Dompter les Emotions Négatives et Conduite Grégaire

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Dompter les Emotions Négatives et Conduite Grégaire

Message le 3 octobre 2009, 21:13

Mes chers frères, de tous les Centres que nous avons dans notre organisme, il n'y a pas de doute que LE PLUS DIFFICILE À CONTRÔLER SOIT LE CENTRE ÉMOTIONNEL.

Car l'Intellectuel, même s'il demande du travail, finalement, avec une certaine discipline, nous allons plus ou moins le contrôler. Le Moteur, qui est celui qui produit les mouvements (et qui est situé dans la partie supérieure de l'Épine Dorsale), est aussi contrôlable. On peut contrôler les mouvements de son corps, marcher si on veut marcher, lever un bras si on veut le faire, ou ne pas le lever si on ne veut pas le lever ; froncer les sourcils ou ne pas les froncer.

Ainsi, toutes les activités du Centre Moteur dépendent de notre volonté, mais le Centre Émotionnel est terrible : ce domaine des ÉMOTIONS NÉGATIVES, des sentiments et du sentimentalisme, etc., s'avère difficile à pouvoir contrôler.

En Inde, par exemple, ils comparent le Centre Émotionnel à un éléphant. Un éléphant fou, par exemple, que fait-on, en Inde, pour le contrôler ? On lui accole deux éléphants sains, sensés, un de chaque côté (ils les attachent pour qu'ils ne partent pas), et ensuite, ces deux-là (sensés) réussissent finalement à apprendre au fou à être sensé, et l'éléphant fou redevient finalement sensé. C'est un système qu'utilisent les hindous et il est bon.

Le Centre Émotionnel est un « éléphant », l'Intellectuel est un autre « éléphant », et le Moteur (le Centre Moteur-Instinctif-Sexuel) un autre « éléphant ». Ces deux « éléphants » : l'Intellectuel et le Moteur, peuvent contrôler « l'éléphant fou » des émotions.

Si, à un moment donné, nous sommes accablés de désespoir ou d'angoisse, c'est-à-dire si nous nous sommes identifiés à une émotion négative, si nous sommes mal, que devons-nous faire ? Allongeons-nous sur le lit, relaxons-nous et mettons le « mental en blanc ». En nous relaxant, nous agissons avec le Centre Moteur, puisque nous nous relaxons, nous relaxons tout le corps, nous détendons tous les muscles, toute tension dans l'organisme ; et en mettant le « mental en blanc », c'est-à-dire en amenant le mental à la quiétude et au silence, qu'arrive-t-il ? Il ne reste pas d'autre remède, au Centre Émotionnel, que de se calmer un peu, se rasséréner et, finalement, le Centre Intellectuel et le Centre Moteur vont dominer l'Émotionnel (ce sont les deux « éléphants sensés » qui vont dompter « l'éléphant fou »).

Il est aussi possible de CONTRÔLER LES ÉMOTIONS INFÉRIEURES AU MOYEN DES ÉMOTIONS SUPÉRIEURES. Il y a beaucoup de types d'émotions inférieures (vous le savez très bien). Quelqu'un de la famille meurt : nous crions, nous pleurons, nous sommes désespérés. Pourquoi ? Parce que nous ne voulons pas coopérer avec l'inévitable, et c'est le pire de tout (dans la vie, on doit APPRENDRE À COOPÉRER AVEC L'INÉVITABLE). Nous ne nous résignons pas à ce que meure un être cher, et nous crions plein d'angoisse, et nous n'acceptons pas, et nous voyons le corps là dans un cercueil, et cependant il ne nous paraît pas mort, et nous ne le croyons pas, cela n'est pas possible pour nous, que cet être soit mort ; et nous succombons à l'angoisse et à la désolation. C'est terrible !

Comment pouvons-nous dominer cet état ? De deux manières : l'une, nous pourrions l'appeler la « paire d'éléphants » (le Centre Moteur et le Centre Intellectuel) : relaxer le corps et rendre le mental calme et silencieux (c'est une solution).

L'autre : nous pouvons faire appel à une émotion différente, à une émotion supérieure. Peut-être, à ce moment-là, ça nous fera beaucoup de bien d'écouter une Symphonie de Beethoven ou « La Flûte Enchantée » de Mozart ou de nous plonger, plein d'émotion, en profonde Méditation, en réfléchissant aux Mystères de la Vie et de la Mort. Par une émotion supérieure, nous contrôlons alors les émotions inférieures et nous annulons la douleur que nous cause la mort d'un être cher ; c'est évident.

Le Centre Émotionnel est très intéressant, mais nous devons maîtriser les émotions inférieures, les contrôler, les soumettre, et c'est possible en accord avec notre didactique...

Les émotions inférieures causent beaucoup de dommages ; des émotions inférieures produites par la corrida, des émotions inférieures produites par le cinéma, des émotions inférieures produites par les orgies des grandes « javas », des émotions inférieures comme celles de celui qui joue à la loterie ou de celui qui est ému par une nouvelle du journal ou par une guerre ou par tant de choses qu'il y a dans le monde ; des émotions inférieures comme celles que donne la tequila, des émotions inférieures comme celles que développent les gens dans toutes leurs bestialités qui ne servent qu'à fortifier les agrégats psychiques inhumains que nous portons à l'intérieur de nous et à en créer aussi de nouveaux, en plus... Il est nécessaire d'éliminer les émotions inférieures grâce aux émotions supérieures (c'est possible) ; apprendre à vivre une vie édifiante et essentiellement valorisante, c'est fondamental ! Autrement, aucun progrès ne sera possible. Comment, de quelle manière ? Avant tout, il faut que nous soyons plus sincères envers nous-mêmes, afin de développer LE CENTRE ÉMOTIONNEL SUPÉRIEUR et de nous libérer ; nous libérer des émotions purement négatives et superficielles.


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°110 : PRODIGES ET MYSTÈRES DU FEU : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1380
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives

Message le 3 octobre 2009, 21:25

Les livres sacrés sont écrits avec des charbons ardents, c'est-à-dire avec du Feu. Le LANGAGE de la Bible, par exemple, est PARABOLIQUE ; C'EST LE LANGAGE DU CENTRE ÉMOTIONNEL SUPÉRIEUR. Les Expériences Mystiques et hors du corps sont évidemment paraboliques et elles ne peuvent être comprises qu'avec le Centre Émotionnel Supérieur. On peut parfaitement connaître les Mystères de la Vie et de la Mort grâce au Centre Émotionnel Supérieur ; c'est évident.

Je vous ai dit que « la Monade est ce qui est le plus important en nous ; plus nous allons éliminer les éléments psychiques inférieurs, plus nous allons recevoir les radiations de la Monade ». Cette Monade est ATMAN-BOUDDHI. Atman est « l'Ineffable », il reçoit la force qui vient du Démiurge Créateur ; le Démiurge, à son tour, la reçoit de l'Adi-Bouddha, la Séité Inconnaissable.

Atman, en tant que dédoublement du Divin Architecte de l'Univers, est Ineffable ; c'est ce qu'on pourrait appeller le « PARAMATMAN » ou le « SHIVA-TATTVA ». Bouddhi, bien qu'elle soit très spirituelle, est plus corporelle, plus concrète qu'Atman.

Il est clair que Bouddhi-Éros, en tant que Principe Igné, va se rendre chaque fois plus évidente pour nous. Ses radiations vont nous parvenir de plus en plus profondément, à mesure que nous allons dissoudre les émotions négatives du Centre Émotionnel et à mesure que le Centre Émotionnel Supérieur va se développer.

Atman-Bouddhi est la Monade ; elle est la réalité à l'intérieur de nous, ce qui compte, l'ÊTRE RÉEL en nous.

Nous devons lutter en éliminant les émotions négatives pour nous rapprocher de plus en plus de la Monade, et la Monade, précisément, nous aide, car de Bouddhi émane Éros (cette FORCE SEXUELLE extraordinaire avec laquelle nous pouvons désintégrer les agrégats psychiques dans la FORGE DES CYCLOPES).

Qu'adviendrait-il de nous sans Éros ? À Éros s'oppose ANTÉROS (les Puissances du Mal), qui ne sont pas à l'extérieur de nous, mais au dedans de nous, ici et maintenant (Antéros, ce sont tous ces agrégats du Centre Émotionnel Inférieur).

Si nous éliminons les émotions négatives et développons le Centre Émotionnel Supérieur, nous pénétrerons chaque fois davantage dans l'essence du Feu, nous nous rapprocherons de plus en plus de notre Monade Intérieure qui nous a toujours souri.

N'oubliez pas qu'à son commencement, le Centre Émotionnel est pur, radieux. Les émotions inférieures, situées dans les parties ou les points inférieurs du Centre Émotionnel, constituent l'Émotionnel Inférieur ; mais si nous éliminons les émotions inférieures, alors tout le Centre Émotionnel Supérieur devient parfait comme une fleur de Lotus délicieuse.

En tout cas, Atman est le rayon qui nous unit au Logos et à l'Adi-Bouddha. Et la Force d'Adi-Bouddha et du Logoï Intérieur parvient à Atman et reste contenue dans Bouddhi, mais l'approche de Bouddhi est impossible tant que nous avons des émotions négatives. En d'autres termes : se rapprocher de la Monade sera difficile si nous continuons avec les émotions inférieures.

Nous ne devons pas accepter d'émotions inférieures à l'intérieur de nous ; NOUS DEVONS CULTIVER LES ÉMOTIONS SUPÉRIEURES : la musique ; nous devons écouter Beethoven, nous devons écouter Mozart, Liszt, Tchaïkovski ; nous devons apprendre à peindre, mais ne pas peindre des tableaux infra-humains : nous devons verser en eux nos sentiments les plus nobles. Tout ce que nous faisons doit être valorisant et essentiellement édifiant...

On est rempli d'extase lorsqu'on contemple les colonnes corinthiennes de l'Antiquité ou les marbres de Rome et d'Athènes ; les sculptures magnifiques d'une Isis brune dans la terre des Pharaons, d'un Apollon, de la Vénus de Milo ou de la chaste Diane.

On est rempli d'extase, on vibre d'une émotion supérieure lorsqu'on écoute, par exemple, la Lyre des temps anciens ou lorsqu'on s'abandonne à la Méditation profonde au sein de la Nature, lorsqu'on se promène dans les ruines de l'antique Rome, lorsqu'on marche sur les bords du Gange ou lorsqu'on tombe à genoux devant le Gourou, dans les neiges perpétuelles de l'Himalaya. C'est alors que vibre l'émotion supérieure...

Dans les temps anciens, là-bas dans la Lémurie, à l'époque où des rivières d'eau pure de vie jaillissaient lait et miel, lorsque la Lyre d'Orphée n'était pas encore tombée en morceaux sur le pavé du Temple, le Centre Émotionnel Supérieur vibrait intensément en chaque être humain.

C'était l'époque des Titans, l'époque où les être humains qui peuplaient la face de la Terre pouvaient voir l'AURA des mondes et percevoir plus de la moitié d'un HOLTAPAMNAS dans les tonalités de couleur (nous savons bien qu'un Holtapamnas a plus de cinq millions de tonalités).

Mais quand le Centre Émotionnel inférieur se développa avec les passions violentes, avec la luxure, avec la haine, avec les guerres cruelles entre frères, alors ce sens s'atrophia ; l'humanité se retrouva dans ce Monde Tridimensionnel d'Euclide.

L'heure est venue de comprendre que ce n'est qu'au moyen du Centre Émotionnel Supérieur qu'il est possible de pénétrer plus profondément en nous-mêmes.

Si nous procédons correctement, si nous apprenons à vivre, si nous apprenons à nous mettre en relation avec nos semblables d'une belle manière, nous nous rapprocherons alors de plus en plus de la Monade Sacrée et les différentes étincelles de Conscience cosmique nous surprendront, elles deviendront de plus en plus continues, jusqu'à ce qu'enfin, un jour, nous ayons tous réellement la Conscience Éveillée, la Conscience Superlative de l'Être, la Bouddhi...

Ce jour-là, nous serons heureux ; ce matin délicieux, nous serons totalement saturés par les vibrations de Bouddhi et nous saurons vivre véritablement dans un état de Conscience parfait.


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°110 : PRODIGES ET MYSTÈRES DU FEU : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1380
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives

Message le 4 octobre 2009, 22:23

Nous avons besoin que ces émotions négatives soient éliminées de nous. Parce que ces émotions négatives ne permettent pas un changement de fond.

Il est impossible de nous transformer si jamais nous possédons en nous des émotions négatives. Nous devons extirper de notre coeur les émotions de type négatif, car elles sont vraiment préjudiciables dans tout le sens du terme.

Une personne qui se laisse emporter par des émotions négatives devient menteuse à cent pour cent.

Je connais le cas d'un homme qui se trouve actuellement au bord de la mort. Cet homme bon a eu une embolie cérébrale. Motif ?, très clair : quelqu'un l'informa faussement que sa soeur avait été victime d'une fraude. Une telle information fut examinée ensuite et se trouva fausse. Cet homme appela sa soeur et crût en une histoire diffamante qu'elle lui raconta. Il la prit tellement au sérieux que cela lui donna une embolie cérébrale. En ce moment, il se trouve au bord de la mort. Voyez ce cas.

De cette manière les émotions négatives nous conduisent à l'échec.

Sa soeur continue même à être convaincue qu'elle a été victime d'une fraude. Et il est évident qu'elle a calomnié un innocent. Mais elle est sure d'avoir été victime. J'ai personnellement enquêté sur ce cas et je me suis rendu compte qu'elle-même était en train de s'autotromper, qu'elle était en train de se mentir à elle-même, victime des émotions négatives et à la fois, de calomnier une autre personne de façon inconsciente.

De cette façon, je vous l'ai dit et je le répète : les émotions négatives rendent menteur.

Observez comme les gens mentent, emportés par les émotions négatives. Ils lancent des jugements faux. Et puis, ils se repentent, mais il est tard, ils les ont déjà lancés.

Ainsi donc, nous devons éliminer de notre nature les émotions négatives.

Le mensonge, certainement, est une connexion fausse. Ce qui est normal, c'est que l'énergie du Père, la vie de l'Ancien des Jours, c'est-à-dire de notre Etre intérieur profond, circule à travers l'organisation cosmique intérieure, jusqu'à arriver au mental.

Mais, si nous produisons une connexion fausse, son énergie ne peut déjà plus circuler. C'est comme si on interrompait l'affluence de cette énergie. L'électricité n'arriverait pas au Centre, aux Centres qui nous illuminent. Le mensonge est une connexion fausse.

Généralement, quand quelqu'un se remplit d'émotions négatives, il devient menteur, c'est la réalité des faits.

Si vraiment nous comprenons tout ceci, et que nous commençons par changer dans notre façon de penser et de sentir, bientôt ceci se reflétera dans nos actions. Une fois qu'on a changé sa façon de penser, de sentir et d'agir, alors, on est parfaitement prêt pour commencer à travailler avec les Mystères du Sexe.

L'erreur de quelques Missionnaires est qu'ils veulent que les gens commencent d'un seul coup à travailler avec le Maïthuna, dans la Neuvième Sphère, sans même connaître le corps de la Doctrine, or ceci est absurde. Les gens qui n'ont pas changé leur façon de penser, qui continuent avec les mêmes habitudes, les gens qui ont les mêmes façons de sentir, qui sont victimes des émotions négatives, ne comprennent pas les Mystères du Sexe, ils les profanent.

Pour cette raison, Paracelse insiste avant tout, sur la nécessité de connaître la science, pour ensuite entrer travailler dans la Neuvième Sphère. Et il a raison en ceci, Philippe Théophrast Bombast de Hohenheim, Auréola Paracelse.

Beaucoup reçoivent ici des enseignements ésotériques, on les leur donne, mais ils continuent en pensant comme avant, comme ils pensaient il y a vingt ans. Qu'arrive-t-il alors ?, nous sommes en train de perdre notre temps !. On donne aux gens l'Enseignement pour qu'ils s'autoréalisent, pour qu'ils changent, mais ils continuent à penser comme avant.

Evidemment, on marche très mal. Je connais des petits frères gnostiques qui ont vingt ou trente ans dans les Enseignements gnostiques, et ils pensent encore comme ils pensaient dans le passé. Très illustres, oui, ils manient bien les idées, mais si on examine attentivement leurs vies, leurs coutumes, on verra que ce sont les mêmes qu'avant. Il y a des frères très sages, des Missionnaires, qui parlent très bien de la Gnose, qui manient le corps de la doctrine de façon extraordinaire, mais je les ai observés et ils agissent comme ils agissaient il y a trente ans. Ils ont les vieilles coutumes qu'ils avaient quand ils ne savaient rien de ces enseignements. Ils continuent avec leurs mêmes vieilles coutumes. Qu'est-ce que ces frères sont en train de faire ?, évidemment, ils s'autotrompent misérablement. C'est évident.

Ainsi donc, nous devons commencer par changer notre façon de penser ; puis, notre façon de sentir. Mettre le vin nouveau, le vin gnostique, dans des outres neuves, non dans de vieilles outres.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... unyata.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives

Message le 7 novembre 2010, 09:45

Moi, je ne vous demande pas de m'imiter, parce qu'ainsi vous ne ferez pas d'effort central ; je vous demande de faire un effort central, une série de SUPER-EFFORTS CENTRAUX, de travailler directement sur vous-mêmes. C'est ainsi seulement qu'il est possible de produire un changement en nous-mêmes.

Mais évidemment, quand on travaille sur soi-même de façon objective, quand on fait des efforts centraux, directs pour produire un changement, il arrive que nous subissions alors, de façon intensive, des attaques contre le CENTRE ÉMOTIONNEL INFÉRIEUR. Et on peut dire que le Centre Émotionnel Inférieur est catastrophique, ténébreux, horrible.

Quand surgissent des attaques contre le Centre Émotionnel Inférieur, la souffrance est totale : des gens apparaissent sur notre sentier, sur notre chemin, et ils nous blessent, ils plantent un poignard dans notre Centre Émotionnel Inférieur ; nous sentons qu'ils nous torturent le coeur. Évidemment, nous avons toujours tendance à réagir contre ceux qui nous blessent d'une façon ou d'une autre ; nous avons cette tendance très marquée à la réaction, et si nous réagissons, le Centre Emotionnel Inférieur devient plus fort et c'est très grave.

Cependant, chaque lutte contre les Émotions Inférieures a certains avantages. L'un d'eux, précisément le plus important, est que surgit (comme résultat de ce conflit contre les émotions produites par les paroles qui nous blessent) notre ÊTRE INDIVIDUEL, produit de la lutte, de l'effort. Cet Être individuel surgit en se manifestant (vigoureux, direct) et il est évident qu'il unifie toutes nos fonctions. Nos centres qui, auparavant, fonctionnaient en ordre dispersé, les uns contre les autres, s'intègrent merveilleusement. C'est au moyen de cette lutte contre les émotions inférieures, c'est au moyen de ces super-efforts objectifs et centraux (et non indirects, ni unilatéraux), qu'on obtient vraiment l'INDIVIDUALITÉ PUISSANTE et l'INTÉGRATION DE L'ÊTRE.

...


C'est donc dans la lutte contre les émotions négatives que surgit l'Être, que commence peu à peu le processus de l'intégration de l'Être. Et par opposition, la désintégration de l'Ego s'intensifie jusqu'à son annihilation totale.

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... l-Etre.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives

Message le 14 novembre 2010, 18:58

D. Maître, la plupart d'entre nous, ou [...] nos défauts, c'est dû aux émotions négatives ; ne pourriez-vous pas nous dire la façon d'équilibrer ce Centre Émotionnel en relation avec l'Intellectuel ou le Moteur ?

M. Eh bien, indiscutablement, les Émotions Négatives sont très préjudiciables. Celui qui est victime des Émotions Négatives devient menteur, criminel, calomniateur et pervers.

Supposons que quelqu'un dise à un homme que sa femme a des relations amoureuses avec un autre homme ; alors, celui-ci se laisse emporter par une émotion négative et il va tuer la femme et tuer l'autre homme.

Supposons que la nouvelle ait été fausse et que la pauvre femme éprouvait seulement de l'amitié pour ce monsieur. Peut-être a-t-elle parlé avec lui et n'a-t-elle jamais pensé être amoureuse ou avoir une aventure amoureuse avec lui, ni être infidèle à son mari. Alors, le mari, en plus d'être un assassin, est un calomniateur et un pervers.

Ainsi donc, les Émotions Négatives nous rendent mauvais. Comment faire pour contrôler les Émotions Négatives ? Il ne nous reste plus qu'un remède : cultiver les ÉMOTIONS SUPÉRIEURES du Centre Intellectuel. Le Centre Intellectuel possède la partie Émotionnelle Supérieure, la partie Motrice Supérieure et l'Intelligence de l'intelligence. Cultivons l'Émotion Supérieure du Centre Intellectuel ; la musique harmonieuse, la belle musique, la musique joyeuse, la peinture, l'art, la beauté, les études supérieures, la Mystique ineffable, l'Ésotérisme, la Gnose et ainsi, nous allons peu à peu contrôler les Émotions Inférieures.

Mais, ce n'est pas tout ; il nous faut, en dernier, éliminer les agrégats psychiques du Centre Émotionnel Inférieur. Nous devons les découvrir : comment travaillent-ils ? Comment se manifestent-ils ? Comment, face à une fausse nouvelle, nous nous remplissons d'émotions, nous faisons des « simagrées », nous allons à l'échec. Tous ces agrégats, il faut les éliminer.

Nous avons un ami, à Mexico, qui est diplômé (un bon ami, certes). Malheureusement, quelqu'un lui a fait part d'une nouvelle assez désagréable : il lui a dit que sa soeur avait été victime d'un vol. Cet homme a cru cela au pied de la lettre et il s'est mis dans une grande colère. En conséquence, ou corollaire, il se trouve à présent dans un état proche de l'agonie. Il a eu une embolie cérébrale. Et c'était un homme très capable, très intelligent et sûrement même gnostique.

Malheureusement, il n'avait pas éliminé les agrégats psychiques du Centre Émotionnel (et assurément la nouvelle était fausse) ; il a été victime d'une fausse nouvelle.

En a-t-il calomnié d'autres ? Oui [...] déçu, à sa soeur (il s'avère que c'était un homme honnête) et, de plus, il s'est fait du tort à lui-même. Il s'est pratiquement suicidé. Voyez où nous mènent les Émotions Négatives.

C'est pourquoi il faut éliminer les agrégats psychiques des Émotions Négatives ; les agrégats psychiques comme ceux de la peur, les agrégats psychiques comme ceux de la colère, les agrégats psychiques comme ceux de la haine. Tout cela appartient aux Émotions Négatives. Si on parvient à les éliminer, on ne sera jamais plus victime de ces émotions inférieures.

Je vous ai donc dit ce que j'avais à vous dire au sujet des Émotions Négatives.

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -l-Ame.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives et Conduite Grégaire

Message le 3 septembre 2011, 04:02

RD0119 La Conduite Grégaire

La Conduite Grégaire est la tendance qu'a la machine humaine à se mélanger avec les autres, sans distinction et sans contrôle d'aucune sorte. Voyons ce que quelqu'un fait en étant dans des groupes ou dans des foules. Il est sûr que très peu de personnes s'aventureront à sortir dans la rue pour lancer des pierres contre quelqu'un. Néanmoins, en groupe, si. Quelqu'un peut s'infiltrer dans une manifestation publique et, excité par l'enthousiasme, il se trouve à lancer des pierres avec la foule, bien qu'ensuite il se demande à lui-même : pourquoi l'ai-je fait ?.

En groupe, l'être humain se comporte très différemment, il fait des choses qu'il ne ferait jamais seul. A quoi cela est-il dû ?. Ceci est dû aux impressions négatives auxquelles il ouvre les portes et il se retrouve à faire des choses qu'il ne ferait jamais seul.

Quand on ouvre les portes aux impressions négatives, non seulement on altère l'ordre du centre émotionnel qui est dans le coeur, mais encore on devient négatif. On ouvre ses portes, par exemple, à l'émotion négative d'une personne qui s'est mise en colère parce que quelqu'un lui a causé du tort. Alors, on finit par s'allier à cette personne contre celle qui a causé le tort et on devient en colère sans n'avoir rien à faire dans l'histoire.

Supposons qu'on ouvre les portes aux impressions négatives d'un ivrogne, on finit par accepter un verre, puis deux, puis trois, puis dix. En conclusion, un ivrogne aussi.

Supposons qu'on ouvre les portes aux impressions négatives d'une personne du sexe opposé, on finira très probablement en forniquant et en commettant toutes sortes de délits.

Si nous ouvrons les portes aux impressions négatives d'un drogué, nous nous retrouverons, qui sait, en train de fumer de la marijuana ou en train de consommer n'importe quelle sorte d'excitant. En conclusion viendra l'échec.

Ainsi, c'est comme si les êtres humains se contaminaient les uns les autres dans des ambiances négatives. Les voleurs rendent voleuses d'autres personnes. Les assassins contaminent d'autres personnes. Les drogués contaminent d'autres gens, et les drogués, les voleurs, les usuriers, les assassins, etc., se multiplient. Pourquoi ?, parce que nous commettons l'erreur d'ouvrir toujours les portes aux émotions négatives, et ceci n'est jamais correct. Sélectionnons les émotions.

Si quelqu'un nous apporte des émotions positives de lumière, de beauté, d'harmonie, de joie, d'amour, de perfection, ouvrons-lui les portes de notre coeur. Mais si quelqu'un nous apporte des émotions négatives de haine, de violence, de jalousie, de drogue, d'alcool, de fornication et d'adultère, pourquoi devrions-nous lui ouvrir les portes de notre coeur ?. Fermons-les !, fermons les portes aux émotions négatives.


Chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... rd/index.php
Quand on réfléchit sur la conduite grégaire, on peut parfaitement la modifier et faire de la vie quelque chose de meilleur.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Dompter les Emotions Négatives et Conduite Grégaire

Message le 5 septembre 2013, 06:46

Ainsi, ne vous échappez pas : vous trouverez les éléments indésirables sur le terrain de la vie pratique. Tout ce qu'il faut, c'est être alerte et vigilant, comme la sentinelle en temps de guerre. Nous parlons, oui, nous parlons, mais cette fois-ci que suis-je en train de dire ? Nous devons être vigilants avec nos paroles.

Avons-nous des émotions ? Oui, nous en avons. Quelle sorte d'émotions avons-nous ? Peut-être, sommes-nous émus par un quelconque « tango », ou quand nous écoutons les chansons de Carlos Gardel, par exemple. Quelles sortes d'émotions avons-nous ? Sont-elles bonnes ou mauvaises ? Sont-elles de type supérieur ou simplement de type inférieur ? Sortir d'une fête agité par des émotions inférieures, après avoir dansé quelque chose de simplement profane, qu'est-ce que cela indique ?

C'est ainsi, dans les faits de la vie pratique, que nous devons nous découvrir. Les émotions inférieures accusent, indiquent des Mois émotionnels inférieurs qu'il faut désintégrer. Si nous n'extirpons pas, si nous ne saignons pas (avec le COUTEAU DE l'AUTO-CRITIQUE) les émotions inférieures, il ne sera pas possible que se développe en nous le CENTRE ÉMOTIONNEL SUPÉRIEUR qui est si nécessaire, précisément, pour recevoir les messages qui viennent des Mondes Supérieurs.

C'est donc dans la vie que nous devons nous auto-découvrir. Nous devons être à l'affût de nos propres paroles, de nos propres pensées, de nos propres idées...

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... dhique.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Les 5 cylindres de la machine humaine »