le Maître et son Boddhisattwa (son âme humaine)

Les fameux maîtres évoqués par S.A.W. : Cagliostro, Sanat Kumara, Morya, Huiracohca, Hilarion, Comte de St Germain, Sérapis...
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

le Maître et son Boddhisattwa (son âme humaine)

Message le 20 octobre 2012, 23:19

Quand un Bodhisattva renonce au nirvana par amour pour l'humanité, il est considéré trois fois honorable et, après de nombreuses éternités et de nombreux nirvanas gagnés et perdus par amour envers toutes les créatures, il obtient finalement le droit d'entrer dans un monde de félicité supranirvanique.

Lorsqu'un Maître veut se réincarner pour aider la pauvre humanité souffrante, il émet, il projette son âme humaine (le Bodhisattva) en lui donnant l'ordre d'entrer dans l'antichambre du monde, c'est-à-dire dans une matrice.

Les Bodhisattvas ont des corps solaires. Lorsqu'un Bodhisattva se laisse tomber, il perd ses corps solaires. On nous a dit que les Bodhisattvas tombés doivent se réincarner dans des conditions de plus en plus difficiles jusqu'à ce que, après avoir souffert beaucoup, ils finissent par se relever.

Les Bodhisattvas définitivement perdus, ceux qui, malgré qu'on leur ait assigné un nombre déterminé de vies pour s'élever, ne l'ont pas fait, n'ont pas su profiter des occasions, ceux-là entrent dans l'involution submergée des mondes infernaux pour trois raisons : premièrement, pour avoir assassiné le Bouddha ; deuxièmement, pour avoir déshonoré les dieux ; troisièmement pour diverses autres charges.

En cette époque de la fin, un grand initié du Mahamanvantara passé, qu'on appelle en cosmologie le Mahamanvantara du Padma ou lotus d'or, a envoyé son Bodhisattva sur Terre.

Le nom de ce grand initié est bien connu dans l'Ancien Testament : il s'agit du Jéhovah biblique, l'Etre le plus exalté de l'antique chaîne lunaire, le gouverneur de l'antique Terre-Lune.

On nous a dit que le Bodhisattva du Seigneur Jéhovah est né dans une humble famille de travailleurs paysans d'un pays quelconque d'Amérique du Sud.

Le Bodhisattva du Seigneur Jéhovah a eu une enfance et une adolescence heureuses, simples et sans complication à la campagne, mais aujourd'hui il est un jeune, et cela nous préoccupe à cause du milieu moderne et des « petits amis » de notre époque : ce jeune homme vit à présent dans une ville quelconque, et il est clair qu'il est en train de faire les idioties qui sont propres à tous les jeunes de notre époque.

Si la réincarnation de ce Bodhisattva s'avérait un succès, le grand Maître Jéhovah pourrait s'incarner dans son Bodhisattva pour accomplir une grande oeuvre.

Lorsqu'un Bodhisattva renonce à tous les pouvoirs psychiques, lorsqu'il élimine de façon radicale la fausse idée qu'il a besoin de quelque chose d'extérieur pour être heureux, alors une connaissance particulière lui vient, une splendeur merveilleuse que l'on appelle en occultisme Dharma Mega, nuage de vertu. Les Bodhisattvas de ce type ne peuvent plus tomber ; les Bodhisattvas de ce genre spécial possèdent à l'intérieur d'eux-mêmes toutes les bases de la connaissance, ils jouissent de la paix la plus profonde et la substance de l'amour jaillit de leur coeur.

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... e-Jean.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Grands maîtres réalisés »