Astrologie noire : Verseau

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6777
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Astrologie noire : Verseau

Message le

VERSEAU

Types masculins : L'hurluberlu égoïste ou le bohème délirant.

Types féminins : La grimacière détraquée ou la Bécassine mirobolante.


Caractérologie
Cet être désordonné, brouillon, mêle-tout, vit dans un perpétuel gâchis. Il passe d'un enthousiasme délirant à une totale indifférence sans aucune transition. Discourant interminablement sur la société, qu'il conteste et veut réformer, sur la philosophie, qu'il n'apprécie qu'ambiguë et abstruse, sur l'art, qu'il veut alambiqué, il ramène en réalité toute chose à lui-même et n'accomplit rien de valable. Ce faux philanthrope, ce réformateur fumeux, est un bohème qui n'a aucun pouvoir sur lui-même. C'est ainsi qu'il se laisse facilement influencer et, le cas échéant, qu'il s'adonne à la drogue ou à l'alcool. Très souvent il finit pas n'avoir plus aucun but dans l'existence. Il se laisse alors aller, vit dans la crasse, se désintéresse de tout. Pourtant, si en vertu de ce qui précède, c'est un homme d'affaires déplorable ; il faut remarquer qu'il défend farouchement ses intérêts personnels et se montre d'une particulière âpreté dans les questions d'argent. Etant d'un égocentrisme féroce, cela n'a rien d'étonnant. Du reste, tout en faisant preuve d'avarice, il perd le plus souvent son bien par négligence ou témérité. Sensible aux flatteries, ce personnage faible et vacillant se berce d'illusions et se croit appelé aux plus grandes destinées. En amour, son égoïsme en fait un jouisseur, un amateur de sensations fortes qui ne s'inquiète guère de les partager. Sa partenaire connaîtra souvent la solitude. Peu fait pour le mariage, il lui préférera ses amis, ses copains, ses compagnons de fantaisie.
Il y a deux types de natives. D'abord, la pécore qui se livre à mille excentricités, aux foucades, aux entreprises les plus sottes, et qui se croit intéressante. Celle-là, heureux qui ne l'aura pas ! Perdant sa vie à des chimères, elle entraîne facilement qui l'écoute et la suit. Se débrouillant n'importe comment pour avoir de l'argent, elle le dépense aussitôt à des fariboles, sautant sur le clinquant et l'inutile. Si encore c'était une amoureuse ardente... mais elle se révèle le plus souvent frigide, maladroite, inapte, égoïste, avec une sentimentalité de midinette dépourvue de toute profondeur.
L'autre type de native ne vaut pas mieux. Aussi niaise que prétentieuse, cette Bécassine joue à l'intellectuelle avancée ou à la grande dame compassée. Elle regarde tout du haut de sa grandeur supposée et fait preuve d'un dédain universel. Maniérée, pédante, grimacière, elle se montre d'autant plus bégueule et pudibonde qu'on a moins envie de lui faire des propositions. C'est souvent une détraquée, une toquée vivant dans un monde absurde qu'elle s'est elle-même créé. Notons, enfin, que c'est dans le Signe du Verseau que se rencontre le plus grand nombre de lesbiennes.

Repères psychologiques
Originalité à tout prix - excentricité – goût de la complication, de l'absurde, de la fantaisie - égocentrisme - instabilité.

Sentimentalité
Très égoïste - plus fait pour l'amitié que l'amour - très incertain - peu fidèle.

Sexualité
Recherche du raffinement - cérébralité excessive - tempérament médiocre.

Déviations sexuelles
Homosexualité féminine - bisexualité - pédophilie.

Criminologie
Délits : vol à l'étalage, fraude, grivèlerie.
Crimes : recel, attaque à main armée.

Démonologie
Le Signe du Verseau est représenté par Lucifer, prince des anges, le rebelle par excellence qui par orgueil refusa de se mettre au-dessous du trône de Dieu. On l'appelle communément Satan, c'est-à-dire l'ennemi.

Péché capital : l'orgueil.

Références
« Ce signe donne le goût du sophisme, des coups de tête, de la contradiction et de l'incohérence, ce qui le fait considérer comme maléfique, d'autant plus qu'il est gouverné par Saturne diurne. »
(CAMPIGNY.)

« Voici, une description donnée d'elle-même par une native du Verseau : disposition à la mélancolie, insociabilité très marquée. Caractère étrange, fantasque, je suis tour à tour passionnée et indifférente, charitable ou mauvaise. Amour du travail, égoïsme. J'aime les voyages, je suis énergique et tenace. »
(C. KERNETZ.)

« Ils se marient souvent avec veuf, divorcé, étranger ou pas de la même religion, ou vivant loin de leur pays et élèvent des enfants qui ne leur appartiennent pas. Les défaites les touchent profondément, les blessent surtout dans leur orgueil. »
(C. de SENTIS.)

« Défauts : Tendance à la fixité, à l'inertie, à l'anarchie, à la subversion, à la malfaisance. »
(H.-J. GOUCHON.)

« Je n'augure rien de bon de l'ère dans laquelle nous venons d'entrer et qui est celle du Verseau. Ce signe est maléfique, incertain, inquiet et inquiétant, saugrenu, déraisonnable, léger, extravagant, anarchique, insane, et j'en passe. »
(P: LOW.)

« J'ai connu des natifs intelligents et sympathiques, mais aucun n'était solide et il était clair qu'avec eux rien de durable n'était possible. »
(R. RAGEOT.)

« La native manque de cœur, surtout si elle fait étalage d'une sensiblerie exagérée. Elle adore son petit toutou, mais s'il la dérange, elle s'en débarrasse sans regret. Quant aux hommes, elle en change comme de chemise. Il est vrai que bien peu la satisfont sensuellement. »
(J. VAUTIER.)


Sujet remonté par Gemani le 21 février 2021, 18:21.
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Répondre

Retourner vers « Astrologie noire »