Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions

Concept et Notions pour aider à mourir psychologiquement à soi-même
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions

Message le 15 juillet 2011, 09:48

Dans les quarante-neuf terrains du subconscient humain vivent les petits Moi qui, dans leur ensemble, constituent ce qui s'appelle l'ego, le Moi, le Moi-même, le Soi-même.

Le matériel atomique est différent dans chacun des quarante-neuf terrains subconscients de l'être humain.

L'état psychologique est distinct, différent, dans chacun des quarante neuf terrains ou régions du subconscient humain.

N'importe quel défaut peut disparaître de la région intellectuelle mais ceci ne signifie pas pour cela que le démon qui le personnifie a cessé d'exister. Ledit démon, avec le défaut qui le caractérise, continue comme une deuxième unité dans la deuxième région subconsciente.

N'importe quel défaut peut disparaître de la deuxième région subconsciente, mais il continue à exister comme une troisième unité dans la troisième région subconsciente et ainsi successivement.

Il existe sept unités primaires et, dans ces sept, existent sept unités subconscientes secondaires ; dans celles-ci existent sept unités tertiaires indépendantes et, dans tout ceci, existent des processus de relation mutuelle, d'influence mutuelle, etc.

Ceci explique le pourquoi de la didactique dans les épreuves cosmiques. Si un initié sort victorieux dans une épreuve déterminée de luxure dans le monde physique, il peut échouer dans la même épreuve comme unité subconsciente secondaire ou tertiaire.

Un initié peut sortir victorieux d'épreuves de luxure dans quarante-huit régions subconscientes et échouer dans la région quarante-neuf.

Les différentes entités ou Moi qui habitent dans les quarante-neuf régions qui correspondent aux quarante-neuf états subjectifs de l'opium commettent habituellement des crimes qui horrifient même quand l'initié a, dans le monde physique, tout d'un saint.

Les entités subconscientes, les Moi qui constituent l'ego, sont de véritables démons indépendants qui ont volé une partie de notre conscience et qui font tout le contraire de ce que nous voulons.

Si, dans le monde physique, nous nous proposons de ne pas forniquer, dans les régions subconscientes secondaires, tertiaires, quaternaires, etc., nous faisons exactement le contraire ; là, on fornique, même quand, dans le monde physique, l'initié est arrivé à la chasteté parfaite.

Le plus grave est cet état d'autoindépendance avec lequel agissent et vivent ces Moi submergés subconscients.

Le plus grave est de ne pas pouvoir dire : ces entités sont quelque chose d'étranger, de distinct. En réalité, ces entités sont Moi-même.

De nombreux initiés sortent victorieux dans trente ou quarante régions quand on les soumet à des épreuves concernant tel ou tel défaut, mais dans les autres régions subconscientes, ils échouent malheureusement.

Il est clair que tant que ces entités subconscientes, submergées, continueront à exister dans les quarante-neuf régions subconscientes, nos défauts continueront à exister.

Il est urgent de comprendre chaque défaut, non seulement au niveau intellectuel, mais aussi dans chacun des quarante-neuf départements subconscients du mental.

Le problème le plus grave surgit en nous quand, bien que nous ayons compris un défaut dans les quarante-neuf terrains subconscients du mental, nous échouons quand nous sommes soumis à des épreuves.

L'épreuve ratée nous indique que nous avons encore le défaut que nous voulons annihiler.

Il est clair que si le Moi qui personnifie ce défaut que nous voulons désintégrer continue à exister dans n'importe laquelle des régions subconscientes, le résultat est l'échec dans l'épreuve.

Seule la Mère Kundalini, le serpent igné de nos pouvoirs magiques, peut nous aider dans ce cas, en extrayant, en faisant sortir de nos corps lunaires, le défaut en personne, c'est-à-dire le Moi qui le personnifie.

Sans la Mère divine, il devient impossible d'extraire des régions subconscientes profondes les défauts cachés personnifiés dans les petits Moi submergés subconscients.

Kundalini est une parole composée qui se divise en deux : Kunda, qui nous rappelle l'abominable organe Kundartiguateur ; Lini, qui signifie fin.

Kundalini signifie fin de l'organe Kundartiguateur ; avec la Kundalini, les très mauvaises conséquences de l'abominable organe Kundartiguateur se terminent. Nous avons déjà dit et nous répéterons de nouveau que dans le Moi pluralisé sont personnifiées ces mauvaises conséquences de l'organe ténébreux cité.

Celui qui veut dissoudre le Moi pluralisé doit abandonner l'amour-propre et la surestimation de soi-même. Ceux qui vivent très attachés à eux-mêmes, ceux qui s'aiment trop eux-mêmes, ne pourront jamais dissoudre le Moi pluralisé.

La vie pratique, la vie sociale, est le miroir grandeur nature dans lequel nous pouvons nous autodécouvrir. Dans la vie sociale, nos défauts cachés ressortent, affleurent spontanément, et si nous sommes en état d'alerte, alors nous les voyons, nous les découvrons.

Tout défaut caché doit être soumis à de terribles analyses intellectuelles et, après l'avoir compris profondément, il faut alors l'étudier et le comprendre au moyen de la méditation dans tous les terrains du subconscient du mental.

La compréhension conduit l'initié à des régions subconscientes où nous sommes comme des feuilles qu'emporte le vent, impuissants, incapables d'éliminer le défaut découvert ; alors, nous avons besoin de demander de l'aide à la divine Mère Kundalini. Elle seule peut extraire des profondeurs subconscientes le démon qui personnifie tel ou tel défaut. Elle nous aide et précipite aux mondes enfers l'entité submergée qui personnifie le défaut que nous voulons réduire en poussière.

Les entités subconscientes submergées de nos défauts doivent entrer peu à peu dans les mondes enfers avec l'aide de la divine Mère Kundalini.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... scient.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions

Message le 19 octobre 2011, 19:03

Il y a des Saints qui ont réussi à désintégrer des agrégats jusqu'au cinquième ou sixième Niveau ; très rares sont ceux qui réussissent à désintégrer les agrégats psychiques dans les Sept Niveaux de l'Être. Il s'avère que dans les derniers Niveaux, spécialement dans le Septième, ces agrégats deviennent terriblement subtils et sont, d'ordinaire, épouvantablement difficiles. Si l'Initié n'est pas SUFFISAMMENT COMPRÉHENSIF, il peut échouer dans le Grand oeuvre.

Dans les Niveaux Supérieurs de l'Être, il existe des choses qui surprennent : les morales les plus élevées ne servent pas pour le Septième Niveau de Travail, ni même pour le Sixième ; les codes d'éthique sont superflus, les opinions que l'on avait, basées sur les interprétations purement superficielles des Écritures Sacrées, sont détruites, etc.

Ainsi, l'Initié doit se rendre indépendant non seulement des FORCES DU MAL, mais même aussi, des FORCES DU BIEN ; il doit se battre contre les Puissances du Mal et contre les Puissances du Bien. En ultime synthèse, le bien se change en mal, et beaucoup d'aspects qui semblaient relever du mal deviennent bons ; et il faut passer au-delà du bien et du mal, et connaître le bien du mal et le mal du bien. Les structures dogmatiques de l'éthique conventionnelle ne servent, au fond, que d'écueils pour celui qui marche sur le Sentier de l'Auto-réalisation ; c'est la crue réalité des faits...

Les gens ont tendance à tout interpréter à leur façon, superficiellement, mais celui qui veut vraiment travailler dans le Septième Niveau doit être « strictement compréhensif » ; passer au-delà de tout dogme et faire un inventaire de lui-même pour savoir ce qu'il a en trop et ce qui lui manque. Une belle Vertu peut, bien souvent, servir d'écueil au navigateur ; parfois, même des Gemmes très précieuses de la Spiritualité servent d'obstacle. C'est pourquoi il est si difficile de pouvoir désintégrer les agrégats psychiques dans les Sept Niveaux de l'Être, c'est pour cela !...

Passage extrait de la CONFÉRENCE N°110 : PRODIGES ET MYSTÈRES DU FEU : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1380

Mais, de là à être chaste, il y a une certaine différence, oui, et très grande. Même les saints les plus saints, si on les soumet à des épreuves dans les 49 niveaux du Subconscient pour voir s'ils en sortent chastes, je suis sûr qu'ils n'en sortent pas chastes. Ils pourraient réussir à être chastes jusque dans les 48 Régions du Subconscient, mais dans la 49ème ils échoueraient.

Passage extrait de la CONFÉRENCE N°96 : RIGUEUR ÉSOTÉRIQUE DE LA SEMAINE SAINTE : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1280
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6786
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions

Message le 9 septembre 2013, 06:48

Dans cette face occulte de la Lune (qu'on ne voit pas), de la Lune Psychologique, il y a des Mois de prostitution, il y a des Mois d'adultère, il y a des Mois d'assassinat, il y a des Mois de vol, etc. Des Mois que, normalement, nous ignorons, parce que si quelqu'un nous disait que nous avons l'un ou l'autre de ces Mois, nous nous sentirions offensés, nous ne l'accepterions absolument pas, mais pourtant nous les avons.

Si on disait à un SAINT DU NIRVANA qu'il a encore des Mois d'assassinat, de prostitution ou de vol, on l'offenserait terriblement. Le saint nous bénirait en disant : « Que Dieu te pardonne, mon fils ; tu es pardonné, je ne garde pas de rancoeur contre toi, mais je sais, mon fils, que je n'ai rien de cela ! » C'est ce que dirait ce saint du Nirvana. Pourquoi ? Parce qu'il n'est rien de plus qu'un saint.

De cette manière, ce saint arrête sa progression vers l'Éternel Père Cosmique Commun. Et nombreux sont les saints qui sont ainsi arrêtés dans leur progression ; en vérité, bien qu'ils appartiennent au Nirvana, dans la face occulte de la Lune (qu'on ne voit pas), dans cette face occulte de la Lune Psychologique, ils portent tous ces Mois, et c'est ce que beaucoup ne comprennent pas. C'est ça, en vérité, qui est grave. Nous avons tous tendance à nous justifier, à nous laisser entraîner par les apparences.

En ce qui me concerne, je ne suis pas un saint et ça ne m'intéresse pas d'être un saint. Pourquoi ça ne m'intéresse pas d'être un saint ? Parce que je serais arrêté dans ma progression ésotérique. Je sais très bien que dans la partie occulte de ma Lune Psychologique doivent exister (et il est indubitable qu'ils existent) des Mois des temps anciens, cachés dans les ténèbres. Cela, je le sais ; et je sais aussi que c'est seulement en pénétrant héroïquement (l'épée à la main) dans cette zone de notre Lune Psychologique que nous pourrons vraiment éliminer de tels défauts, mais, pour ça, il faut être très avancé.

Normalement, les gens peuvent éliminer les défauts de la partie visible de la Lune Psychologique, ces défauts qui ressortent, que l'on voit au premier abord.

Mais, quand il s'agit de pénétrer dans la partie occulte de la Lune Psychologique, dans la partie cachée, eh bien cela requiert un effort plus grand. Cela appartient à L'INITIATION DE JUDAS, cela correspond à la PASSION DU SEIGNEUR. Personne ne pourrait pénétrer dans ces zones sans empoigner la lance dans la Forge des Cyclopes, c'est-à-dire dans la Neuvième Sphère. Des Mystères ? Oui et de très grands !...

Le saint n'arrive pas si loin : il se contente d'éliminer les Mois-défauts qu'il possède dans la face visible de sa Lune Psychologique. Ensuite, il se béatifie et ne va pas plus loin ; alors, il stagne.

Voilà la raison pour laquelle je ne suis pas un saint et je ne veux pas être un saint. L'unique chose que j'aime, c'est la compréhension, et ça c'est fondamental : la COMPRÉHENSION de soi-même.

En réalité, l'adepte est vraiment au-delà des saints. Quand quelqu'un a dit : « Les saints Maîtres... », ce quelqu'un était dans l'erreur, parce que les Maîtres sont au-delà des saints.

En premier, il y a le PROFANE, ensuite le SAINT et après le MAÎTRE. Le Maître est au-delà de la Sphère des Saints ; dans le Maître se trouve la Sagesse.

Mais, il est possible de juger les Maîtres, les Adeptes, de façon erronée. Nous avons toujours tendance à projeter, même sur les Adeptes, nos propres défauts de type psychologique.

Si nous jugeons les Adeptes de façon erronée, sur eux aussi nous lançons nos jugements erronés, parce que s'il n'est pas possible de juger avec rectitude les actes du prochain commun et courant, il est encore moins possible de juger les actes des Adeptes de manière correcte.

Normalement, nous avons tendance à jeter de la boue contre les Adeptes. De même que nous jetons de la boue contre notre prochain, nous jetons aussi de la boue contre les Adeptes de la Fraternité Blanche. C'est pourquoi ceux-ci ont été crucifiés, empoisonnés, jetés en prison, poignardés, persécutés...

Il est très difficile de juger un Adepte. S'il est quasi impossible de juger le prochain, nous pourrons encore moins juger un Adepte.

Aussi, je vous invite ce soir à réfléchir, à ne jamais vous laisser entraîner par les apparences (parce que les apparences sont trompeuses), à n'attribuer vos défauts à personne.

Ici s'arrêtent mes paroles.

Paix Invérentielle !

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... autres.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Facteur n°1 : Mourir »