Pour Eliminer les Larves de notre Corps Astral

Plan des émotions.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Pour Eliminer les Larves de notre Corps Astral

Message le 5 juin 2010, 05:54

Le kabbaliste alchimiste doit apprendre à se servir du Soufre, du Mercure et du Sel. En mettant de la Fleur de Soufre dans nos chaussures, les larves du Corps Astral (incubes, succubes, basilics, dragons, fantasmes, etc.) se désintègrent. Les vapeurs invisibles qui se dégagent du Soufre s'élèvent, pour désintégrer ces larves. En faisant brûler du Soufre sur des charbons ardents, on désintègre les formes malignes de la pensée et les larves enfermées dans une chambre quelconque. Le vif-argent (Mercure) sert à préparer « l'eau lustrale ». Le grand astronome Nostradamus passait des nuits entières penché sur un récipient de cuivre rempli d'eau. Ce grand voyant regardait les eaux et voyait en elles les événements futurs qu'il a transcrits dans ses fameuses prophéties.

Or, si l'on ajoute à cette eau du vif-argent et si l'on place un miroir au fond du récipient, on aura un claritéléidoscope merveilleux. Nous conseillons d'utiliser n'importe quel récipient de cuivre à l'exception de la casserole ou marmite : la poêle de cuivre est le symbole de la Magie Noire.

Le cuivre se trouve en relation intime avec la glande pituitaire, et il a le pouvoir d'éveiller la clairvoyance. Le sel aussi a de nombreux usages dans la Magie Blanche. On doit combiner le sel avec de l'alcool.

Si l'on met dans un récipient cette solution d'alcool et de sel et qu'on y met ensuite le feu, on obtient une fumigation merveilleuse. On ne doit utiliser ceci que pour invoquer les Dieux de la Médecine lorsqu'on a besoin de guérir quelque malade. Les Dieux accourent alors à l'appel.

Le Soufre (feu) brûle totalement, sans laisser de résidu ; le Soufre est le Schin du Zohar. L'eau est le Mem du Zohar (l'Ens-Seminis) ; le Feu et l'Eau, par le moyen de transmutations successives, sont réduits à l'Aleph kabbalistique, que les alchimistes nomment Alkaest. C'est ainsi qu'est réalisé l'IAO., et ainsi que s'épanouissent les Douze Facultés de l'Ame. L'Ame se Christifie, « Kundalini fleurit » entre nos lèvres fécondes, en se faisant verbe.

Passage extrait du chapitre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... atrice.php
Le nombre cinq est grandiose, sublime. Rappelez-vous que l'homme est aussi une étoile à cinq pointes. Cette étoile doit être constamment purifiée avec les cinq parfums. Si nous pouvons construire un Pentagramme métallique et le consacrer, nous pouvons aussi nous « autoconsacrer » avec les mêmes rites et parfums que nous utilisons pour notre Pentagramme métallique. Car l'homme est une étoile à cinq pointes.

Tous ceux qui se sentent sales, avec des larves, ou dans la misère, doivent utiliser les cinq parfums pour s'imprégner de leur fumée aromatique, à condition de fouler le sentier de la parfaite chasteté. Dans les Lumitiaux on doit établir la coutume de nettoyer ceux qui se trouvent pleins de larves. Ils en recevront ainsi le bienfait dans l'âme et dans le corps.

Passage extrait du chapitre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... e-Pape.php

Répondre

Retourner vers « L'Astral »