Centre de gravité de chaque ésotérisme religieux ancré sur un sephirah déterminé

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6777
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Centre de gravité de chaque ésotérisme religieux ancré sur un sephirah déterminé

Message le

le bouddhisme ésotérique et transcendantal est ancré sur KETHER, l’Ancien des jours, le Vieillard des Siècles

L'ésotérisme chrétien a son centre de gravité sur TIPHERETH, le Fils de l’Homme

LES RELIGION ÉGYPTIENNE ou NAHUA (AZTÈQUE), MAYA ou ZAPOTÈQUE, PERSE ou CHALDÉENNE ont leur centre de gravité sur Yesod, le sexe.

Je me demande bien sur quels séphirah reposent
- l'ésotérisme musulman et soufis
- l'ésotérisme du judaïsme
- l'ésotérisme de l'hindouisme
- l'ésotérisme des marabouts d'Afrique
- l'ésotérisme des indiens d'Amérique du Nord
- le chamanisme (répandu sur toute la planète)
- le shintoïsme

etc...

Malheureusement, nous ne pouvons plus interroger Samael sur ce sujet pour être abreuvé de ses lumières (connaissances) !
Enfin, certains le peuvent et ne s'en privent pas. Il faut parfois oser demander.

Disciple. […] gravitationnel […] où il semble que vous laissiez entendre que son centre de gravité était en Yesod et que le centre de gravité de la Gnose (« le Message du Verseau » du Maître Samael) a son centre de gravité en le Fils de l’Homme, en Tiphereth, et qu’il est semblable ou égal au centre de gravité de l’Enseignement qu’a donné le grand Kabîr Jésus. Suis-je dans le vrai ou est-ce que je me trompe, Maître ?

Maître. Eh bien, tu es dans le vrai. Il est clair que TOUTE RELIGION confessionnelle a SON CENTRE DE GRAVITÉ spécifique. Si nous étudions soigneusement le bouddhisme ésotérique et transcendantal, nous pouvons constater qu’il est très abstrait, très profond, qu’il appartient à certains états de Kether, transcendantaux. Cela nous permet d’en déduire, avec une entière certitude, que le centre de gravité spécifique DE LA RELIGION BOUDDHISTE EST KETHER, l’Ancien des jours, le Vieillard des Siècles…

Or, si nous analysons la RELIGION ÉGYPTIENNE ou NAHUA (AZTÈQUE), MAYA ou ZAPOTÈQUE, PERSE ou CHALDÉENNE, nous découvrons que leur centre de gravité spécifique est en YESOD (nous savons bien, entre parenthèses, que la pierre cubique de Yesod est le sexe, et que cette Sephirah est située précisément dans les organes sexuels).

Mais si nous étudions soigneusement l’ÉSOTÉRISME CHRÉTIEN, nous découvrons son centre de gravité spécifique en TIPHERETH, le Fils de l’Homme. Et c’est à la lumière de sa Sephirah que nous devons tenter de comprendre la mystique du christianisme authentique.

Nous savons déjà que KETHER, comme Sephirah, est, disons, le Point Mathématique, l’Ancien des Siècles, la Vérité des vérités, l’Occulte de l’occulte, la Miséricorde des miséricordes. CHOKMAH est le deuxième aspect logoïque, le Crestos, le Deuxième Logos. BINAH est le Troisième Logos, l’Esprit-Saint, le Paraclet, le Shiva des hindous.

En étudiant quelques kabbalistes, nous découvrons certaines erreurs. Il y a quelqu’un (dont je ne mentionnerai pas le nom) qui insiste sur l’idée que Chokmah est masculin et que Binah est féminin, et il veut mettre Chokmah et Binah comme les deux colonnes du temple, quelque chose comme le Jakin-Bohaz de la franc-maçonnerie.

Il est indiscutable que cet auteur se trompe, car il s’avère que BINAH, en elle-même, est MASCULINE ET FÉMININE : polarisée de manière masculine, c’est le SHIVA des hindous, mais, en se dédoublant elle-même, elle se convertit en la SHAKTI, c’est-à-dire en la Divine Mère Kundalini, en cette Isis ou Marah qui est représentée, dans le christianisme, en proie à de terribles souffrances, avec sept poignards plantés dans le cœur. De sorte que Binah, en elle-même, se convertit en notre PÈRE qui est en secret et en notre DIVINE MÈRE.

Ainsi donc, considérant le Logos comme étant Brahma, Vishnou et Shiva ou comme Kether, Chokmah et Binah, il forme une Trinité parfaite dans l’Unité. Dans l’ensemble, c’est ce que nous pourrions appeler le « Père ». Si nous regardons Binah, se dédoublant en la Shakti potentielle, eh bien, évidemment, nous avons le LOGOS ET SON ÉPOUSE : le Père qui est en secret et notre Divine Mère Kundalini Shakti.

Et l’on sait déjà que le Père, en lui-même, et la Mère se rencontrent, à proprement parler, en Yesod. Ils sont reliés d’une certaine façon à Yesod étant donné qu’ils régissent la Création. MALKUTH, le royaume, le monde physique, ne pourrait exister sans la force de Yesod, c’est-à-dire sans le potentiel vital sexuel de cette Sephirah.

Indéniablement, le Logos doit donc utiliser cette Sephirah (Yesod) pour pouvoir créer, pour reproduire toutes les espèces, toutes les choses, pour donner forme à tout ce qui est, a été et sera…

Il y a une Sephirah secrète qui est DAATH et elle se trouve précisément en Yesod. Cette Sephirah secrète est une question de tantrisme, toute cette connaissance tantrique qui, convenablement utilisée, permet l’Autoréalisation intime de l’Être.

Ainsi, le PREMIER TRIANGLE : Kether, Chokmah et Binah, en synthèse, c’est le Père, indivisible. Ensuite vient le DEUXIÈME TRIANGLE, et il est bon de le comprendre : Chesed, Geburah et Tiphereth. Indiscutablement, le deuxième triangle est christique et le centre basique du deuxième triangle, son centre nucléaire, fondamental, c’est Tiphereth. Chesed, Geburah et Tiphereth, c’est l’Esprit Tri-un manifesté (le Fils du Père), mais son centre basique, structurel, est précisément l’Âme humaine, Tiphereth.

Ensuite vient le TROISIÈME TRIANGLE. Le troisième triangle est donc formé de Netzach, Hod et Yesod. Netzach, c’est précisément le mental, l’Esprit. Hod, c’est l’astral. Yesod, c’est le fond sexuel ou le siège vital organique du corps physique. En dernier, nous avons Malkuth, qui est le physique. Mais bon, ce qui est sûr c’est que le centre de gravité du troisième triangle est Yesod (centre de la Magie Pratique, n’est-ce pas ?). Malkuth est une Sephirah détachée…

Bien, maintenant, ce que nous ne devons pas perdre de vue, c’est la chose suivante : s’il est bien certain que le bouddhisme a pour centre de gravitation le Vieillard des Siècles, le Kether de la kabbale hébraïque, ce n’est pas pour autant que le bouddhisme tantrique est moins important, bouddhisme sans lequel on ne pourrait jamais arriver à l’initiation de Kether, n’est-ce pas ? Ce bouddhisme tantrique a sa base en Yesod, en le sexe (nous savons que le bouddhisme tantrique est donc ce dont nous avons besoin pour arriver à l’Autoréalisation intime de l’Être).

Bien, en poursuivant un peu ce chemin des grands mystères, nous découvrons Yesod dans toutes les religions égyptiennes. Mais cela ne veut pas dire, pour cette raison, que Yesod (la base ou le fondement de tout cet univers, qui est le sexe) soit la seule chose dont s’occupent les Religions perses, égyptiennes, aztèques, etc., non ! Nous savons bien qu’au fond se trouve la doctrine très pure de Quetzalcóatl, le Christ Cosmique mexicain…

Maintenant, par exemple, dans le christianisme authentique, nous pouvons voir, avec une entière clarté, le Fils, Tiphereth, comme centre de gravité. Mais si nous approfondissons l’ésotérisme chrétien, nous découvrons le grand Arcane dans la croix même du Rédempteur, puisque nous savons que le bâton vertical est masculin, l’horizontal est féminin, et que dans le croisement des deux se trouve la clé de tout pouvoir. Sur la croix se trouve l’INRI (Igne Natura Renovatur Integra). Ainsi, ce tantrisme est le fondement de tout ce christianisme authentique, véritable, n’est-ce pas ? Il convient donc de comprendre tout cela…
extrait de la conférence 244 : RÉVÉLATIONS KABBALISTIQUES ET ALCHIMIQUES DU PATRIARCHE - Arbre de Vie, Semaine Sainte et les Trois Gunas
https://gnose-de-samael-aun-weor.fr/sit ... nf_244.php
Modifié en dernier par Gemani le 24 avril 2021, 14:48, modifié 3 fois.
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Hors ligne PetitHommeLibre
#2
Avatar du membre
Messages : 1096
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

En 2011, j'avais envoyé ce message je ne sais plus à qui. Mon avis n'a pas changé, sous un angle différent de celui du VM.

Bonjour,

Savez-vous qu'il existe 33 grandes religions ou groupes religieux dans le monde ?

Cela nous inspire pour dire que le nombre sacré 33 signifie les 33 degrés de la sagesse, les 33 degrés de la spiritualité.

Imaginons les 33 vertèbres d'un grand Être spirituel, l'Être de la Terre : Melchisédech, qui incarne la Sagesse des 33 religions terrestres.

Au cours de toutes nos existences, nous connaissons peut-être toutes ces lumières spirituelles afin de pouvoir comprendre, tolérer, assimiler et incarner un Jour la Grande Sagesse du Christ : La Gnose.

Si cela intéresse, il est possible de développer :

1. Afrique (Religions de l')
2. Amérique centrale (Religions de l')
3. Amérique du Nord (Religions de l')
4. Amérique du Sud (Religions de l')
5. Australie (Religions d')
6. Bouddhisme
7. Canaan (Religion du)
8. Celtes (Religion des)
9. Chamanisme
10. Christianisme
11. Confucianisme
12. Dualistes (Religions)
13. Égypte (Religion de l')
14. Germains (Religion des)
15. Grèce (Religions de la)
16. Hellénistique (Religion)
17. Hindouisme
18. Hittites (Religions des)
19. Indo-Européens (Religions des)
20. Islam
21. Jaïnisme
22. Judaïsme
23. Mésopotamie (Religions de la)
24. Mystères (Religions des)
25. Océanie (Religions d')
26. Préhistoire (Religions de la)
27. Romains (Religion des)
28. Shinto
29. Slaves et Baltes (Religion des)
30. Taoïsme
31. Thraces (Religion des)
32. Tibet (Religion du)
33. Zoroastrisme

Fraternellement
Pascal


D'autres considèrent seulement les 9 grandes religions qui se rapprochent effectivement de l'arbre des 10 Séphiroths dans un tableau synoptique

https://diredieu.hypotheses.org/files/2 ... ogique.pdf
Tableau-synoptique-des-grandes-religions-Fiche-pédagogique_1.jpg
Fichiers joints
Tableau-synoptique-des-grandes-religions-Fiche-pédagogique_2.jpg
Modifié en dernier par PetitHommeLibre le 24 avril 2021, 08:34, modifié 1 fois.
Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6777
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Houahou !

Passionnant.
Je ne saurais pas où mettre Mithra, j'avoue !

jaïnisme, je connaissais, ils en sont à porter des voiles sur la bouche afin de ne pas avaler des insectes par mégarde.
J'avais un peu épousé leur vision et je me souviens dans ma vingtaine, je ne voulais plus aller marcher sur la pelouse du parc autour de la résidence où j'habitais, de peur d'abîmer l'herbe !
Modifié en dernier par Gemani le 24 avril 2021, 10:58, modifié 1 fois.
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Répondre

Retourner vers « Religions »