Sincères Trompés - Le Mental Peut-il Connaître la Vérité ?

Le monde des pensées.
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Sincères Trompés - Le Mental Peut-il Connaître la Vérité ?

Message le

Les différents messagers qui viennent d'en haut, les prophètes, les avatars, les grands apôtres, ont toujours voulu nous signaler avec une exacte précision le rocailleux sentier qui conduit à l'authentique et légitime félicité.

Malheureusement, les gens ne veulent rien savoir de la sagesse divine ; ils ont emprisonné les Maîtres, assassiné les Avatars, se sont baignés dans le sang des justes, haïssent à mort tout ce qui a saveur de divinité.

Cependant, tous, comme Pilate, se lavent les mains, se croient saints, supposent qu'ils marchent sur le chemin de la perfection.

Nous ne pouvons nier le fait irréfutable et définitif qu'il existe des millions de sincères trompés qui se vantent honorablement d'être vertueux et pensent d'eux-mêmes le meilleur.

Dans le Tartarus vivent des Anachorètes de toute sorte, des mystiques qui se trompent, des fakirs sublimes, des prêtres appartenant à de nombreux cultes, des pénitents de toute sorte, qui accepteraient tout, sauf la terrible vérité. à savoir qu'ils sont perdus et qu'ils marchent sur le chemin du Mal.

Le Grand Kabire Jésus dit à juste raison : « De mille qui me cherchent, un me trouve, parmi les mille qui me trouvent, un me suit, parmi les mille qui me suivent, un est mien ».

La Bhagavad-Gita dit textuellement ce qui suit : « Sur mille hommes, un peut-être tenté de parvenir à la perfection ; parmi ceux qui tentent, il est possible qu'un arrive à la perfection et parmi ceux qui sont parfaits, peut-être un me connaît parfaitement ».

Jésus, le Grand Kabire, insiste sur la difficulté d'entrer au royaume :

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites !, parce que vous fermez le royaume des cieux devant les hommes ; donc vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous ne laissez pas entrer les autres qui sont en train d'y entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites !, parce que vous dévorez les maisons des veuves et, comme prétexte, vous faites de longues prières ; pour cela vous recevrez une condamnation plus grande » (Mt 23,13-14).

Le Grand Kabire, en se référant à tant de faux apôtres qui vont par là, fondant diverses sectes, qui jamais ne conduiront à la libération finale, dit :

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites !, parce que vous parcourez la terre et les mers pour faire un prosélyte, et ceci fait, vous le rendez deux fois plus fils de l'Enfer que vous » (Mt 23,15).

Ce qui est grave, chers amis, nobles frères, respectables dames, c'est que ceux qui sont perdus, les sincères trompés, pensent toujours aller très bien.

Comment faire comprendre à ces gens qu'ils vont mal ?.

Comment leur faire comprendre que le chemin qui conduit à l'abîme est pavé de bonnes intentions ?. De quelle manière pourrait-on leur démontrer, à ces gens à la conscience endormie, que la secte à laquelle ils appartiennent, ou l'école ténébreuse à laquelle ils se sont affiliés, doivent les conduire à l'abîme et à la seconde mort ?.

Il est indiscutable que personne ne pense le pire de sa secte ; tous sont convaincus par les paroles des aveugles et guides d'aveugles

Certes, nous devons dire, au nom de la vérité, avec une grande franchise, que c'est seulement en éveillant la conscience que nous pourrons voir le chemin étroit et difficile qui conduit à la Lumière.

Comment ceux qui dorment pourraient-ils voir le sentier ?. Le mental pourrait-il par hasard découvrir la vérité ?.

Il est écrit en mots d'or dans le grand livre de la vie universelle que le mental ne peut pas reconnaître ce qu'il n'a jamais connu.

Croiriez-vous par hasard que le mental a connu quelquefois ce qu'est le réel, la vérité ?.

L'entendement, c'est ostensible, va du connu à l'inconnu, se meut à l'intérieur d'un cercle vicieux, et il se trouve que la vérité est l'inconnu d'instant en instant.

Je vous prie, chers frères, nobles amis, honorables dames, de réfléchir un peu.

Le mental peut accepter ou rejeter ce qu'il veut, croire ou douter, etc., etc., mais il ne pourra jamais connaître le réel.

Observez soigneusement ce qui se passe aux différents coins du monde : il est ostensible que partout circulent les livres sacrés et ceux-ci servent de fondement à de nombreux cultes religieux.

Pourtant, qui comprend les concepts contenus dans ces livres, qui a pleine conscience de ce qui est écrit dans chaque verset ?. Les multitudes se limitent à croire ou à nier, et c'est tout.

Comme preuve de ce que j'affirme, voyez combien de sectes se sont formées avec les merveilleux versets des quatre Evangiles chrétiens.

Si les dévots avaient pleinement conscience de l'Evangile christique prêché par le Grand Kabire Jésus, il est évident qu'il n'y aurait pas tant de sectes ; en vérité, il y aurait une seule religion christique de type cosmique universel. Cependant, les croyants ne parviennent pas à se mettre d'accord, parce qu'ils ont la conscience endormie, ils ne savent rien ; rien ne les touche ; jamais ils n'ont parlé personnellement avec un Ange ; ils ne sont jamais entrés consciemment et positivement dans les régions célestes, ils marchent parce que les autres marchent, mangent parce que les autres mangent, disent ce que les autres disent et vont ainsi depuis le berceau jusqu'au tombeau, un bandeau sur les yeux.

Malheureusement, le temps passe à une vitesse terrifiante, le cycle des existences humaines s'achève et finalement, les dévots, convaincus qu'ils vont sur le droit chemin, entrent dans l'horrible demeure de Pluton, où l'on n'entend que des pleurs et des grincements de dents.

La descente des vagues humaines à l'intérieur de l'organisme planétaire se réalise par les échelles animale et végétale, jusqu'à l'entrée définitive au stade minéral, dans le centre même de la planète Terre.

Je veux que vous sachiez, je veux que vous compreniez, que c'est dans le centre même de cette planète que des millions d'âmes d'humanoïdes passent par cette seconde mort dont parle l'Apocalypse de Saint-Jean.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... sences.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Le Mental »