Du mental lunaire au Mental Solaire

Le monde des pensées.
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Du mental lunaire au Mental Solaire

Message le

Dans ce présent chapitre, il est nécessaire de comprendre ce qu'est le corps mental, ce qu'est le mental, ce qu'est la logique supérieure.

C'est uniquement à l'aide du corps mental de type légitimement solaire que l'on peut atteindre le plein développement du centre mental supérieur.

Les gens ordinaires n'ont qu'un corps mental lunaire ; ce corps protoplasmique est de nature animale.

Le Manas inférieur ou mental concret dont parle la théosophie n'est que le mental lunaire.

Ce n'est pas une merveille que l'animal intellectuel ait un véhicule mental animal, les bêtes irrationnelles en ont aussi un ; la seule chose, c'est que ces dernières n'ont jamais donné au mental une forme intellectuelle, voilà l'unique différence.

Il est indispensable de fabriquer le corps mental si nous voulons réellement penser avec un Mental-Christ, avec la logique supérieure, avec l'intelligence de l'Arhat gnostique.

Lorsque l'on réfrène l'impulsion sexuelle pour éviter l'éjaculation du sperme, l'hydrogène sexuel SI-12 reçoit un second choc spécial qui, de fait, le fait passer à une troisième octave supérieure, ce qui se produit selon les sept notes de la gamme musicale : do-ré-mi-fa-sol-la-si.

La cristallisation de l'hydrogène sexuel SI-12 sous la forme splendide du corps mental solaire se réalise conformément à la sage loi des octaves musicales.

Il serait impossible de fabriquer le corps mental solaire sans les sept notes de la troisième gamme.

Le yogi qui n'a jamais pratiqué le Maïthuna peut se transformer en un véritable athlète de la concentration mentale, mais il ne pourra jamais fabriquer son corps mental solaire par des Pranayamas ou des exercices mentaux, car il s'agit et il s'agira toujours d'un problème à cent pour cent sexuel.

L'authentique et légitime corps mental solaire est un corps de paradis, un corps de félicité rempli de perfections incalculables.

Elles se trompent déplorablement, les personnes qui supposent que le corps mental solaire est un corps vague, vaporeux, fluide, etc. Le corps mental solaire est lui aussi un organisme de chair et d'os fait d'une chair de paradis, d'une chair qui ne vient pas d'Adam.

Le corps mental solaire naît de l'acte sexuel sans éjaculation de l'Ens-Seminis, et il a besoin de son aliment pour se nourrir et croître. Le corps mental solaire se nourrit d'hydrogène 12.

Le corps mental solaire a trois cent mille clans ou centres magnétiques, et tous doivent vibrer au même ton, et sans la moindre arythmie.

Les initiés qui possèdent un corps mental solaire pensent toujours selon une logique supérieure, selon une logique transcendantale.

Si nous prenons comme modèles les axiomes d'Aristote, nous pourrions exprimer intelligemment le principal axiome de la logique supérieure de la façon suivante : « A est en même temps A et non-A ; tout est en même temps A et non-A ; tout est tout ».

La formule logique « A est en même temps A et non-A » correspond à une formule de mathématiques transfinies qui dit : « Une mesure peut être plus grande ou plus petite qu'elle-même ».

Lorsqu'elles liront ces lignes, les canailles qui sont emprisonnées dans la logique formelle les qualifieront avec mépris d'illogiques et d'absurdes.

Les gens au mental lunaire sont incapables de comprendre la logique supérieure de l'homme solaire.

Vous comprendrez à présent, cher lecteur, pour quelle raison les canailles se transforment en de véritables ânes quand il s'agit d'interpréter les théogonies antiques.

Le mental lunaire est littéralement un âne que nous devons monter si nous voulons réellement entrer victorieux dans la Jérusalem céleste le dimanche des Rameaux.

extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Mental.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

TK62 Netzah

« Le corps mental est l'âne que nous devons monter pour entrer dans la Jérusalem céleste » Samaël Aun Weor.

« Le mental qui est esclave des sens rend l'âme aussi invalide que la barque que le vent égare sur les eaux » Bhagavad-Gita.

Netzah est le monde mental, le mental cosmique, le mental de l'être humain.

Il y a des auteurs qui supposent que le mental est vénusien ; je dois exprimer mon désaccord là-dessus, car il se trouve que le mental proprement dit est mercurien. N'importe qui peut se rendre compte que le mental est mercurien, car Mercure donne la sagesse, la parole, etc.

Le corps mental de la race humaine se trouve jusqu'à présent à l'aube de l'évolution. Il suffit d'observer par clairvoyance la physionomie du corps mental des êtres humains pour corroborer cette affirmation.

Le visage du corps mental de presque tous les êtres humains a une apparence animale. Quand nous observons toutes les coutumes et habitudes de l'espèce humaine, nous comprenons alors pourquoi le corps mental des gens a une physionomie animale.

Le corps mental lunaire est de nature bestiale. Le mental solaire est l'antithèse, c'est le Mental-Christ.

Le corps mental lunaire que nous possédons est de nature bestiale, et même les animaux et les végétaux le possèdent. La seule différence qui existe entre les bêtes et l'animal faussement appelé homme, c'est qu'on a donné l'intellectualité à ce dernier, alors que les bêtes n'agissent qu'instinctivement.

Le corps mental solaire n'est pas un corps vague, abstrait, c'est un corps de chair et d'os, mais d'une chair impérissable, qui ne vient pas d'Adam et qui peut traverser un mur ; il faut le fabriquer dans la Neuvième Sphère. Le mental solaire est un corps de perfection qui mange, boit, assimile, digère ; il a ses aliments spéciaux, sa nutrition, son développement.

Dans le monde du mental, il y a beaucoup de temples qu'il faut conquérir à la pointe de l'épée. Quand on travaille dans la quatrième initiation des mystères majeurs, on rencontre beaucoup de ténébreux et il faut lutter.

Quand on acquiert ce corps, on reçoit le degré de Bouddha. La bienheureuse Déesse-Mère du monde nous présente dans le Temple du mental en disant : « Voici mon fils bien-aimé, voici un nouveau Bouddha ». Elle pose alors sur la tête de son fils le diadème de Shiva et sur ses épaules la cape jaune des Bouddhas.

Sanat Kumara, l'illustre fondateur du grand Collège d'initiés de la Loge blanche, s'exclame alors : « Vous vous êtes libéré des quatre corps de péché, et vous avez pénétré dans le monde des dieux, vous êtes un Bouddha ; quand l'homme se libère des quatre corps de péché, il est un Bouddha ». Il lui remet alors le globe de l'empereur surmonté de sa croix.

Nos disciples doivent échanger le processus du raisonnement contre la beauté de la compréhension.

Le processus du raisonnement dissocie le mental et l'Intime. Un mental dissocié de l'Intime tombe dans l'abîme de la magie noire.

Souvent, l'Intime donne un ordre et le mental se rebelle par ses raisonnements. L'Intime parle sous forme d'impulsions spontanées ou de pensées ; le mental se rebelle en raisonnant et en comparant.

Le raisonnement est basé sur l'opinion, sur la lutte de concepts antithétiques, sur le processus du choix conceptuel, etc.

La raison divise le mental par la lutte des antithèses. Les concepts antithétiques convertissent le mental en champ de bataille.

La division du mental par la bataille des raisonnements, par la lutte antithétique des concepts, fractionne l'entendement et convertit le mental en un instrument inutile pour l'Etre, pour l'Intime.

Quand le mental ne peut servir d'instrument à l'Intime, il sert alors d'instrument au Moi animal, convertissant l'homme en un être aveugle et maladroit, esclave des passions et des perceptions sensorielles du monde extérieur.

Les êtres les plus gauches et les plus passionnels qui existent sur la terre sont précisément les grands raisonneurs intellectuels.

L'intellectuel perd le sens d'une prière dès qu'il y manque un point ou une virgule.

L'intuitif sait lire là où le Maître n'écrit pas, et entendre là où le Maître ne parle pas.

Le raisonneur est tout à fait esclave des sens externes et son âme est invalide comme la barque que le vent égare sur les eaux.

Les raisonneurs spiritualistes sont les êtres les plus malheureux qui soient sur terre. Ils ont le mental totalement bourré de théories et d'autres théories encore, et ils souffrent horriblement de ne rien pouvoir réaliser de ce qu'ils ont lu.

Ces pauvres êtres ont un orgueil terrible, et ils finissent en général par se séparer de l'Intime et se convertir en personnalités tantriques de l'abîme.

Si nous prenons le corps mental d'un quelconque étudiant pseudo-spiritualiste qui théorise et nous l'examinons attentivement, nous découvrons qu'il est une véritable bibliothèque ambulante.

Si nous examinons ensuite posément l'Eglise coccygienne d'Ephèse ou chakra Muladhara, nous voyons que la Kundalini s'y trouve totalement enfermée, sans donner signe du moindre éveil ; et si nous examinons le canal Sushumna de l'étudiant, nous n'y trouvons aucune trace de feu sacré. Nous constatons que les trente-trois chambres de l'étudiant sont entièrement remplies de ténèbres.

Cet examen interne nous mènerait à la conclusion que cet étudiant perd lamentablement son temps.

L'étudiant peut avoir un corps mental converti en véritable bibliothèque, mais la totalité des trente-trois chambres de son épine dorsale sont complètement éteintes, plongées dans les ténèbres profondes.

Conclusion : cet étudiant est un habitant des ténèbres, de l'abîme.

Les intellectuels sont pleins d'orgueil, d'arrogance et de passion sexuelle. L'intellect est basé sur la raison, et la raison est luciférienne et démoniaque. Certains croient que grâce à elle, ils pourront connaître Dieu ; nous, nous disons que Dieu seul se connaît lui-même.

Il vaut mieux pratiquer la méditation interne que perdre son temps à raisonner. Par la méditation interne, nous pouvons parler avec Dieu, l'Intime, l'Etre, le Très-Haut ; nous pouvons ainsi apprendre auprès du Maître interne, nous pouvons ainsi étudier la sagesse divine aux pieds du Maître.

Le processus du raisonnement rompt les délicates membranes du corps mental. La pensée doit circuler en silence, sereine et intégrale, sans la bataille des antithèses, sans le processus du raisonnement qui divise le mental entre des concepts opposés.

Il faut en finir avec les raisonnements et éveiller l'intuition, c'est seulement ainsi que nous pouvons apprendre la véritable sagesse de Dieu et que le mental se trouve entre les mains de l'Intime.

La véritable fonction positive du mental est l'art, la beauté, l'amour, la musique ; le mystique art d'aimer de l'architecture divine, de la peinture, du chant, de la sculpture, de la technique mise au service de l'homme, mais sans égoïsme ni méchanceté, sans haine, etc.

L'intellect est la fonction négative du mental, il est démoniaque. Le premier désir de celui qui entre dans ces études, c'est de dominer le mental des autres. C'est de la magie noire pure et légitime. Personne n'a de raison pour violer le libre arbitre des autres. Personne ne doit exercer de contrainte sur le mental d'autrui, parce que c'est de la magie noire. Les coupables de cette grave erreur, ce sont tous ces auteurs trompés qui circulent partout. Tous leurs livres d'hypnotisme, de magnétisme et de suggestion sont des livres de magie noire.

Celui qui ne sait pas respecter le libre arbitre des autres est un magicien noir. Ceux qui font des travaux mentaux pour dominer violemment le mental d'autrui se convertissent en démons pervers. Ils se séparent de l'Intime et roulent à l'abîme.

Nous devons libérer le mental de tout genre d'idées préconçues, de désirs, de craintes, de haines, d'écoles, etc. Tous ces défauts sont des entraves qui attachent le mental aux sens externes.

Il faut échanger le processus du raisonnement contre la qualité du discernement. Le discernement est la perception directe de la vérité, hors du processus du raisonnement.

Discerner, c'est comprendre sans qu'il soit nécessaire de raisonner. Nous devons échanger le processus du raisonnement contre la beauté de la compréhension.

Le mental doit devenir complètement enfantin, il doit se convertir en un enfant plein de beauté.

Les symboles de Netzah sont la lampe, la ceinture et la rose.
Chapitre extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... raique.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Une fois que nous nous sommes donnés le luxe de créer ce véhicule, il est indispensable de créer aussi le CORPS MENTAL, si nous voulons être des Hommes, des Hommes avec un Mental Individuel ; car aujourd'hui, nous n'avons pas un Mental Individuel, nous avons beaucoup de mentals. Si nous considérons qu'à l'intérieur de nous, nous portons l'Ego, le moi-même de la Psychologie Expérimentale, et que celui-ci existe en nous de manière pluralisée, chacun de ces « éléments » a indubitablement son propre mental. Il y a donc beaucoup de mentals à l'intérieur de nous. Chaque mental a ses idées, chaque mental a son avis : le Moi de la colère a ses idées, son avis, sa documentation ; il se justifie, il a sa logique pour argumenter ou pour défendre ou pour situer ; il peut parfaitement se défendre devant un tribunal, avec une intelligence surprenante, pour dire : « Moi, j'avais raison, j'ai tué cet homme car il avait commis tel ou tel délit »...

Le Moi de la luxure a aussi sa logique : il pourrait se présenter devant le meilleur des tribunaux et avec des textes de Physiologie en main, s'auto-défendre, se baser sur beaucoup d'arguments. Il pourrait dire que « la luxure est une fonction naturelle de l'être humain », que « tout ce qui existe doit se développer sexuellement » ; il pourrait dire « qu'il n'avait pas de luxure », que « ce qu'il faisait, c'est qu'il était en train de se développer dans sa fonction érotique » et « qu'il est naturel qu'Éros existe en nous » ; il pourrait faire un exposé de Physiologie en Chaire, il pourrait peindre sur un tableau noir toute la physiologie d'Éros et le fonctionnement des ovaires et des testicules, et laisser tout le monde interloqué...

Ainsi donc, chacun des Mois que nous avons en nous a sa logique, a son mental, a son raisonnement, son propre mental. Ce qui est intéressant, c'est que tous ces mentals que nous portons à l'intérieur de nous se disputent entre eux ; les différents mentals que nous portons s'affrontent les uns avec les autres... Alors quoi ? Nous avons beaucoup de mentals, et cela, personne ne l'ignore.

Il nous faut créer un Mental Individuel, mais on ne pourrait le créer sans transmuter le sperme sacré en énergie. Évidemment, c'est avec la transmutation qu'on fabrique ce qui s'appelle le « Mercure », et c'est avec le Mercure des Sages que nous pouvons cristalliser à l'intérieur de nous, former, organiser, créer le Mental Individuel. Lorsque quelqu'un possède un corps mental Individuel, il peut appréhender, capter, assimiler toute la Science de l'Univers ; il peut aussi utiliser le Véhicule Mental pour voyager dans l'espace sacré, de monde en monde ; avec le Mental Individuel, il peut pénétrer dans le DEVACHAN, c'est-à-dire la Région Mentale Supérieure du Cosmos et de la Nature.

Le Mental Individuel s'avère splendide, formidable, merveilleux, mais ce n'est pas tout. Les gens sont victimes des circonstances, les gens sont manipulés par les circonstances, ils dépendent de la Loi des Accidents (nous voyons cela quotidiennement). On ne pourra pas véritablement apprendre à diriger les circonstances sans avoir auparavant créé le CORPS DE LA VOLONTÉ CONSCIENTE.

Quand quelqu'un fabrique ce Corps, il n'est évidemment plus esclave des circonstances, il peut les diriger intentionnellement, se convertir en maître, en Seigneur. Et on fabrique ce corps seulement avec le Mercure des Sages qui est le résultat de la transformation ou transmutation de l'Énergie Créatrice. Avec les corps astral, mental et causal, et avec un corps physique splendide, nous pouvons nous donner le luxe de recevoir nos PRINCIPES ANIMIQUES ET SPIRITUELS, et de nous convertir en Hommes Véritables, en Hommes Réels.


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°111: L'EXPÉRIENCE SOLAIRE, La Moisson du Soleil : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1383
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Le Mental »