Les Temps de la Fin selon Samael

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Les Temps de la Fin selon Samael

Message le 6 Novembre 2008, 09:54

Ce qui suit est le dernier chapitre de la Montagne de la Juratena
MJ07 Les Temps de la Fin

Une nuit, la plus pure, la plus silencieuse des nuits, Oramammé, profitant du sommeil de son corps, quitta son enveloppe corporelle et s'en alla dans les mondes supérieurs.

On trouve, au Mexique, un merveilleux cactus appelé peyotl. En mangeant cette plante, nous éveillons instantanément notre clairvoyance et nous pouvons sortir en corps astral avec pleine conscience. Il existe, en Amérique du, sud, une autre plante nous permettant de sortir en astral : c'est le fameux Yagué. Cette plante ne croît que dans les forêts de l'Amazonie ou dans les plaines de l'est.

Oramammé se rendit auprès de son Gourou et le pria de lui enseigner ce qu'il adviendra aux temps de la fin. La conscience du vieux mystique se transforma et il eut alors une connaissance directe du futur. Entrant dans une salle, il annonça à l'auditoire la proximité d'un grand cataclysme. Le mystique parla avec une conscience prophétique ; il prédisait un grand choc de mondes. Un monde s'approche de notre Terre, et lorsque les hommes essaieront d'établir leur domination sur d'autres humanités planétaires, alors surviendra le grand et inévitable cataclysme. Ce sera la fin. Quand cette masse planétaire pénétrera dans l'atmosphère terrestre, elle s'embrasera et, en tombant sur notre Terre, elle incendiera notre monde, et tout ce qui est vivant sera consumé dans le grand brasier. Il y aura alors un tremblement de terre comme jamais il n'y en eut depuis qu'il y a des hommes sur la Terre.

Le vieux mystique prophétisait la grande tragédie qui s'en vient, qui est aux portes. Et il décrivait ce qui allait se passer en des termes analogues à ceux du Coran (Sourate LVI, versets 1 à 42, et 51 à 56) :

« Lorsque l'événement arrivera, il n'y aura pas une seule âme qui mette en doute son arrivée. L'événement abaissera les méchants et élèvera les vertueux. Lorsque la Terre sera ébranlée par un violent tremblement, que les montagnes voleront en éclats et deviendront comme la poussière dispersée de toutes parts ; lorsque vous, hommes, vous serez partagés en trois groupes, il y aura les hommes de la droite (les brebis) et les hommes de la gauche (les chevreaux), et les derniers (les élus) seront les premiers. Ceux-ci seront les plus rapprochés d'Allah. Ils habiteront le jardin des délices ; il y aura un grand nombre de ceux-ci parmi les peuples anciens, et un petit nombre seulement parmi les modernes. Ils se reposeront sur des sièges ornés d'or et de pierreries, installés à leur aise et placés face à face ; autour d'eux circuleront des jeunes gens éternellement jeunes qui leur présenteront des gobelets, des carafes et des coupes, remplis d'une boisson limpide et exquise qui ne leur causera nul mal de tête, ni étourdissement. Ils auront à profusion les fruits les plus délicieux, et ils se délecteront de la chair raffinée des oiseaux les plus précieux. Près d'eux seront les houris aux beaux yeux noirs, les beautés pareilles aux perles rares et inestimables. Telle sera la récompense de leurs oeuvres. On n'y entendra ni discours frivoles, ni paroles criminelles ; on n'entendra que les paroles : Paix !, paix !.

« Les hommes de la droite (ah !, qu'ils seront heureux les hommes de la droite !) séjourneront parmi les arbres de lotus sans épines et les bananiers chargés de fruits du sommet jusqu'en bas, sous des ombrages qui s'étendront au loin, près d'une eau courante, au milieu de fruits en abondance que personne ne coupera et que tous auront la permission d'approcher ; et ils se reposeront sur des lits élevés. Nous avons créé les beautés du paradis dans une création à part ; nous avons conservé leur virginité ; chéries de leurs époux et d'un âge égal au leur, elles seront destinées aux hommes de la droite. Il y en aura un grand nombre parmi les anciens, et un bon nombre parmi les modernes.

« Et les hommes de la gauche (ah !, malheur aux hommes de la gauche !) seront au milieu de vents pestilentiels et d'eaux bouillantes, dans l'obscurité d'une fumée noire. Vous, hommes égarés, qui avez traité nos révélations de mensonge, vous mangerez le fruit amer de Zakoum, vous vous en remplirez le ventre, puis vous boirez de l'eau bouillante, comme boit un chameau assoiffé. Tel sera leur festin, au jour de la rétribution ».

Oramammé parlait, et les gens riaient de lui. Possédant la conscience du futur, le vieillard circula dans les rues d'une grande cité, annonçant les temps de la fin. Personne ne le croyait, tous se moquaient de lui.

Cette ville était Babylone la Grande, la mère de toutes les fornications et de toutes les abominations de la Terre.

Le vieux mystique, toujours en corps astral, pénétra dans un laboratoire scientifique. Il y aperçut un être géant étendu sur le sol. Ce géant, qui avait l'aspect d'un grand intellectuel, dormait, et des scientifiques extrayaient l'énergie atomique de son cerveau et de son coeur. Ce géant est le colosse atomique de notre monde terrestre. Il dort et veut s'éveiller. Les hommes de science redoutent son réveil, mais pourtant, à l'aide de certains instruments, ils extraient de son cerveau et de son coeur l'énergie atomique. Le vieil initié savait que si le colosse venait à s'éveiller, il détruirait les scientifiques et le monde entier. Les scientifiques seraient victimes de leur propre invention. Le vieillard comprenait cela, il en avait clairement conscience.

Oramammé déambula ensuite dans les rues de la grande ville, la grande Prostituée de l'Apocalypse, dont le nombre est 666, et il eut la vision d'une haute tour de cristal qui s'élevait jusqu'au ciel. Cette orgueilleuse tour de fragile cristal menace les cieux étoilés. Cette tour, qui est une trahison envers l'éternel, représente la science matérialiste, qui hait Dieu. Le mystique vit, à l'intérieur de cette tour creuse faite de fragile cristal, de merveilleux avions-fusées qui montaient et descendaient ; des avions-fusées capables d'atteindre la lune et les autres mondes habités de notre système solaire. Cette tour sera bientôt mise en pièces. L'espèce humaine est pleine de présomption et d'orgueil, elle attire sur elle la catastrophe.

I1 se produisit alors une chose terrible : le colosse atomique se réveilla et le vieil homme vit des choses qui dépassaient en horreur tout ce que l'on peut concevoir. Les couches supérieures de l'atmosphère terrestre furent profondément altérées par les explosions atomiques, et il y eut de formidables tremblements de terre et d'épouvantables raz de marée. Les villes s'écroulèrent comme des châteaux de cartes et des vagues monstrueuses, comme jamais on n'en avait vues, battaient les côtes dans un fracas d'enfer et submergeaient les terres. Il n'y avait partout que lamentations, faim, misère, guerres atomiques et maladies horribles causées par la radioactivité. Et tandis que le mystique contemplait cette scène, une planète s'approcha de la Terre et, en heurtant notre globe, enflamma tout ce qui était vivant, et il se produisit un tremblement de terre comme jamais il n'y en eut depuis qu'il existe des hommes sur la Terre. Ce fut la fin. Le vieux mystique, regardant toujours dans le futur, vit entre autres deux Maîtres aider les justes à échapper au désastre mondial. Puis il vit surgir une nouvelle terre, du fond de la mer, et apparaître un ciel nouveau. C'est sur cette terre nouvelle que demeurera la future grande Race-Racine, appelée la Race Koradhi. Les justes seront secrètement sauvés avant le cataclysme final.

Une autre nuit, le vieil initié vit une multitude d'êtres humains entrer dans les grandes villes ; des hommes de Vénus, de Mercure et de Mars. Les vénusiens étaient en tête du défilé. Ils avaient mis leurs disques volants sur nos camions. Ils avaient un beau visage et étaient de petite taille. Les mercuriens étaient un peu plus grands et ils possédaient une grande sagesse doublée d'un vaste savoir. Les martiens étaient de la même taille à peu près que la nôtre, mais leur sagesse n'égalait pas celle des mercuriens (ils étaient à un stade différent d'éveil, c'est tout). Le mystique comprit alors qu'avant la catastrophe finale, nous serons visités officiellement par d'autres humanités planétaires qui nous avertiront très sérieusement. Si nous n'obéissons pas, alors ce sera la fin, mais on nous accordera l'opportunité d'écouter « la loi et l'ordre ». L'homme de la Terre, hélas !, n'écoutera pas et il sera passé au fil de l'épée de la Justice cosmique. Les hommes se sont lancés à la conquête de l'espace. Ils ont déjà mis le pied sur la Lune. Chaque pas que nous faisons dans la conquête de l'espace nous rapproche de la fin. Les bêtes humaines n'ont pas le droit de faire la conquête des mondes planétaires, encore moins d'exercer une domination sur les humanités de ces planètes.

Lorsque l'homme terrestre sera venu à bout de la fornication et de l'adultère, lorsqu'il se sera humilié devant l'Eternel, il aura alors réellement gagné le droit à la navigation interplanétaire. Mais l'homme veut conquérir par la force les espaces sidéraux, il veut s'en emparer par la violence, et le résultat sera la chute de la Tour de Babel avec laquelle, aujourd'hui comme hier, il menace le ciel étoilé. L'humanité sera une Tour foudroyée.

Les événements à venir frapperont durement la catholicité, et le clergé catholique souffrira beaucoup. L'être humain découvrira bientôt certaines formes de vie sur la face invisible de la Lune. On découvrira aussi que la Lune est riche en pétrole. La guerre entre l'Est et l'Ouest est inévitable. Il y aura une guerre nucléaire, on se battra sur la terre, sur l'eau, sous l'eau et dans les airs. Les armées orientales envahiront l'Amérique du Nord par mer et par le Détroit de Béring. Les Etats-Unis seront vaincus et New-York sera réduite en cendres dans très peu de temps. Les explosions atomiques altéreront la couche supérieure de l'atmosphère terrestre qui ne pourra plus filtrer les rayons solaires et le Soleil nous apparaîtra noir ; la Lune sera rouge comme sang car elle « appartiendra » aux Soviétiques. Ainsi s'accomplira tout ce que le Christ a annoncé pour la fin des temps. Ce moment est proche et nous y sommes !. Des pluies torrentielles causeront partout de graves inondations. La glace des pôles a déjà commencé à fondre ; le dégel de la calotte polaire apportera du froid et produira également de terribles inondations. Les explosions atomiques précipiteront ce processus de dégel. Le Vatican est sur le point d'être détruit. Toutes les conférences de paix et tous les arrangements diplomatiques échoueront. Tous les pays seront secoués par de violents tremblements de terre. La planète qui s'approche de notre globe provoquera le déplacement de l'axe terrestre, qui se verticalisera. Nous serons alors témoins de scènes dantesques. Lorsque cette gigantesque masse karmique sera à proximité de la Terre, tout le monde la verra, et l'homme enverra alors sur la Lune une merveilleuse fusée habitée par la gent scientifique ; cet énorme bolide karmique apportera la mort et la désolation, et les pervers de ce siècle rouleront à l'abîme.

La Russie et les Etats-Unis ne pourront s'accorder, et finiront par se faire la guerre et se détruiront. En 1962 a commencé une Ere nouvelle, l'Ere du Verseau. L'arrivée de cette Ere nouvelle signifie l'avènement du Christ et la chute de cette grande Babylone, la mort de cette race perverse, et un cataclysme effroyable.

Mais cette fois les justes ne paieront pas pour les pécheurs. Cela s'est produit déjà une fois, mais c'est fini, ce temps est révolu. Un monde qui a osé crucifier le Christ est, un monde déchu, dépravé. Ce monde sera détruit. Il ne peut en être autrement. Mais les justes seront sauvés secrètement. La future grande Race-Racine sortira de ces justes épargnés.

Il y aura un ciel nouveau et de nouvelles terres pour les justes. Les justes, ce sont les chastes. Quiconque répand son Semen, même s'il est marié, est par le fait même un violateur de la Loi, un fornicateur. Ce qui attend les fornicateurs, c'est l'Abîme et la « deuxième mort ». C'est la Loi.

Que les gnostiques se préparent pour la grande catastrophe qui s'en vient. Quant au jour et à l'heure où cela arrivera, personne ne les connaît, personne que le Père. Mais c'est aux portes, il n'y a pas de doute là-dessus !.

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les temps de la fin selon Samael

Message le 6 Novembre 2008, 10:06

Et comment il fut lui-même averti de la catastrophe qui s'en vient !
extrait de la Mission de l'Avatar (conférences sur différents thème) : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Avatar.php

Q - Avant la grande catastrophe qui s'en vient, n'est-ce pas ?

R - Oui, en effet... Je vais vous raconter à ce propos quelque chose d'extraordinaire : lorsque, après avoir beaucoup lutté pour me remettre debout, j'ai reconquis dans l'existence présente le grade d'Adepte qualifié, je fus reçu dans le monde Causal, parce que c'est dans le monde Causal que se trouve le temple de la Grande Loge Blanche.

Dans ce temple donc, je vis des Adeptes défiler de façon militaire ; tous me saluèrent avec le salut gnostique. Ils défilaient devant mon insignifiante personne, uniquement pour me souhaiter la bienvenue, pour m'accueillir parmi eux, comme ils le font pour n'importe quel Adepte qui est reçu dans ces régions. La communication entre eux et moi était entièrement télépathique. Il y avait là des Adeptes chinois, allemands, anglais, français, de toutes les parties du globe. C'étaient des Adeptes qui travaillaient dans le Grand-Oeuvre du Père. Mais je n'apercevais pas un seul sourire sur leurs lèvres. Personne ne souriait. Leur visage à tous était imprégné d'un terrible sérieux. On me communiqua télépathiquement la raison de cette gravité ; on me fit part - sans user de paroles - du grand événement qui est à la veille de se produire, qui est déjà aux portes : les millions d'êtres humains qui périront par le feu, l'eau et les tremblements de terre. Auparavant, il y aura eu les guerres, la famine, les épidémies de toutes sortes, une terrible désolation... Bref, on ne lisait sur leur visage aucun sourire, aucune joie : il n'y avait certes pas de quoi se réjouir. C'est pourquoi je voyais cette sévérité terrible assombrir leurs traits. On me fit comprendre - toujours sans paroles - la grande responsabilité qui pèse sur mes épaules, celle de créer et de guider « l'Armée du salut mondial ». On me dit aussi que tout navire qui n'avance pas serait « coupé ». (Non pas l'Arche Gnostique, pitié... Elle vient à peine d'être mise en chantier et l'équipage n'a pas encore été réuni ! :tmi: )

C'est-à-dire que si un groupe gnostique se laisse aller, disons, à la négligence, à la dérive, s'il ne pratique pas l'enseignement mais végète, ce groupe sera « coupé », on lui enlèvera la force psychique, l'aide indispensable des mondes supérieurs, et ce groupe échouera.

Il faut donc créer une « Armée », laquelle sera emmenée au moment opportun en un lieu déterminé avant la grande catastrophe.

Je connais cet endroit, mais je ne puis le révéler afin de ne pas nuire au Grand-Oeuvre du Père. Les gens qui auront pu se réfugier en ce lieu ne subiront aucun préjudice. Y seront conduits ceux-là seuls qui démontrent concrètement qu'ils travaillent sur eux-mêmes. Le moment venu de partir, ils seront avisés. « Soeurs et frères, leur dira-t-on, voici venu le moment de nous réunir pour nous rendre à l'endroit désigné, d'où nous pourrons contempler le duel que le feu et l'eau se livreront pendant des siècles... » Lorsque cette bataille sera terminée et que de nouvelles terres auront émergé du fond des océans, un groupe choisi s'en ira vivre sur ces nouvelles terres et deviendra le noyau de la sixième grande Race-Racine future. En attendant, toute la Terre sera enveloppée de feu et de vapeur d'eau. Il faudra, dans cet intervalle, achever de dissoudre l'Ego, parce que dans le nouvel Age, dans l'Age d'or, on ne donnera pas de corps physique à quelqu'un qui aurait encore l'Ego ; car il suffirait d'une seule personne qui ait encore l'Ego pour que cesse l'Age d'or : elle corromprait l'Age d'or. Dans l'Age d'or il n'y aura pas de frontières ; l'humanité vivra alors sur une Terre transformée, une Terre régénérée. Ceci est symbolisé par le taureau ailé ; ce taureau muni d'ailes, symbole d'une Terre régénérée, est aussi l'emblème de l'Evangile selon Luc, qui est l'Evangile de la Lumière, l'Evangile solaire, l'Evangile pour le futur Age d'or. Cet Age d'or ne surviendra donc pas dans quelques millions d'années. Il viendra dans l'ère du Verseau, et nous nous trouvons déjà dans l'ère du Verseau. Nostradamus dit que l'Age d'or vient dans le Verseau, et vous savez que Nostradamus ne s'est jamais trompé. En outre, les faits sont les faits : Hercolubus, cette gigantesque planète qui traversera bientôt notre système solaire, est déjà à portée de vue des télescopes.

Que voulons-nous de plus ? Ainsi donc, l'objectif de nos études c'est précisément cela : préparer un groupe de gens qui formeront le noyau de la sixième Race-Racine. Voilà ce que le Soleil s'efforce de réaliser en ce moment dans le laboratoire de la nature ; si vous coopérez avec le Soleil, si vous travaillez sur vous-mêmes, vous pourrez faire partie de ce noyau. Le grand cataclysme est aux portes, cependant les gens entendent mais ils n'entendent pas, ils voient mais ils ne voient pas... J'étais très jeune lorsqu'on me révéla dans les mondes supérieurs ce que je suis en train de vous dire ; j'ai compris alors qu'il m'incombait d'accomplir cette mission, et je me voyais devant des groupes, comme en ce moment devant vous, leur communiquant ce que je vous transmets, et je voyais aussi, par clairvoyance, Hercolubus. Je voyais, à travers le temps, comment je devrais parler aux gens plus tard, ce que je devrais leur dire. Je voyais que beaucoup me croyaient et que beaucoup d'autres prêtaient attention à mes propos mais ne me croyaient pas, mettaient en doute ce que je disais, se moquaient même. Je me voyais encore dans les rues, parlant aux gens, mais ils ne me croyaient pas. Puis je voyais la catastrophe arriver, et c'en était fini de tous...

Ce que je vous dis présentement s'accomplira, que vous le croyiez ou non. Je disais la même chose aux Atlantes et ils me raillaient. Le jour où les événements m'ont donné raison, ils voulurent nous suivre pour être sauvés eux aussi, ils se mirent à notre recherche, mais nous n'étions plus là, nous étions partis, nous avions quitté l'Atlantide.

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les temps de la fin selon Samael

Message le 6 Novembre 2008, 12:43

ces gants verts me font penser à ce passage de 1977 Les réponses d'un Lama : http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/RLQR.html:
Q. - Hitler a-t-il connu la doctrine du Surhomme ?

R. - Oui, il l'a connue, mais après, Hitler a dévié, à la suite d'une visite que lui aurait fait celui qu'on a appelé l' « homme aux gants verts ». Cet homme était un émissaire du Tibet; cependant, il n'était pas un envoyé du Royaume d'Agarthi, comme Hitler le croyait, mais du clan Dag Dugpa des Magiciens Noirs au bonnet rouge). Le Führer avançait bien, ésotériquement parlant, jusqu'à ce que, je le répète, l' « homme aux gants verts » le détourne du chemin.

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les temps de la fin selon Samael

Message le 6 Novembre 2008, 14:08

Extrait du Ciel de vénus - livre Les 3 Montagnes :

Dans le monde causal, je vis aussi avec un mystique étonnement, l'avenir qui attendait la planète Terre et les créatures humaines qui demeurent dans ce monde physique.

Vêtu du corps causal, je me vis soudain à l'intérieur d'une grande gare ferroviaire.

Le Mouvement gnostique est certes, un train en marche ; quelques passagers montent à une gare et descendent à une autre ; rares sont ceux qui arrivent au terminus.

Plus tard, je dus m'immerger dans l'Infini espace étoilé ; j'avais besoin de chercher quelque chose dans l'amphithéâtre de la Science cosmique.

Surpris, admiratif, car je n'ai pas encore perdu la capacité de m'étonner, je pus percevoir avec l'OEil de Dagma ou oeil de Shiva, quelque chose d'insolite et d'inhabituel.

Devant ma vision spirituelle, la Terre apparut assiégée à mort par douze géants démesurés, noirs, sinistres, menaçants (les douze constellations zodiacales agençant la cristallisation définitive du Karma mondial).

Les gens des autres mondes n'ignorent pas la Grande Catastrophe qui surviendra et ils s'approcheront avec leurs vaisseaux pour enregistrer ou photographier le cataclysme.

J'ai ici l'Apocalypse de Saint-Jean en pleine action. Collision des mondes. Aïe !, aïe !, aïe !.

Il est opportun de citer dans ces pages quelques versets extraordinaires du Coran :

Parmi les signes qui doivent précéder l'arrivée de la dernière heure, se trouve celui de la Lune qui se divisera en deux. Mais malgré cela, les incrédules n'en croiront pas leurs yeux.

Il est évident qu'on ne peut en aucune façon parler d'une division géologique ou physique de notre satellite voisin. On interprète cela politiquement et militairement. Les Grandes puissances se disputeront la Lune.

Quand sonnera la trompette pour la première fois. Quand la terre et les montagnes seront emportées dans les airs et pulvérisées d'un seul coup. Quand le ciel se déchirera et tombera en morceaux. Ce jour sera le jour inévitable. Chap 27, 88.

Collision !, c'est le terme précis. La planète Terre heurtera un autre monde qui s'approche dangereusement.

Quel choc cela fait !, ce sera le Jour du Jugement dernier. Ceux dont les oeuvres pèsent dans la balance auront une vie agréable. Ceux qui les ont légères auront pour demeure la fosse ardente (les mondes infernaux).

Quand la terre tremblera avec ce tremblement qui lui est réservé. Quand elle aura vomi les morts qui reposent dans ses entrailles. L'homme se préparera à être jugé.

Le Soleil sera affligé, les étoiles tomberont, les montagnes seront mises en mouvement et termineront en s'écrasant au sol. Le ciel éclatera en mille morceaux et les mers et les rivières confondront leurs eaux. Les tombes s'entrouvriront et les morts ressusciteront. Ceux qui auront pratiqué le bien auront la félicité sans limites ; mais les réprouvés seront également châtiés sans mesure. Chap 69, 13-16.

Incontestablement devant l'inévitable collision, le rapprochement excessif de cette masse planétaire sera à l'origine d'épouvantables tempêtes électromagnétiques.

Il est évident que la présence de ce monde sidéral exerce une attraction sur le feu liquide de l'intérieur de notre globe, alors l'élément igné cherchera à sortir en créant d'innombrables volcans.

En ces jours, la terre sera secouée par de terrifiants tremblement de terre et d'horripilants raz de marée.

Les villages et les villes tomberont en ruine, fatalement, comme de misérables châteaux de cartes.

Des vagues monstrueuses jamais vues fouetteront, avec furie, le plages sablonneuses et un son très étrange surgira du fond des mers.

Indubitablement, la radiation extraordinaire de cette planète tuera des millions de créatures et tout sera consumé dans un apocalyptique holocauste.

Pierre ou Patar, le Grand Hiérophante dit :

Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit, dans lequel les cieux passeront avec un grand tumulte, et les éléments brûlants seront défaits, et la terre et les oeuvres qui sont en elle seront brûlées.

Dans le monde causal, je contemplais avec un étonnement mystique la Grande Catastrophe qui s'approchait et puisque cette région est celle de la Musique ineffable, la vision fut illustrée dans le courant du son.

Une délicieuse symphonie tragique résonnait dans les fonds profonds du Ciel de Vénus.

Cette partition étonnait, en général, par la grandeur et la majesté, et par l'inspiration et la beauté de son plan, par la pureté de ses lignes et par le colori et la nuance de sa sage et artistique instrumentation, douce et sévère, grandiose et terrifiante, dramatique et lugubre à la fois.

Les passages mélodiques fragmentaires (leitmotiv) qu'on entendait dans le monde causal, dans les différentes situations prophétiques, étaient d'une grande puissance expressive et en intime relation avec le grand événement et les faits historiques qui, inévitablement, le précéderont dans le temps.

Il y a dans la partition de ce grand Opéra cosmique des fragments symphoniques en relation avec la troisième guerre mondiale, des sonorités délicieuses et funestes, des faits horripilants, des bombes atomiques, une radioactivité épouvantable sur toute la terre, des famines, la destruction totale des grandes métropoles, des maladies inconnues, des guerres incessantes ici, là et là-bas, etc.

Entremêlés avec un art sans précédent, on entendit les thèmes liés à la destruction de New-York, Paris, Londres, Moscou, etc.

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Temps de la Fin selon Samael

Message le 7 Novembre 2008, 22:34

Hé bien, j'ai fait comme tu as dis et les frissons se sont répandus dans tout le corps.

Merci, Marie mais qui est cette chanteuse ? Qui sont les musiciens ?

ca doit ressembler à la musique des sphères... On nous parle toujours de musique classique mais là, je crois que même Samael aurait fait exception et reconnu la portée et la qualité du morceau.

Je la remets

et pour ceux qui ont apprécié, croisez avec l'autre chanson:

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Temps de la Fin selon Samael

Message le 26 Mars 2010, 20:10

je reviens sur l'histoire des hommes aux gants verts....

Par contre, l'École des Dad-Dugpas, elle, est différente. Nous avons déjà parlé de « l'homme aux gants verts ». Ce sont des adorateurs de l'Ego, ils rendent un culte aux Mois, c'est pour cela qu'ils ont attaqué Gurdjieff. L'« homme aux gants verts » a attaqué Gurdjieff ; c'est clair.

D. Était-il allemand ou de l'Inde ?

M. Qui ?

D. Ce monsieur aux « gants verts » ?

M. Tibétain !

D. Dans le livre [...]

M. C'était un homme du clan des Dad-Dugpas, un Dugpa ; mais Hitler lui fit un accueil unique en son genre et le considéra comme l'homme qui apportait les clés du Royaume d'Agartha où vivent les Dieux Aryens. Tout le peuple Allemand se mobilisa pour recevoir l'« homme aux gants verts » ; Et c'était un Dugpa, un « mage noir » terrible ! C'est pour cela qu'il attaqua Gurdjieff, pour cela ! Ne voyez-vous pas que Gurdjieff est contre l'Ego ? Et cet homme ne put permettre que l'on parle contre l'Ego, car c'était un « mage noir ». Un « mage noir » est un « mage noir », c'est clair. Pour le « mage noir », les Mois sont des valeurs extrêmement riches. Ils s'occupent exclusivement de fortifier ces Mois... de les fortifier, et ils les fortifient terriblement et ils les appellent « leurs valeurs »... Pour eux, ce sont « leurs valeurs », « leurs valeurs les plus riches »... Ils ont leur corps de doctrine à leur manière ; ce sont les « mages noirs »...

D. [...]

M. Bien, il y eut une époque [...] Ainsi, l'« homme aux gants verts » était du Clan du Dad-Dugpa...

D. Était-ce lui qui guida Hitler ?

M. Hitler était un disciple de Gurdjieff. C'est pourquoi, un jour, Hitler a dit : « je connais le Surhomme, je l'ai vu, il est terriblement cruel ; moi-même j'ai eu peur »... Beaucoup ont pensé qu'il se référait à l'« homme aux gants verts », non ! Il se référait à Gurdjieff.

D. Maître, et depuis quelle époque Hitler connaissait-il Gurdjieff ?

M. Presque depuis la veille de la Seconde Guerre Mondiale... à la veille de la Seconde Guerre Mondiale...

D. Alors, il connaissait certains aspects ésotériqnes, non ?

M. Hitler ? Oui.

D. Hitler a-t-il connu l'Arcane, Maître ?

M. Oui...

D. Avec Eva Braun ?

M. Oui... Il n'y a aucun doute qu'il travailla avec Eva Braun. Hitler voulait suivre réellement le Chemin du Surhomme, mais j'ai compris que le clan du Dad-Dugpa le fit dévier et le poussa à s'engager sur le Chemin Noir... C'est ce que j'ai compris... C'est ainsi...

Passage extrait de Passage extrait de la CONFÉRENCE N°96 : RIGUEUR ÉSOTÉRIQUE DE LA SEMAINE SAINTE : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1280

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Temps de la Fin selon Samael

Message le 5 Novembre 2010, 22:55

extrait du livre jaune N°5 (page 72-73): http://www.eutraco.com/cristal/livre/le ... ne%205.pdf :

La Société Thulé et ceux qui allaient devenir, plus tard, les SS "Soleil noir" travaillèrent en
étroite collaboration non seulement avec la colonie tibétaine à Berlin, mais aussi avec un
ordre de magie noire tibétain. Hitler était en contact permanent avec un moins tibétain aux
gants verts qui était désigné comme le "gardien de la clef" et qui aurait su où se trouvait
l'entrée de l'Agartha (l'Ariana). (80)

Le 25 avril 1945, les Russes découvrirent les cadavres de six Tibétains disposés en cercle
dans une cave berlinoise, au milieu se trouvait celui de l'homme aux gants verts. On aurait
dit un suicide collectif. Le 2 mai 1945, après l'entrée des Russes à Berlin, on trouva plus de
1.000 hommes morts qui étaient, sans aucun doute, originaires des régions himalyennes et
avaient combattu avec les Allemands. Que diable faisaient donc des Tibétains à des
milliers de kilomètres de chez eux dans des uniformes allemands ? (81)

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6131
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Temps de la Fin selon Samael

Message le 8 Novembre 2012, 22:54


Répondre

Retourner vers « Prophéties »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité