Pancho Villa et Simon Bolivar Récompensé dans le 1er Facteur

Concept et Notions pour aider à mourir psychologiquement à soi-même
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Pancho Villa et Simon Bolivar Récompensé dans le 1er Facteur

Message le 23 octobre 2010, 14:38

Q. Une personne qui n 'a pas de plan d'études sur tel ou tel Moi, qui ne médite pas quotidiennement sur ses défauts, peut-elle arriver à les éliminer, même si d'autre part, elle travaille intensément dans le Troisième Facteur et prie dans l'Alchimie sa Mère Divine de l'aider à désintégrer ses agrégats ?

R. Bien, cette question est très intéressante. Il existe des cas particuliers, je dirais, très particuliers, comme par exemple ce-lui de Pancho Villa, dont le Maître racontait que, parce qu'il consacra toute sa vie à libérer le peuple mexicain qui était alors très opprimé par ce dictateur nommé Porfirio Diaz, et qu'il le fit de façon désintéressée (quand bien même lui aurait-on offert le fauteuil présidentiel, il s'en serait moqué), la Grande Loi, au moment de sa mort, permit à la Mère Divine de décapiter une grande partie de ses agrégats dans la région des morts, corres-pondants au côté visible du Moi. En conséquence, dit le Maître, quand Pancho Villa reviendra, il aura de grandes inquiétudes et, comme il a déjà « l'étoffe » qu'ont les bodhicittas de travailler, travailler et travailler sans cesse pour les autres sans rien attendre en retour, il sera certainement mis sur la Voie Directe. C'est pareil, racontait aussi le Maître Samael (il me l'a raconté personnellement), pour un homme comme Simon Bolivar, qui est allé, quant à lui, libérer cinq pays d'Amérique du Sud, et mourut de tant de chevauchées et de tant de poussière accumulée dans ses poumons, lui provoquant une tuberculose qui le tua à l'âge de 47 ans. Ce sont des cas particuliers ; maintenant, vous observerez que ce sont des personnes qui, tandis qu'elles se sont livrées totalement à une cause pour le bien d'autrui, sont allées faire de grands sacrifices, ont supporté de terribles souffrances, ont sup-porté des humiliations, des vexations, des critiques, ont manqué de tout, ont mangé du pain dur, etc., il est clair, qu'au moment de mourir, la Mère Divine leur fera un cadeau, c'est évident et c'est juste. Mais, ce n'est pas le cas pour tout le monde, çà c'est le cas d'un Mahatma Gandhi, d'un Pancho Villa, d'un Simon Bolivar...

Dans le cas d'un homme commun et courant et de nous autres les membres de la Gnose, si nous nous sacrifions pour les autres et travaillons dans l'alchimie, dans les Mystères de Vulcain, mais sans consacrer de temps à l'étude du Moi, à la relaxation, à l'observation de nos pensées, à l'observation de nos émotions - tout cela pendant la méditation -, alors, sans aucun doute, il est très probable que le travail d'alchimie sera lui-même maladroit, et même le travail dans le Troisième Facteur sera fait avec colère, avec des objections, avec envie, en attendant quelque chose en échange... Total, à la fin, nous n'aurons rien fait.

Un étudiant eut l'occasion de s'informer auprès du Maître Samael à ce propos et il fut catégorique dans sa réponse (on peut le vérifier aujourd'hui en lisant «les Réponses d'un Lama») : «les Gnostiques devront pratiquer la méditation plusieurs heures par jour, et la faire pendant toute leur vie» - disait l'Avatar -.

Et ajoutait : « Sans aucun doute, celui qui ne médite pas ne dis-out pas l'Ego, car il ne peut pas le comprendre. Il est d'abord nécessaire de prendre conscience de ce sur quoi on médite pour ensuite le dissoudre... »

passage extrait du livre d'Oscar : Questions au Coordinateur : http://www.esnips.com/doc/0f632255-4077 ... teur_AGEAC
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne ayatrahma
#2
Messages : 21
Enregistré le : 19 août 2010

Re: Pancho Villa et Simon Bolivar Récompensé dans le 1er Fac

Message le 26 août 2011, 07:09

Merci ! c'est la justice suprême ..

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Pancho Villa et Simon Bolivar Récompensé dans le 1er Fac

Message le 28 février 2015, 18:17

Toutes les entités qui constituent l'ego (le Moi) ne retournent pas dans ce monde pour se réincorporer ou renaître dans un nouvel organisme. Quelques unes de ces entités ou petits Moi ont l'habitude de se séparer du groupe pour entrer dans les mondes enfers de la nature ou règne minéral submergé, d'autres de ces entités jouissent en se réincorporant dans un organisme du règne animal inférieur, chevaux, ânes, chiens, etc.

Les Maîtres de la Loge blanche ont l'habitude d'aider quelques morts distingués qui se sont sacrifiés pour l'humanité.

Quand nous nous proposâmes d'enquêter sur Pancho Villa, le grand héros de la révolution mexicaine, nous l'avons trouvé dans les mondes enfers encore obsédé par l'idée de tuer, menaçant de son pistolet tous les habitants du sous-monde.

Cependant, ce Pancho Villa du règne minéral submergé n'est pas tout. Le meilleur de Pancho Villa vit dans le monde moléculaire ; il n'a certainement pas atteint la libération intermédiaire qui permet à quelques désincarnés de profiter de quelques vacances dans les différents royaumes moléculaires et électroniques de la nature, mais il reste sur le seuil, attendant l'opportunité d'entrer dans une nouvelle matrice.

Ce qui se réincorporera de ce qui fut Pancho Villa ne sera jamais le Pancho Villa des mondes enfers, le terrible assassin, mais le meilleur du général, ces valeurs qui se sont sacrifiées pour l'humanité, ces valeurs qui ont donné leur sang pour la liberté d'un peuple opprimé.

Le général désincarné ou, pour mieux dire, les valeurs réellement utiles du général, retourneront, se réincorporeront, la Grande Loi lui paiera son sacrifice en le conduisant jusqu'à la première magistrature de la nation.

Nous avons cité le général Pancho Villa de façon illustratrice pour nos lecteurs.

Cet homme a reçu une aide spéciale à cause de son grand sacrifice pour l'humanité.

Cependant, il existe dans le monde des personnes qui ne pourraient pas recevoir cette aide, parce que si on leur enlevait tout ce qu'elles ont d'animal et de criminel, il ne resterait rien.

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ralise.php


Par contre le sacrifice est quelque chose de merveilleux qui plaît beaucoup aux dieux, aux anges, à la Loi. Quand il y a le sacrifice, on peut recevoir des aides incroyables ! Des aides qu'on était pas capable d'imaginer. Je vous racontais quelques jours en arrière le cas de Pancho Villa, un guérillero mexicain qui a tué beaucoup de gens mais que tout était fait pour libérer un peuple. Et il a dédié sa vie. Et aussi Emiliano Zapata. Ils ont été trahis plus tard ; ils ont donné leur vie sur l'autel du sacrifice pour les autres. Ils ne savaient rien de l'ésotérisme, mais le fait d'avoir donné leur vie pour les autres, quand le M. Samaël a investigué sur eux il a été étonné. La Loi Divine leur avait coupé un morceau d'Ego, une bonne quantité d'ego. Pour leur amour des autres, pour les aider. La Loi fait beaucoup de choses par la force de l'Amour conscient. Si la Loi est capable de faire ces sortes de choses pour des gens qui ne sont pas dans le Chemin, bien sûr qu'elle est plus capable de faire ça pour nous. Parce que on sait bien qu'est-ce qu'on cherche et aussi la Loi. Alors que si on va travailler avec profondeur pour les autres, ça ne sera pas étrange que beaucoup de Karmas terribles de nous seront oubliés par la Loi. Et en comparaison aux actes que nous ferons aujourd'hui, ils diront : Il était ça, ça, ça, mais maintenant il est le contraire. Une loi supérieure efface une loi inférieure. Il ne faut pas oublier non plus que la Loi a son appui sur 2 colonnes : Miséricorde et Justice. La Loi Divine n'est pas quelque chose d'aveugle ; elle n'est pas conduite par des gens comme nous. La Loi Divine est conduite par des êtres avec des expériences terribles et par des êtres remplis d'Amour conscient. Le V.M. Samaël dit dans la Pistis Sophia dévoilée que beaucoup de fois notre Christ intime va, de manière cachée, pour nous, pour nous payer nos sacrifices pour les autres ; et des fois dit le M. Samaël, le Christ va au Palais du Karma effacer le karma que nous avons dans le livre du Karma particulier, sans que les juges de la Loi s'en rendent compte. (ça c'est drôle, mais ça c'est magnifique). Alors comprenez-vous, mes frères, l'importance du sacrifice.

C'est pour cela que le Christ a dit : « Celui qui voudra me suivre, qu'il prenne sa croix, qu'il commence à se nier lui-même et qu'il me suive. » Mais le suivre lui, c'est faire les mêmes choses qu'il a faites pour les autres. L'imiter pas dans le sens littéral de la parole.

Mais une chose est vraie, à mesure qu'on va se donner aux autres, de plus en plus dans les différentes circonstances et situations, aussi dans la même mesure, l'Être va s'approcher de plus en plus de nous. On dit toujours, si on se donne à l'Être comme ça, l'Être aussi il sera pour nous comme ça. Si on se donne aux autres comme ça, alors l'Être va faire la même chose. Si on se donne aux autres comme ça, l'Être a l'obligation de dire : Ha, je ne dois pas être moins que mon disciple, mon âme. Alors il se donne comme ça et comme ça. Plus, le plus. Parce que l'Être ne va jamais se permettre d'avoir des dettes avec l'âme humaine. Au contraire, c'est nous à cause de notre ignorance, c'est nous qui Lui devons beaucoup de choses depuis des milliards d'années.

passage extrait de le Conférence d'Oscar Uzcategui - Les 4 Refuges : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... illa#p6720
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Facteur n°1 : Mourir »