffrances volontaires.

Ce qui compte c'est ce qui se passe en nous et comment nous sommes, comment on pense, sent, ressent, bouge, etc. Il n'y a rien d'interdit ou d'obligatoire a priori, nous sommes sensés faire des efforts conscients et consentir à sacrifier nos automatismes...
A partir de là, peut-être qu'une fenêtre pourra s'ouvrir sur l'AMOUR, mais d'ici là, il n'y a pas 36 milles questions à se poser...

"SAMAEL" n'était pas gnostique !!!

Au début de leur relation avec Littelantes, Samael n'était pas gnostique, c'était un bodhisattva déchu, un vrai diable, coureur de jupons, pas loin de devenir un fameux mage noir avec ses intentions d'écrire un livre sur ce sujet. Mais son épouse prêtresse, Littelantes, maître éveillée, jamais tombé (ou déchu), a une fois de plus orienté, guidé et aider Aun Weor à se relever. (Elle l'a convaincu d'écrire à la place un livre qui serait utile à l'humanité, ainsi est né la première version du Mariage Parfait).

Alors des conseils, on peut en donner, des témoignages aussi mais de grâce, cessons de vouloir convertir les gens à notre vision religieuse de la gnose, nous qui ne savons même pas ce que c'est que d'être chaste... Ce qui compte ce sont les faits, la pratique hein? Alors, si on n'a pas la conscience suffisamment éveillée pour savoir si on choisit la femme que la Loi nous permet d'avoir, prions pour avoir des signes et qu'on ne tombe pas en tentation.

Après comme on dit, nous sommes tous des diables, donc on ne va pas nous donner un ange ou un maître pour pratiquer, la Loi va nous donner un autre diable et ce sera à nous de faire avec... c'est d'ailleurs là tout le travail, faire "avec"... ainsi on affronte son karma... mais comme on demande à notre Père: pardonne-nous nos dettes comme nous pardonnons à ceux qui nous doivent, pour que notre karma ne nous place pas dans une impasse.

Un autre "conseil"...

Il faut lutter, c'est dans le couple que tout se passe, il n'y a pas à attendre des conditions particulières, il faut accepter de faire avec, du moment que nous sommes engagés dans une relation... Pour ceux qui pensent encore avoir le choix et bien, priez intensément pour faire la volonté du Père et obéir à la LOI...

On voit ainsi l'urgence de s'éveiller pour négocier son karma et recevoir les consignes de la Loi, des maîtres, de nos guides, instructeurs... cela demande bien entendu de travailler intensément le facteur mort psychologique (donc auto-observation, rappel de soi, prière) pour ne pas tomber en tentation et passer les épreuves...

Avec ça, on n'a plus le temps de se poser des questions sur ce qu'il faut faire ou pas, enfin, si, dans le mental il y a peut-être d'avantage ce genre de question, cela est même incessant parfois ("dois-je aller avec cette femme? Est-ce que la femme que j'ai me convient, que serait-il passé si j'avais attendu, ou si j'étais allé avec unetelle ou untel, etc. etc. etc."), mais c'est juste l'état de notre mental, on doit s'y faire: il doute, il veut savoir à l'avance, avant même d'avoir expérimenté, il veut des certitudes, il veut que les choses soient ordonnées et logiques, mais il ne veut pas qu'on agisse, qu'on fasse, qu'on essaye, qu'on vive tout simplement, il veut juste théoriser tranquillement, etc... ok, mais ce n'est que le mental et tout son cirque... Donc on ne va pas non plus l'écouter à chaque fois, si?

Voilà ma conception des choses, ne pas céder aux sirènes du mental, les écouter, les observer mais cesser de les nourrir systématiquement avec cette mentalité de "gnostique"... de vouloir que l'autre pense comme nous, etc.

Il faut apprendre à abandonner notre idéal "gnostique", parce qu'il existe des situations où il faut même mentir, cacher les choses, détourner l'attention, jouer la comédie...
Mais cela n'est pas écrit parce que cela dépend de notre conscience, de notre perception et de la situation de chacun.

Donc, j'ai juste envie de conclure comme Sophie par un "COURAGE !!!" :smile:
Modifié en dernier par syrius70 le 30 août 2017, 23:20, modifié 7 fois.

Avatar du membre
Messages : 101
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Sagittaire

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 30 août 2017, 22:57

Je vais résumer (et compléter ma réponse) : C'est par l'amour qu'on pratique le mariage parfait (c'est très lié à la force de Persuasion, revoir la signification de la lame 11 du tarot, la question du feu, de l'union de deux individualité, etc.).

Donc c'est toute la mise en œuvres des 3 facteurs qu'il sera nécessaire d'accomplir au jour le jour pour arriver à faire naître cet amour. C'est non seulement LA solution, mais c'est le chemin lui-même, tout simplement, un chemin intime, propre à chacun.

Ainsi il n'y a pas cette question de ce que l'autre pense, croit, fait ou pas, etc. d'un côté et la pratique concrète de l'arcane selon les principes gnostiques de l'autre...
Il y a un tout, c'est tout le contexte du couple qu'il faut prendre en compte et l'accomplissement de la magie sexuelle sans renverser le vase ne sera que l'aboutissement de tout ce travail basé sur l'amour, les efforts conscients et les souffrances volontaires de celui où celle qui a fait de ce travail sa raison de vivre... quant à l'autre, et bien tout est possible, il peut accepter puis refuser ce travail, il peut dire oui et penser non, il peut dire non et dans les faits bien s'en sortir, cela peut changer, se compliquer ou se simplifier, etc... là on est dans le concret du travail intérieur avec des contraintes qu'on pense parfois énormes, karmiquement fatales ^^ alors qu'il ne s'agit parfois que de petites épreuves pour nous tester et nous aider à aller de l'avant...

Bref, rappelons que L'AMOUR n'est pas donné d’emblée, on sait bien qu'on le confond la plupart du temps avec le désir, l'envie et même la jalousie (on parle de preuve d'amour, "je suis jaloux? c'est parce que je l'aime"... :???: ).

Ainsi, nous avons l'enseignement qui nous explique pourquoi on ne sait pas aimer, qui nous explique ce qu'implique aimer, comment y arriver, comment même quand un seul semble travailler sur lui et pas l'autre, on peut tout de même faire un grand travail et accomplir le Grand Œuvre... Bref, on nous explique que le chemin de la libération ne dépend pas de l'autre mais de nous-mêmes, seulement de nous-mêmes...
Modifié en dernier par syrius70 le 30 août 2017, 22:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 31 août 2017, 02:57

:grin: mdrrr, relaxe itachi, humes le parfum des roses et ton mental sera apaisé, sacré mental, qui cause non stop pour nous troubler la cervelle et nous empecher de mener a bien notre chemin.

Oui, il faut tt le temps du courage comme dit phil. Oublions le mot gnostique, oublions gnose.....
et vivons et faisons avec les choses, pas de pain, manges le grain,,pas de riz, manges du mil et suis le coeur... quand le mental prend le dessus, on ne passes plus la porte, et qd on le fouette, il ouvre la fenetre, et quand la fenetre est ouverte, alors fuis et va a travers champ, et hume la liberté...
courages itachi !
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 31 août 2017, 13:29

Oui, j'imagine deja la vie de mme victor.....avec son mari.... difficile certainement ! Ne crois pas itachi que pour eux c'etait plus facile !

Trop de gnostiques veulent la chasteté, la belle vie, la bonne femme, le bon mari qui adhere etc, loin de là !
Le gnostique des religions croient cela, il se trompent, reprend la lecture de goemon , le membre qui a ecrit sur ce forum même , un sujet la dessus avec des couples soient disants gnostiques, tres peu font correctement..... pour arriver à devenir un tres bon athlete, il faut "athleter"... se fracasser, on est "noir", on fait avec, il faut bien souvent passer par le sombre pour arriver a un ti bout de lumiere et encore.

Trop de gens dans les ecoles se prennent deja pour de grands maitres, alors qu'il ne savent lasser leur propres chaussures et prets à faire de grandes lecons aux autres, il faut , il faut..... marie"toi avec une petite dame tranquilo et apres tu verras. Comme dit syrius, convertir n est pas pour les humanoides et aussi un mot à bannir du dico.
A utiliser juste pour la monnaie (€ en $). On ne doit dans ce monde convertir quique ce soit. C 'est cela qui emmene, haine, jalousies, pouvoir et j en passe....
Les religieux aiment convertir, et compter, il ya a tant de millions de cathos dans le monde et on est le meilleur, ha non repond le musulman, c'est nous les meilleurs, quoi repond les bouddhistes, je brule plus d'encens , c'est nous, et voila ce que cela donne aujourdhui, la cata......
" les religieux"c est l'opium du peuple.
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 31 août 2017, 13:44

On ne peut donner des conseils, on arrive pas dans la gnose ainsi, la gnose vient a toi quand on est prete pour cela. Bien souvent on cache, on ne dit rien.
On fait avec.
Tu sais ne pas repandre le semen toi ? Alors comment feras tu pour interdire l'autre ? Chacun à sa propre experience dans la vie, la mienne n est pas la tienne et celle de l'autre à coté, nous sommes tous differents, et chacun saura quoi faire selon ce que le coeur lui dit.
Et ame soeur en quoi ? Qui pourra te dire à l'instant meme sur un regard et une acceptation , c est ton ame soeur ? Tu crois que tous les couples qui font le maithuna ce sont des ames soeurs ? Cela existait a une certaine epoque, maintenant c est different.

Combien on dit , c est ma moitié, je suis amoureux d elle, la femme de ma vie, convaincu c'est l'âme soeur et apres 10 ans apres le divorce, pour dire mince je me suis trompé d'ame soeur. Il faut arriver a depasser tt cela, à ne plus se casser le coco. À aisser faire les choses tt simplement, a relativiser.
Wa-kanda soph.

Messages : 31
Enregistré le : 17 avril 2017
Sexe :

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 1 septembre 2017, 23:44

Bonjour, on dit bien que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Il y a un ouvrage du célèbre alchimiste Fulcanelli qui donne des clés à l'aspirant en finissant avec ces préceptes de Zoroastre : SAVOIR, VOULOIR, OSER, SE TAIRE. En somme les attributs du Sphinx qui représentent chacun un élément : Savoir (eau), Vouloir (air), Oser (feu), se taire (terre).

Messages : 287
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 16 septembre 2017, 03:32

Merci à vous tous d etre présent même s il faille reconnaitre que nous de moins en moins actifs ici. mais bon.

Bon vous avez déjà dépouillé le sujet de ses aspects moins intéressant tel convertir, et Etre gnostique et j'en suis d accord. Syrius tu dis que la gnose n est pas un guide de moral et plus bas tu dis que l on doive avoir une maniere de sentir,de ressentir de penser et d agir. alors n est ce pas là un code éthique? ne pas voler, ne pas insulter,faire la charité et ne pas répandre le semen ne sont ce pas là une morale. Samael a dit que pour ceux qui n ont pas encore d éveil qu ils doivent respecter la loi des prophetes et le Jeshoua le dit dans la parabole du pauvre lazar et du riche. Ainsi si l on exclut le terme convertir n est il pas au moins nessaire d avoir une base d aspiration commune entre partenaire bien qu ils aient leur idiosyncrasie? je peux aimer la musique et l autre les tableaux. mais si j aime de la musique calme et que l autre aime hard rock faut il se mettre ensemble? n est ce pas mieux de polir au préalable cet aspect?

ensuite sur le coeur du problème alors à quel moment doit on ou va t on dire à l autre que l on ne répandra pas le semen si ceci est sa pratique, avant de s engager ou après s être engagé devant les hommes(mariages)? n est il pas mieux que l autre sache dans quoi il s engage pour un mariage sincère?

Oui l on ne doit pas souvent tout dire sans que ce ne soit un mensonge dans la mesure où on peut ne parler de gnose ou de magie sexuelle à l autre. Mais quand Samael dit que si dans un couple l un fornique et que l autre ne le veut pas, il doit simuler il s agit selon moi de cas où au départ les deux étaient déjà ensemble et forniquaient et l un par la suite a pris connaissance de la maïthuna. et je crois que c est ce que saint paul dit quand il que si dans un couple l un devient chretien il ne doit pas divorcer de son conjoint.

mais pour des personnes qui envisagent se mettre ensemble ca se complique si l un sait que coucher c est pratiquer la sexualité instinctive sans la moindre connaissance des impacts fluidiques et pour l autre il sait qu il faut purifier son corps ame et penser avant de pratiquer, forcément il y aura un qui devra tirer l autre. car je pense que si on ne prévient l autre avant de s engager et qu on le mette au courant après,il pourra se sentir trompé et s il y ressent du dégout ce peut etre la séparation.

Si Mahomet le prophete a dit que si un homme non musulman epouse une musulmane il devra se convertir à l islam je crois que le sens ici c est qu il devra accepter la magie sexuelle car c est en étant musulmant, entendez par là pratiquer le maïthuna,qu ils iront au ciel.

C est vrai que mon mental est un enchevretré par cette question. Oui Papillon nous sommes des diables et l on nous enverra des diables avec qui on devra travailler mais alors qui prendra l initiative de faire comprendre que l on doit devenir des anges et comment? D accord avec toi que tous ceux qui pratiquent le maïthuna ne sont pas tous des ames soeurs. mais de là à vouloir aussi banir ce mot comme celui de la conversion c est un fort. je trouve que c est un noble mot, et j y crois. rien à voir avec l expression prince charmant ou princesse charmante

Avatar du membre
Messages : 101
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Sagittaire

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 16 septembre 2017, 12:15

Ce qui a été pointé c'est que chercher à répondre a priori aux choses n'est pas éthique (= ce qui vient de l'Etre),
ou dit autrement ce n'est pas un fonctionnement de la conscience.

La morale c'est la traduction mentale d'une information neutre en polarité bonne ou mauvaise.

C'est notre façon de nous approprier les choses, de les classer, de les juger et qui fait qu'elles deviennent une morale, une norme, une règle.

Une orientation n'est ni bonne, ni mauvaise en soi, tout dépend de là où on est et où on veut aller.

Il n'y a rien qui soit bon ou mauvais dans l'absolu.
Or la morale nous conduit en penser en terme extrémiste, bon, mauvais.
Cela n'est pas utile et c'est souvent nuisible.
C'est même un des obstacles majeurs sur le chemin révolutionnaire de la libération: écouter la morale comme une vérité absolue.

Un maitre à la conscience éveillée est au-delà du bien et du mal et donc peut agir de façon éthique ou en accord avec son Etre et heurter la morale des gens... cela reste rare, parce qu'il ne le fera aux yeux de tous que pour donner un enseignement.

"Ne pas répandre son semen" ou tout autre précepte, peut effectivement être entendu comme une simple morale parce qu'on pense en terme de "bien" ou de "mal", sans plus comprendre la raison profonde des choses.
C'est un premier niveau de compréhension.
Le plus important est de sentir que ce précepte est bon pour nous et répond à nos aspirations.
Donc inutile de l'imposer aux autres, ce qui est bon ou à sa place pour nous, ne l'est pas forcément pour une autre personne.


Le travail des religions c'est donner à l'homme des règles élémentaires de "conduites" ou comportements qui vont l'amener à une hygiène de vie extérieure et intérieure plus propice à la nature de son Essence, pour laisser à son Essence et à son Etre plus de place pour expérimenter les choses et moins d'espace aux instincts animal.

La morale ça sert au mental et à l'ego, ça apporte des repères.
Mais on ne peux enfermer ou limiter l'énergie de la conscience avec le mental et des normes, sinon on reste bloqué à un moment ou à un autre.

Le problème avec le mental c'est qu'il se trouve toujours face à des cas particuliers et comme il ne comprend pas la raison profonde de ces règles ou leur logique, il est embêté et nous sommes embêtés aussi.

Les orientations ne sont pas là pour les laisser à notre mental, nous ne sommes pas sensé discuter apriori des choses comme si on pouvait édicter des règles et des normes susceptibles de répondre à tous les cas particuliers. ça c'est le but de la morale et du mental.

L'Essence ne juge pas, ne pense pas, elle "est".

C'est un défit de le vivre, parce qu'on est identifié à 100% au mental.

C'est toute la différence entre l'éthique et la morale.

l'éthique ça vient de l'être, donc c'est juste être en accord avec l'Etre, ou sa raison d'Etre. c'est ça la référence, un rapport à l'Etre.
Mais comme on a la conscience endormie, on est dans la morale, un rapport au mental qui édicte des règles et des normes.

La conscience se perd par identification dans ce fonctionnement intellectuel où l'on fait tourner sans cesses des questions et suppositions alimentées de toute part par ce que disent les uns et ce que racontent les autres.

Comme tu le dis, le mental est enchevêtré dans ses questions et ce n'est pas ton mental qui est particulier, c'est le propre du mental.

En réalité, et à moins d'avoir un mental solaire (un corps mental solaire), le mental c'est l'ego. Ni plus ni moins.

Voilà pourquoi, il arrive un moment où doit cesser les raisonnements, car comme on dit, la plus haute manière de penser, c'est de ne pas penser... et de vivre ses questionnement de façon moins intellectuelle, en méditant par exemple.

Si on le laisse faire, l'art du mental c'est juste de poser des problèmes qui n'existent pas dans l'instant présent ( problèmes à venir ou passés) et de chercher à les résoudre.

Si tu as une situation vécue qui te sembles compliquée, médite dessus, demande conseil, ça oui, mais cela ne se base pas sur des considérations abstraites. Là, la situation engage la personne, sa conscience et un choix de vie, c'est concret et donc on peut travailler consciemment dessus. Là on peut éventuellement discuter.

Mais vouloir élaborer un savoir "a priori" sur ce qu'il faudrait faire, et comment le faire, c'est peine perdue.

Chaque cas est particulier et seul ce qui concerne quelque chose de concret et de vécu devrait nous intéresser même si je sais que c'est très jouissif de réfléchir comme ça, de raisonner, de vouloir "philosopher"... Cela ne fait que le jeu de l'ego.

Souvent on se retrouve désorienté à chaque nouvelle situation: mon dieu que faire? qu'à dit untel? que conseille un autre? Que dit la Bible? etc.
C'est normal, puisqu'on n'a pas encore l'Etre ou la conscience éveillée pour guide, alors on cherche dans le mental et ses archives des réponses toutes faites.

Nous devons nous étudiez plus directement et, pour ceux que cela concernent (comme moi ou Itachi ^^), comprendre ce qui nous pousse à aller systématiquement du côté des raisonnements et du savoir intellectuel.
Qu'est-ce qui nous fait tant plaisir et nous donne tant de satisfaction à raisonner et chercher à édicter des vérités?
à méditer donc! ^^

Messages : 287
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 16 septembre 2017, 22:51

Très bon exposé sur la morale et l Ethique auquel j adhère. Comme toujours, Syrius tu as un exposé clair et bien élaboré. Comme tu l as dit, si face à une nouvelle situation on ne trouve pas de solutions dans les archives de livres, il n est pas mauvais de demander conseil car L Intime pourrait également nous apporter une réponse à travers la bouche du prochain, c est ca la vie en communauté. mais plus fondamentalement une s être poser la question on ne pense plus,on médite dessus. Et ça oui je le fais constamment. Le mental a sa place dans l intelligence, celle de nous permettre de capter et de nous représenter les phénomènes à la différence des animaux. Ici il doit donc passer le relais au non penser afin qu affleure la solution. C est pourquoi le Maitre Samael dit qu On doit d abord comprendre un problème intellectuellement ensuite le mettre en méditation. Tu pourrais également lire l ouvrage de Rudolf Steiner, CULTURE DE LA PENSÉE PRATIQUE, qui abonde dans le meme sens.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: comment convertir l autre à la gnose?

Message le 17 septembre 2017, 15:13

:wink: je suis itachi, tres belle explication....à te lire tous se remettraient en question,
comme dit un homme d'etat romain à l'epoque de l'apôtre paul et å ce même apôtre, apres que ce dernier ait bien argumenter :
-"à t'écouter paul, je me convertirais de suite chrétien". :hi:
Wa-kanda soph.

Répondre

Retourner vers « Amour »