Scorlion et Tmecap

Hors ligne Paul
#31
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Oui nous pouvons voir sous plusieurs facettes, effectivement.

L'Âme, Elle, veut s'en sortir.
Mais l'ego, lui, déforme et ne comprend rien. Alors il assouvi ses désirs, pensant que c'est ici la réussite et la consolation.

Les fragments de Conscience, d'essence, d'âme, emprisonnés dans les Mois se manifestent, mais le Moi psychologique inconscient détourne les impulsions de cette essence embouteillée à l'intérieur.

C'est pourquoi il est nécessaire d'utiliser la Conscience encore libre pour découvrir et comprendre les Mois qui dupent les parties emprisonnées.

Les parties de Conscience emprisonnées agissent d'une manière incorrecte car elles sont inconscientes, subconscientes, dupées par le Désir, qui donne une vision déformée, altérée, que l'on appel le Moi lorsque tout ceci se cristallise.

Prendre conscience d'un comportement inconscient et dissoudre l'agrégat psychique, c'est accroitre son niveau de conscience.
Hors ligne Paul
#32
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Il m'est arrivé de désirer ce que je n'avais pas.
Il m'est arrivé de désirer ne pas avoir.
Il m'est arrivé de désirer de ne pas avoir ce que mon prochain aurait/a.

J'ai désiré ne pas avoir pour qu'autrui l'aie, que mon prochain l'aie.
J'ai pu désirer ne pas posséder.

J'aimerais retourner à cela /

Désirer ne pas avoir et ne pas posséder afin d'être sûr de ne pas l'avoir, tout en l'ayant, mais pas matériellement...
C'est comme se satisfaire de ne pas avoir, de ne pas posséder.
C'est comme être sûr des forces de l'esprit.

C'est-à-dire que le désir est autant au niveau matériel le plus bas qu'au niveau spirituel le plus haut.
Dans une sphère.

Le cavalier... Ne serait-ce pas une référence au cheval de la mort d'entre les sphères...
C'est une duperie de l'Ego. Une raisonnement du Moi.

Car désirer avoir ou ne pas avoir reste un désir.

Le désir est ce qui fait vivre le Moi.
Hors ligne Scorlion
#33
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Même le non-désir, c'est du désir de ne pas désirer...
Est-il possible de ne plus désirer en cette existence ?

Merci Paul...
Je me dis que le désir était nécessaire afin de nous reproduire...
Puisque nous étions séparés suite à la Luxure...

Le désir accroît l'illusion de séparativité...

" C'est marrant quand même... "
La Luxure est ce qui nous a fait chuter, et en même temps, nous devons revenir au sexe afin de la désintégrer...
Modifié en dernier par Scorlion le 23 octobre 2020, 01:42, modifié 1 fois.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne Paul
#34
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Même le non-désir, c'est du désir de ne pas désirer...
Est-il possible de ne plus désirer en cette existence ?

Oui. C'est là tout le but de l’Éveil : Être

Il nous faut étudier nos raisonnements et chercher à savoir de quels Mois ils proviennent.

Une fois que nous avons une petite idée, nous continuons de l'étudier en repassant des scènes avec l'imagination créatrice, dans lesquelles ce ou ces Mois interviennent.

On étudie alors la manière que nous avons de nous comporter une fois identifié à ces Mois.

Au niveau intellectuel, émotionnel, et instinctif/sexuel/moteur (les mouvements, gestes, crispations etc).

Chaque Moi raisonne dans la bataille des opposés, d'un extrême à l'autre. Le résultat est la confusion et la souffrance.

Désirer et "désirer ne pas désirer" reste du Désir.

le non-désir est autre chose que l'on peut appeler la Volonté.

On ne comprend pas un Moi par le fait de penser, on comprend un Moi par l'observation des pensées qu'il génère.

Se dissocier des pensées pour observer le penseur.

Si nous faisons corps avec les pensées et que nous disons : "je pense que ceci, cela" "je me dis que..." "je crois que"... C'est que nous sommes identifié aux pensées.

Seulement les pensées ne sont pas la Conscience. Dire "mes pensées" c'est croire que nous sommes nos pensées.

Non, nous nous identifions à des pensées qui caractérisent notre fausse personnalité et l'ego.

On observe avec la conscience ces pensées. Et par l'auto-observation on comprend, puis on peut s'offrir le luxe de se défaire de ces pensées ou émotions périmées.

Ceci jusqu'à atteindre la non-pensée qui ouvre les portes à l'intuition, la compréhension, le lien avec l'Être comble ce vide par des Merveilles.

On ne peut pas servir deux maîtres à la fois : L'ego ou l'Être.
Modifié en dernier par Paul le 23 octobre 2020, 01:49, modifié 1 fois.
Hors ligne Paul
#35
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

La Luxure est ce qui nous a fait chuter, et en même temps, nous devons revenir au sexe afin de la désintégrer...
Le Sexe est neutre. Quand nous restons chaste, c'est faire l'Amour, c'est cultiver l'Amour de l'Esprit Universel de Vie.

Quand nous chutons, c'est pêcher contre l'Esprit-Saint car on perd nos énergies transmutées. On rompt l'équilibre.

Samael Aun Weor nous dit qu'il faut éliminer jusqu'à l'ombre même du désir...
Je me dis que le désir était nécessaire afin de nous reproduire...
Dans notre vie actuelle, c'est ainsi que cela se fait.

Mais normalement, les Amoureux n'ont pas besoin de désir pour se reproduire. Seulement l'Amour.

De ce fait ils conçoivent un enfant sans chuter. Un seul spermatozoïde féconde l'ovule.
On devrait se mettre ensemble par affinité d'âme. Ce qui n'est pas du désir.

Maintenant, à notre niveau, ce n'est pas très grave si le désir est présent dans le couple (à condition d'y travailler), si la quantité reste moins élevée que l'amour.

Le problème, c'est que de nos jours la plupart se mettent ensembles seulement par désir et non par affinité d'âme profonde et par amour.

Il me semble important que tu étudies ce qu'est le désir et ce qu'est la Volonté. De bien méditer sur les nuances et comme le Moi utilise le désir.

Cette compréhension permet d'identifier les défauts plus facilement.
Modifié en dernier par Paul le 23 octobre 2020, 01:58, modifié 4 fois.
Hors ligne Scorlion
#36
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Merci cher frère.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne Scorlion
#37
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Bonjour, j'aurais une, voire deux questions...
Est-ce qu'un moi ne peut que souffrir ("au final"/"en fin de compte") ?
Est-ce que le moi est comme un bug dans la création toute entière ?
Et ce moi construit/fabrique/produit des aberrations...

Sommes-nous les seuls dans " L'Univers " à avoir opté pour le temps (avec peut-être les habitants d'Hercolubus)
?
"Vivre" dans le temps serait comme être absent de l'Être ? Comme rester sur la touche ?
Modifié en dernier par Scorlion le 2 novembre 2020, 19:43, modifié 3 fois.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne tmecap
#38
Messages : 326
Enregistré le : 15 février 2019
Localisation : aude
Sexe :
Zodiaque :

Message le

regarde mieux, regarde-mio, regarde-moi


Est ce que ces questions sont réellement utiles?

Il est temps pour toi de mettre un coup de pied dans la fourmillière et observer ce qui se passe.

Laisse passer!

Tu ne trouveras pas de réponses pour l'instant à ces questions,
Plutôt essaye de les laisser filler, ainsi tu auras une chance de comprendre ce que tu cherches.

Je suis content de voir à quel point tu te démènes, et je suis désolé de te demander encore plus d'effort...
Mais je sais que tu peux le faire.

Vas-y envoie du steack. Ne laisse pas partir le luxure comme ça, tu vas y arriver.

reformule encore et encore, hache encore et encore, pose des questions encore et encore,
le plus important n'est pas la réponse mais comment tu te poses la question.

Essaye de lire tes questions en méditant, et de laisser ton être y répondre. Alors tu changeras, ainsi que tes interrogations, et tu verras que s'il y a toujours des interrogations, et des notes, le plus important n'est plus là. :cool:

ne t'arrête pas cherche, cherche :good:
Hors ligne Paul
#39
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Scorlion a écrit : 2 novembre 2020, 19:36 Bonjour, j'aurais une, voire deux questions...
Est-ce qu'un moi ne peut que souffrir ("au final"/"en fin de compte") ?
Est-ce que le moi est comme un bug dans la création toute entière ?
Et ce moi construit/fabrique/produit des aberrations...

Sommes-nous les seuls dans " L'Univers " à avoir opté pour le temps (avec peut-être les habitants d'Hercolubus)
?
"Vivre" dans le temps serait comme être absent de l'Être ? Comme rester sur la touche ?
Bonjour Scorlion,

1. Oui sans aucun doute. Car le Moi repose sur un désir.
Quand le désir du Moi est satisfait, il est heureux, mais tôt ou tard, c'est la frustration, la désillusion, la souffrance de ne plus y avoir accès, ou de se rendre compte qu'il n'étanche pas vraiment la soif.
Le désir ne mène qu'a l'amertume, tôt ou tard.
Le désir est la raison de vivre du Moi. Il vit et rêve pour cela.

2.Il est comme un noeud.
C'est une sorte de cristallisation psychique, mentale, liée à l'ignorance et l'incompréhension. Comme un barrage que l'on forme mentalement dans notre rivière mentale. L'eau stagne. La création n'est pas impactée réellement par cela. C'est notre propre problème intérieur. La création nous regarde comme un être déséquilibré, qui ne sait pas utiliser les Forces, c'est tout. Nous ne sommes qu'un grain de sable pour la création.

3. Dans l'univers nous ne sommes probablement pas les seuls dans cet état, non. Dans ce système solaire par contre, il semble que cela soit ainsi.
"Vivre" dans le temps serait comme être absent de l'Être ? Comme rester sur la touche ?
Oui on peut surement penser ainsi. Puisque l'Être n'appartient pas au temps.
Hors ligne Scorlion
#40
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Le nœud, pour le dénouer, nous pouvons :
Le "prendre" par l'extrémité,
Le "prendre" par le centre,
Certains le coupent en deux.

Voilà, ce sont des techniques de survie mentales, pour se sortir d'auto-méandres.

Je voudrais voir, constater, l'absurdité du moi, quitte à ce que cela me fasse horreur afin de comprendre, l'amour dans le repentir.

J'ai peut-être décidé que ma voie serait celle du TAO...
Modifié en dernier par Scorlion le 2 novembre 2020, 23:11, modifié 2 fois.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne Scorlion
#41
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Le désir a sa tanière dans le mental.
Cela passe directement par le centre intellectuel ?
Ou par le centre sexuel ?
Quel est l'ordre étant donné la rapidité des centres...
Modifié en dernier par Scorlion le 2 novembre 2020, 23:14, modifié 1 fois.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne Paul
#42
Avatar du membre
Messages : 440
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Cela va dépendre du type de désir bien entendu.

Un Moi qui agit par un désir particulier va plutôt utiliser d'abord le centre intellectuel en priorité, et peut-être les autres. Tandis qu'un autre utilisera prioritairement le centre sexuel.
Hors ligne jerome
#43
Avatar du membre
Messages : 227
Enregistré le : 27 janvier 2019
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Bonjour à tous,



Cher Scorlion, le mieux est de vérifier par soi-même en soi-même. Les réponses à ces questions n'ont d'intérêt que si elles sont vécues en notre for intérieur, "in vivo". Il en va de même pour les Enseignements spirituels, en particulier ceux de SAW. Nous devons regarder comment ils résonnent en nous, comment nous les trouvons vivants, à quelle réalité intérieure constatable ils font écho (dans la mesure du possible). Pas les prendre pour argent comptant, ajoutant des théories aux théories. Tout ce qui n'est pas vérifié tombe au rang de croyance contre-productive.


Si tu veux étudier un désir en particulier, plonge-toi en méditation et convoque le désir en question, fais-le revivre volontairement en projetant sur l'écran du mental, tout en surveillant les activités des centres émotif et sexuel. Attention, ceci est à prendre avec des pincettes, on ne joue pas avec le feu : le but n'est pas de se retrouver avec une chute, donc pas d'identification.


Cela vaudra mieux que toutes nos réponses, car chacun traite les impressions qu'il reçoit différemment, bien que nous ayons tous les mêmes rouages. Tu auras ta réponse personnalisée, tu te connaîtras mieux en observant quel(s) centre(s) réagi(ssen)t à telle ou telle impression (donc plus de conscience).


Après l'étude théorique, c'est l'heure de passer aux travaux pratiques :smile: Soyons forts.
Hors ligne Scorlion
#44
Messages : 364
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Oui et je me rends compte que même si j'avais une notice théorique, je chercherais encore au-delà...
Tout ce que je cherche est de rétablir la balance...
Alors je suis à la merci de mon inconscience...

Alors... J'ai pu lire, m'abreuver des textes, des enseignements, je ne peux rester celui que j'étais et ne peux m'améliorer (?) croyant devenir meilleur.
Pourtant, si tout empirait avec le temps, la maturité ce serait quoi ?

C'est marrant, à chaque fois que nous recevons la réaction de chocs décidés plus "haut"/bas... :smile: J'en vois qui focalisent grave dans les détails...
Et ils ont pas seulement tord...
Mais pourquoi l'avoir oublié...

La Paresse, le confort... Les mêmes habitudes... ça rassure... Et, c'est organique, humain.
Néanmoins, une fois revenu à soi-même... En réaction à l'extérieur... Tout ce qu'il nous manque c'est :
Spirituel

Seulement... Même l'orgueil peut être à caractère spirituel...

Le temps peut arranger les choses ? Mouais...
Nous avons tous misé sur le temps, seulement,

Ce n'est pas le temps qui "arrange les choses"
C'est la patience.

équilibre...
Modifié en dernier par Scorlion le 18 novembre 2020, 20:25, modifié 3 fois.
"L’ordre sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie.
La liberté et l’ordre sagement combinés constituent la base de l’Éducation Fondamentale."

Samaël Aun Weor
Hors ligne tmecap
#45
Messages : 326
Enregistré le : 15 février 2019
Localisation : aude
Sexe :
Zodiaque :

Message le

difficile de répondre...

tu vas trop vite, et tu ne regardes pas avec calme et paix.

Tu cherches mais tu t'empèches de voir,
tu trouves, mais que le résultat que tu veux.

prends du recul, prends une inspiration, laisses aller, tout ce qui est autour n'est qu'une illusion, qu'importe qu'elle soit, qu'importe la véracité, ou la raison comme le tord...

Le monde n'est pas compartimenté, c'est nous qui le compartimentons, mais en réalité c'est une onde fluide.

le temps n'est là que pour te donner une illusion et n'est que passif, et la patience ne vient que du silence.

Essaye de trouve le silence, je pense que je peux résumer l'idée ainsi maintenant que je développe.

Après c'est à toi de te donner une définition de ce mot.

Le silence ne veut pas dire rien faire ou vide!
Verrouillé

Retourner vers « Remerciements et désideratas »