Qui est l'âne sur lequel monta Jésus Christ ?

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Qui est l'âne sur lequel monta Jésus Christ ?

Message le 21 avril 2019, 14:15

D. [Un spiritualiste]. Maître, vous dites que l'homme a deux Âmes, une spirituelle et une autre animale ; vous nous dites aussi que dans la Haute Initiation, l'Âme spirituelle s'unit à l'Intime. Alors, je voudrais savoir que devient l'Âme animale ?

M. Quand l'Âme spirituelle s'unit à l'Intime, il se présente à nous la tâche la plus terrible et épuisante qui est celle de racheter l'Âme animale ; il faut libérer et extraire avec héroïsme le Summum de toutes les essences animiques de l'Âme animale ; il faut extraire la quintessence la plus fine de chaque corps de péché, et ce travail est extrêmement ardu parce que le mal humain a des racines si profondes qu'il faut les plus sévères ordalies pour éteindre totalement ces profondes racines du mal qui vivent en nous.

Ce labeur minutieux et difficile se réalise au cours des grandes Initiations des Mystères Majeurs où seule règne la terreur d'Amour et de Loi. L'état humain a laissé en nous des traces si profondes, si anciennes et si mauvaises qu'il faut réellement les purifications les plus terribles pour extirper totalement de nous jusqu'aux plus fines et profondes racines du mal, afin d'extraire avec héroïsme les quintessences animiques les plus fines et délicates de notre pauvre Âme animale. Et je dis « pauvre Ame animale » parce qu'elle mérite réellement de la compassion, bien qu'elle soit très intellectuelle et s'exprime avec élégance ; elle est toujours « l'âne » sur lequel le Christ entre à Jérusalem et elle souffre l'indicible et elle souffrira jusqu'à ce que nous la libérions des corps de péché et de la douleur. Sachez, mon ami, que l'intellect et les appétences appartiennent à l'Âme animale.

À présent, je crois que vous comprendrez pourquoi nous n'accordons pas d'importance à l'intellect, ni à l'intellectualisme. « L'âne » est l'animal qui souffre le plus, mon ami ; c'est pourquoi je dis : « pauvre Âme animale ». « L'âne » symbolise toujours l'Âme animale. Pour parler symboliquement, je vous dirais que pour nous unir à l'Intime, nous devons monter sur « l'âne », et que pour nous unir au « Glorian », nous devons convertir « l'âne » en Homme ; « Là il y a de la sagesse et que celui qui a de l'entendement entende ! ».

extrait de la CONFÉRENCE N°238 : (2) INTERROGATIONS GNOSTIQUES DÉVOILÉES : viewtopic.php?f=259&t=3598


Sujet remonté par Gemani le 21 avril 2019, 14:15.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Concepts et interprétations »