Antimoine

Répondre
En ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6742
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Antimoine

Message le 14 avril 2011, 09:21

Antimoine

Symbole alchimique, matière des sages, loup gris des philosophes, selon Basile Valentin. L'antimoine correspondrait à l'avant-dernière étape de l'alchimiste à la recherche de l'or philosophal. Pour Fulcanelli, l'antimoine des sages est un chaos qui tient lieu de mère à tous les métaux. Il est la matrice et la veine de l'or et le séminaire de sa teinture selon Sendivogius (Lettre philosophique, traduit de l'allemand par Ant. Duval, Paris, 1671).

On le considère également comme le fils naturel de Saturne ; passionnément aimé de Vénus, il est la racine des métaux ; ses liens avec Saturne et Mercure l'apparentent à l'émeraude.

L'antimoine symboliserait, du point de vue analytique, un état très proche de la perfection, dans l'évolution d'un être ; mais il lui resterait à franchir l'étape la plus difficile, l'ultime transformation du plomb en or, étape dans laquelle le plus grand nombre échoue. Il exprime la possibilité d'un suprême élan, mais aussi d'un échec définitif ; de là sa couleur symbolique, qui est le gris ; et son image mythologique, une Diane admirable ou monstrueuse.
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on n'est pas "Homme" ?!

Que faire quand on est issu du produit d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que des alchimistes et Maîtres qui nous ont montré le chemin au fil des siècles ?

Pourquoi faut-il que la mystique nous tente mais pas assez pour que nous prenions le ciel d'assaut ?

Comment ne pas se repentir de cette léthargie abominable qui nous condamne à échouer sur le chemin de l'intégration de l'Etre ?

Répondre

Retourner vers « Dico des symboles »