Habitude Contrariée, Foule d'Egos manifestés

Les Mois que nous avons identifiés en nous et ceux de la liste de Georges
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Habitude Contrariée, Foule d'Egos manifestés

Message le 6 novembre 2010, 17:16

Ce matin, j'avais prévu de faire les courses seul comme à mon habitude.

Mais ma compagne s'est invité. Elle a choisi qu'on les fasses dans un autre hyper que celui que je fréquente.

Et pendant que je cherchais les produits dans les rayons, de la rébellion s'est insinué en moi... il n'y avait pas la variété de poires que j'achetais habituellement, les bananes étaient trop mûres, combien je regrettais l'autre hyper où j'avais mes repères... il n'y avait pas les gateaux de riz dans le bon packaging... souvent des histoires de marques... et tout ça augmentait mon ressentiment... au point d'en vouloir aux gens de gêner la circulation des chariots en restant immobiles, colère associé à l'impatience.

Voir l'ego de la colère changer mon humeur, c'était une expérience très enrichissante... se sortir de ses habitudes... être confronté à l'adversité de produits mal connus... et j'ai été imbuvable, de mauvais poil...

Voila, casser ses habitudes peut faire apparaître des ego... Je n'arrive pas encore à les distinguer, à les détacher de moi... ils me semble faire partie de ma nature véritable et pourtant il n'en est rien.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Identification de nos égos et confession publique »