Marx de Mèche avec les Protocoles des Sages de Sion

Les Brutus, Judas et autres "Illuminatis" sont ils au dehors ou en nous ?
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6771
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Marx de Mèche avec les Protocoles des Sages de Sion

Message le

124°) Quelle doit être notre attitude face au matérialisme dialectique, par lequel les marxistes prétendent libérer l'homme de l'aliénation dans laquelle il vit actuellement ?

Les communistes sont religieux, tous les communistes sont religieux. "Religion" vient du mot latin "RELIGARE", ou revenir à "lier l'âme à Dieu". Eux aussi veulent "SE RELIER", c'est-à-dire ils veulent "relier" leur âme au "DIEU MATIÈRE". Ils rendent un culte au "DIEU MATIÈRE", ils sont religieux, ce sont des fanatiques religieux. De sorte que nous, nous devons avant tout développer la Conscience (en premier lieu), ouvrir un peu les yeux pour savoir d'où surgit le matérialisme dialectique.

J'ai étudié toute la dialectique matérialiste de Karl Marx et je la connais par coeur, chapitre par chapitre. La preuve que je la sais est que je me suis donné le luxe, dans mon livre "LE CHRIST SOCIAL", de la réfuter. Je la sais, je l'ai là, bien dans la tête, et pourtant, je n'y crois pas. Pourquoi je ne crois pas à cette farce ?

Précisément, parce que c'est une farce. Sur quoi est-ce que je me base, pour dire que la dialectique matérialiste de Karl Marx est une farce ? Je me base sur le fait que Karl Marx fut le premier ennemi de la farce, ce fut le premier ennemi du matérialisme. Dans "la Première Internationale Communiste", Karl Marx se mit debout et dit : "Messieurs, moi, je ne suis pas Marxiste". Tous lui dirent : "Mais, puisque-vous êtes le maître, vous êtes celui qui nous a enseigné la doctrine, comment est-il possible que vous ne soyez pas marxiste ?" Il répéta : "Je ne suis pas marxiste". Et, pour la troisième fois, il répéta : "Je ne suis pas marxiste". Vint ensuite, en conséquence, l'échec de cette "Première Internationale Communiste", la division entre "bolchéviques", "anarchistes", "anarco-syndicalistes", etc, etc, etc.

Une multitude de sectes politiques résultent de la déclaration de Karl Marx, quand il se déclara "ennemi du marxisme". Et pourquoi cet homme eut-il le courage de se déclarer "ennemi du marxisme" ? Parce que c'était un fanatique religieux juif. À lui, quand il mourut, furent faites des funérailles pompeuses, de Grand Rabbin (RELIGIEUSES, entendez-moi bien !), et la preuve de ce que cet homme était religieux est qu'il écrivit dans une revue de Paris et que j'ai transcrit dans mon livre intitulé "La Plateforme du Socialisme Chrétien Latino-américain".

Que dit-il dans cette revue, que manifesta-t-il ? Il dit ce qui suit : "Au moyen du triomphe du prolétariat mondial, nous créerons la République Socialiste Soviétique Universelle, dont la Capitale sera Jérusalem, et nous nous emparerons de toutes les richesses des nations, afin que s'accomplissent les prophéties de nos saints prophètes du Talmud" (paroles d'un Rabbin religieux).

Et alors, pourquoi cet homme écrit-il sa dialectique marxiste ? Pour accomplir les "Protocoles des Sages de Sion", qui disent textuellement : "Peu importe qu'il nous faille remplir le monde de matérialisme et d'athéisme répugnant. Le jour où nous triompherons, nous enseignerons la religion de Moïse, dûment codifiée, et sous forme dialectique et nous ne permettrons dans le monde, aucune autre religion"... Il accomplit les "Protocoles", il inventa ce jargon (coup fourré), pour détruire, au moyen du SCEPTICISME, toutes les religions et n'en laisser aucune debout, sauf une : celle de Moïse. Ce fut cette arme qu'il utilisa pour détruire les croyances religieuses du monde et mettre la sienne sur pied. La preuve de ceci, quelle est-elle ?

Que n'importe qui prenant la peine de voyager en Union Soviétique, découvrira qu'en pleine Union Soviétique, existe un état juif, avec un gouvernement THÉOCRATIQUE-RELIGIEUX. Toutes les religions sont persécutées en Russie, sauf une : la juive. Dans les Synagogues Juives, à portes fermées, on étudie la religion de Moïse, et dans la rue, on fait avaler la dialectique matérialiste au peuple. Car les "Protocoles" disent textuellement : "Les gentils n'ont le droit d'avoir aucune religion. Ce sont des bêtes de somme que Dieu nous a donné pour notre service, ils leur ont donné forme humaine, pour que nous ne soyons pas horrifiés par eux"... De sorte que si vous analysez ceci judicieusement, vous en arriverez à la conclusion que Marx fut un homme religieux, un Rabbin Juif. Il écrivit une farce et il lui fut facile de l'écrire : il prit la dialectique de Hegel, lui retira ses principes éternels et, ensuite, il élabora, avec cette même dialectique, un "plat" épouvantable.

En certaine occasion, me trouvant dans le Monde Astral, j'eus l'idée d'invoquer Karl Marx, et il vint. Alors, je lui posai une question, disons, à brûle-pourpoint, à l'emporte-pièce. Je lui dis : "Bon, cela fait des années que vous êtes mort ; votre corps physique est devenu poussière dans le cimetière, dans la sépulture, et voilà que je vous trouve vivant par là, dans ces régions. Alors, qu'en a-t-il été de votre dialectique matérialiste ?" Marx leva le bras, regarda sa montre et se retira.

À peu de distance, il lança une cascade de rire sarcastique (il ressemblait à un homme revêtu d'un bleu de travail, d'une combinaison d'ouvrier). Avec l'intuition, je pus capter le sens de cette cascade de rire, que je peux traduire par la phrase suivante : "Sots, idiots ! Vous ne vous rendez pas compte que j'ai écrit une farce ? Ils ne s'en rendent pas compte". Chose curieuse, il est éveillé, conscient. En revanche, Lénine ressemble à un somnambule, il n'a rien d'un Initié. Lénine (ou, du moins, c'est un bodhisattva tombé, mais il vit comme un somnambule, il est inconscient, il marche derrière, c'est l'ombre de Karl Marx, il le suit à toute heure), mais Marx est éveillé, il est CONSCIENT DANS LE MAL ET POUR LE MAL, il a un nimbe de fausse gloire.

Maintenant, je ne vais pas me prononcer contre le peuple juif, car ce serait absurde. C'est comme si nous nous prononcions contre l'Allemagne, parce qu'il y eut Hitler, le TROISIÈME REICH, qui provoqua la deuxième Guerre Mondiale. Il y a, là-dedans, des multitudes de vieillards, de femmes et d'enfants, qui n'ont jamais rien su des "Protocoles de Sion", qui n'ont pas de projet de domination mondiale. Condamner un peuple serait un délit ; attaquer les juifs serait un crime, car c'est un peuple, et comment va-t-on attaquer un peuple ? Non ! les coupables sont les gouvernements, et leur gouvernement est un "SANEDRIN" de 300 membres, qui ont des projets datant de trois siècles, c'est-à-dire que c'est un projet qui date déjà de trois cents ans, pour parvenir à la domination mondiale. C'est tout !


125°) Et s'ils parvenaient à dominer le monde ?

Jusqu'à maintenant, les projets donnent des résultats. Hitler le savait, mais Hitler ne fit rien, sinon attaquer les pauvres marchands d'Europe. Qu'est-ce qu'Hitler a gagné en tuant tant de femmes, tant d'enfants, tous ces vieillards, en les mettant dans ces chambres à gaz, pour les faire mourir ? C'est là un délit très grave, monstrueux, ces créatures ne savaient rien des plans du "Sanedrin". Les membres du "Sanedrin", pendant ce temps-là, se riaient d'Hitler, en Angleterre, en Russie, en France et ailleurs dans le monde.

passage extrait de la conférence https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... n-Weor.php
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Répondre

Retourner vers « Révéler la Conspiration »