réflexions sur le président français

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

réflexions sur le président français

Message le 5 avril 2011, 18:57

J'ouvre un sujet qui a peu à voir avec l'enseignement.

Cet homme m'intéresse. Cela a commencé il y a 4 ans par des "rêves" marquants avec lui et son entourage, que je garde sous silence.

L'observer et m'observer par comparaison, m'a permis de comprendre différentes facettes qu'un homme peut montrer et cacher.

Une personnalité complexe et raffinée peut dérouter, séduire, tromper.
Modifié en dernier par Anonymous le 5 avril 2011, 19:15, modifié 1 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: réflexions sur le président français

Message le 5 avril 2011, 19:00

Symbolisme des 3 points :

Deux articles du Dictionnaire de la franc-maçonnerie, sous la direction de Daniel Ligou, Paris, PUF, 2004, vous donnent des éléments de réponse :

Article Points (p. 954-955) : « les points, et particulièrement les trois points en triangle, sont une des caractéristiques de la Maçonnerie. Ne dit-on pas, ironiquement, les « Frères Trois Points ». (…) Si la signature comprenant deux barres diversement ponctuée est très ancienne, ce n’est que le 3 décembre 1764 que nous trouvons cette signature dans un document maçonnique (loge La Sincérité, Orient de Besançon). Quant aux documents imprimés, ils n’en comportent pas jusqu’à la circulaire du 12 août 1774. Jusqu’alors on écrit (…) les mots en entier ou, lorsqu’un mot doit rester secret, son initiale en majuscule suivie d’un point ou de plusieurs points de suspension. Le seul mot qui fasse exception est le mot Frère dans les pièces manuscrites mais jamais dans les imprimées, qui s’écrit avec les trois points en triangle ou parfois, en triangle inversé. A partir de 1774, l’abréviation triponctuée se développe. Sous le Premier Empire, elle devient même abusive.
On peut dire en résumé, que cette abréviation s’est introduite vers 1760 ou 1765 dans les manuscrits maçonniques qui ne devaient pas être livrés à la publicité, que, en même temps qu’elle devenait, d’un des éléments de la signature, une abréviation, elle s’est fixée, sans doute pour des raisons d’ordre symbolique, en forme triangulaire et qu’à partir de 1775, elle s’est introduite dans l’imprimé. L’usage en a ensuite fixé les caractéristiques et limité l’importance. »

Article Signature maçonnique (p. 1136-1137) : « l’accompagnement de la signature des Maçons par divers signes est aujourd’hui une des caractéristiques bien connues du monde profane. Son origine reste assez mystérieuse. M. Claude-Frédéric Lévy (Capitalistes et pouvoir au siècle des Lumières, 1969) l’interprète de la façon suivante : les plus anciens signes (deux traits parallèles, avec ou sans point ou un trait encadré de points) existent dès le début du XVIIe siècle (1633) à la fois à Rome, en Allemagne, à Lyon, à Venise et à Amsterdam. On la trouve par la suite un peu partout. (…) Le trait est à la fois l’expression du commandement, mais aussi de la « colonne » qui dans le symbolisme chrétien primitif, représente l’Eglise, les deux traits parallèles représentant les « deux colonnes », c’est-à-dire l’Ancien et le Nouveau Testament. L’origine religieuse du signe n’est donc pas discutable.
Il ne semble pas que son origine puisse se trouver, ni dans la Compagnie du Saint-Sacrement, ni chez les Rose-Croix, ni dans les sociétés de bâtisseurs. L’attention doit être attirée vers les « congrégations », le plus souvent créées et animées par les jésuites, au moment de la Contre-Réforme, et particulièrement des « congrégations mariales ». Comment ce symbole est-il passé dans la Franc-Maçonnerie ? M. Lévy hasarde l’hypothèse du rôle qu’auraient pu jouer certains Hauts Grades d’inspiration manifestement catholique et notamment de celui d’Ecossais Trinitaire (26e degré de l’actuel Ecossais Ancien et Accepté) du Frère Pirlet.
Cette hypothèse ne heurte pas la chronologie. Nous savons que le grade d’Ecossais Trinitaire était connu à Lyon en 1761, mais il est très certainement antérieur, peut-être d’une dizaine d’années si on en croit Naudon (1751 à Paris). Or, le premier document maçonnique triponctué est le registre de la loge La Sincérité, Orient de Besançon, du 3 décembre 1764. La « capture » du symbolisme chrétien par le symbolisme maçonnique a donc dû s’effectuer aux débuts de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Le fait que la Maçonnerie anglo-saxonne d’inspiration protestante n’emploie pas ce symbolisme –ou ne l’emploie qu’exceptionnellement – sauf dans quelques Hauts Grades, corroborerait aussi cette hypothèse. »

Enfin, les trois points renvoient aussi à la symbolique du triangle (cf. p. 1219-1221 du même dictionnaire).
Fichiers joints
sarkozytroispoints.png
sarkozytroispoints.png (125.14 Kio) Vu 2937 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: réflexions sur le président français

Message le 5 avril 2011, 19:07

« Nous irons ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer ».

(le 16 Janvier 2009 devant les ambassadeurs du Monde)
Fichiers joints
sarkozy-doigts-6-juillet-2010.jpg
sarkozy-doigts-6-juillet-2010.jpg (6.1 Kio) Vu 2935 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: réflexions sur le président français

Message le 5 avril 2011, 19:24

Retour d'une existence ?
Fichiers joints
stavisky_sarkozy.jpg
stavisky_sarkozy.jpg (72.53 Kio) Vu 2934 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: réflexions sur le président français

Message le 5 avril 2011, 19:32

Libérateur ou ... ?
Fichiers joints
table des 9 inversée.jpg
table des 9 inversée.jpg (73.79 Kio) Vu 2933 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Politique »