LASSITUDE.

Hors ligne samaelito
#1

LASSITUDE.

Message le

Bonjour à tous.
Est-ce-qu'il vous est deja arrivée d'en avoir maree sur le travail interieure ?
De ne plus travaillé sur l'ego pendant un long durée ?(je ne parle pas de la resistance)
De ne plus avoir la saveur du travaille ?
De se sentir trahir par les maitres de la loge blanche ?
C'est ce qui m'arrive en ce moment.

Hors ligne Conscience
#2
Avatar du membre
Messages : 318
Enregistré le : 20 novembre 2008

Message le

Oui, savoir que c'est un effort collectif est stimulant.
On passe tous par les mêmes épreuves.
La lassitude fait partie du chemin du retour.
La montée est pénible et demande de se libérer petit à petit du poids que l'on porte sur le dos si l'on veut continuer a avancer - pas d'autre choix que de se vider du "moi", autrement on n'avance plus.
Le Christ prend en nous la place du "moi" et nous donne la force d'avancer toujours plus haut.
Ce n'est que tout en haut que le fardeau est vide.
Au point culminant, la pesanteur n'est plus - le fils est Christifié.
Quelle joie de voir à la place du fardeau, nos ailes se déployer !

Restons le regard fixé vers le haut, et avançons vers la Libération au Nom du Fils.
Le Sauveur a besoin de notre courage pour nous donner le Salut.
"Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive."

Image
Qu'est-ce que le poids ?

Le Poids – est la Voie.

Il y a toute sorte de poids, mais il n'y a qu'une Voie.
Chaque poids a son nom ; la Voie n'a pas de nom.
Celui qui, sur la terre, est sans poids, est sans Voie.
La matière que vous avez assumée, c'est le poids.
Si vous pouviez saisir l'attirance d'amour du poids vers la Lumière –
si vous pouviez pressentir l'attirance d'amour de la Lumière vers le poids –
alors vous goûteriez l'Ivresse.

Dialogues avec l'Ange

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

samaelito a écrit :Bonjour à tous.
Est-ce-qu'il vous est deja arrivée d'en avoir maree sur le travail interieure ?
De ne plus travaillé sur l'ego pendant un long durée ?(je ne parle pas de la resistance)
De ne plus avoir la saveur du travaille ?
De se sentir trahir par les maitres de la loge blanche ?
C'est ce qui m'arrive en ce moment.
perso, je trouve que je travaille pas sérieusement sur la chasse aux ego. Mais quand il s'expriment à travers moi, après coup je m'en rends compte et ensuite, lors de ma prière à ma divine mère, je lui dis que j'ai identifié untel en lui demandant de le diminuer un peu...

être Trahi par les maîtres de la loge blanche, ce n'est pas possible. Si on se sent délaissé, c'est qu'on ne fournit pas assez de travail.Il suffit de les invoquer comme tu sais... par le pouvoir du Christ... exemple :
Il existe un Maître dont le nom est Ogouara. Ce Jina aide réellement tous ceux qui l'appellent au nom du Christ. Le dévot s'allongera dans la même position que précédemment, mais en appelant le Jina Ogouara au nom du Christ, en disant : « Au nom du Christ, par la majesté du Christ, par le pouvoir du Christ, je t'appelle, Ogouara, Ogouara, Ogouara. Mets mon corps en état de Jinas ». Répéter cette invocation un très grand nombre de fois jusqu'à entrer dans le sommeil ;
cela fonctionne pour appeler tous les maîtresde la Loge blanche.

ou encore https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=54&t=317

Maintenant, il faut qu'on puisse payer leur venue ou leur aide.... Jje suppose ou demander une avance aux seigneurs du karma à condition qu'on se sente capable de la rembourser...

Perso, je travaille très peu sur moi. Je n'arrive pas à prendre le temps de méditer et mes prières se sont espacées. Si j'en veux à quelqu'un c'est à moi... je pourrais dire à mes ego mais c'est à moi de les museler grâce à ma Mère divine pour que mon Intime se fraye.

Il faut continuer... regarde Samael qui était très avancé, tous les soirs, il méditait pendant 3 heures, bon c'est vrai, il avait une mission particulière... il partait la-bas pour nous ramener des perles du pays où il ne pleut pas... Il y a des moments où on est moins inspiré ou on travaille moins mais il y a aussi cette affaire de pendule que tu dois bien connaître comme le reste : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... endule.php

Faut revenir sans cesse à la gnose mais surtout pratiquer et méditer. Dommage que le goût pour la méditation ne se transmette pas, j'aurais bien aimé le recevoir.

Et pense à demander à ta Dinine Mère de s'attaquer à ton Ego de lassitude ! c'est peutêtre le meilleur moyen qu'elle s'affaiblisse... faudrait peut-être méditer sur ses causes auparavant... enfin tu connais tout ça... pour arriver les mains pleines... façon de parler
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

autre chose pour remédier à la lassitude, samael disait d'alterner entre les cerveaux. Par exemple, après avoir suivi quelque chose en rapport avec l'intellect, aller écouter de la musique... parce qu'à trop monopoliser certains sens, on s'épuise, il faut varier. Comme il conseillait aux instructeurs qu'il envoyait, leur disant de varier les sujets...
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Je comprends.

je ne savais pas qu'on pouvait être exigeant avec sa Divine Mère ( je savais pour l'Intime)... Pourtant , c'est nous qui proposons et c'est elle qui dispose... en fait quand je dis un peu, c'est parce que je trouve que je n'ai pas méditer dessus... que j'ai pas fourni un travail bien sérieux. Mais aussi, je crois d'après ces expériences de samael que certains Egos mettent du temps à décroître... tout dépend de l'ego. Mais rien ne me dit que je ai désintégré un seul ego ! Qu'est-ce qui me le dit.... qu'il ne se manifeste pas ne signifie pas qu'il est mort !
Étant donné que j'avais le sens de l'Auto-Observation Psychologique bien développé, il ne me fut pas difficile de percevoir directement un tel Moi (je le trouvai, certes, se baignant, très heureux, dans un patio avec des eaux noires). Immédiatement, je lançai quelques charges d'Electricité Sexuelle Transcendante contre l'infortuné. Je le travaillai pendant quelques jours et, à la fin, il se réduisit peu à peu (jusqu'à prendre la forme d'un enfant), puis, il continua à se réduire jusqu'à devenir de la poussière cosmique...
Une autre fois (et j'aime, entre parenthèses, donner des exemples vécus dans le but d'une orientation collective), je fus très affecté, avec une certaine irritabilité, par les paroles de ce fils, qui n'étaient, certes, pas très belles. Je maintins toujours un contrôle sur mon mental et jamais je « n'explosai », jamais je ne déchirai mes vêtements. En vérité, ce fut un triomphe, mais il n'y a pas de doute qu'à l'intérieur de moi, très profondément, ne cessaient de se produire quelques réactions qui n'avaient rien d'agréable.

En les explorant avec le sens de l'Auto-Observation Psychologique, à mon grand étonnement, je découvris un Moi très fourni, très robuste, assez gros assurément, poilu comme un ours, marchant dans le couloir de ma vieille maison seigneuriale. « Ah ! Comme tu étais bien caché, malheureux, lui dis-je ; mais, maintenant, je vais en finir avec toi, tu ne pourras plus rien contre moi, tu es perdu ».

Conclusion : je fis appel à Devi Kundalini Shakti. À mesure que je travaillais, ce monstre perdait peu à peu du volume. Il rapetissait de façon didactique et, à mesure qu'il rapetissait, il s'embellissait aussi. Pour finir, il ressemblait à un enfant très beau et enfin, un jour, la Divine Mère Kundalini lui donna des coups et le décapita.

Ce qui est certain, donc, c'est que, plus tard, il se réduisit en poussière, il ne resta rien de lui. Mais, je m'étais dédié pleinement à en finir avec lui, en travaillant nuit et jour, à chaque heure, à chaque moment, jusqu'à ce qu'il ait cessé d'exister.
Quand je découvris précisément ce Moi de l'amour-propre qui se tenait bien caché dans les replis les plus profonds de ma psyché, je sentis une grande douleur. Je dus passer par une grande crise émotionnelle (je souffris beaucoup, oui, beaucoup, et je m'en repentis vraiment. Alors j'obtins de Devi Kundalini Shakti qu'elle pulvérise cet élément indésirable).

Et quand je découvris qu'il y avait là un démon très pervers qui ressentait de la colère et qui venait de temps très anciens, je souffris l'indicible ; je passai par d'horribles crises émotionnelles, j'eus honte de moi et j'obtins de Devi Kundalini Shakti qu'elle pulvérise cet élément psychique abominable.
tous extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... dhique.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne samaelito
#6

Message le

Hum...très interessant la phrase:
J'EUS HONTE DE MOI.
Ce vrai qu'il y a une sorte de découragement dans ce travail.
De fois je me demande vraiment si on progresse.
Ou j'en suis vraiment ?
J'ai l'impression que je suis toujours la même personne que j'étais avant de connaitre la gnose.
Est ce que j'ai quitté le monde de reve d'avant pour venir rever dans cette autre monde qu'est la gnose ?
peut-etre que les Athées ont raison:
Et si tous ceci n'etait qu'une illussion ?
Telle était les pensées qui cogité dans ma tête l'année passé.
Raison pour laquelle je ne voulais plus travaillé.

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Merci Elanka, c'est un sujet qui te passionne, merci de prendre ce temps.
Elanka a écrit :La première partie de la "levé" du poids, c'est à toi de la faire .
Il faut disons que tu arrive à soulever le poids jusqu'à la ceinture. Cet effort conscient représente ta sollicitation envers ta divine Mère Kundalini.

Si cette "sollicitation" n'est pas vivante, consciente, forte, si elle n'est pas "allumée" par un feu de foi et d'ardeur assez fort.. tu n'arrive pas à soulever le poids jusqu'au niveau de la ceinture. Donc ton effort a été inutile parce que tu n'es pas arriver à rencontrer le niveau de levé à partir duquel tu viens te faire "seconder" par le pouvoir souverain de ta divine Mère Kundalini.
Comment sait-on qu'on l'a levé assez haut ? Tu dis que c'est le feu... Si on a des frissons à répétition sans s'arrêter... c'est ça qu'il faut atteindre ?

la conscience vive, c'est quoi ? quand on est attentif à ce qui se passe dans notre mental, qd on s'auto-observe ?

merci de ta clarté, cela m'aidera énormément :
Elanka a écrit :Si l'on veux résumer les "ingrédients" qui doivent composer notre état d'esprit lorsque l'on s'adresse à notre Divine Mère Kundalini, je dirais qu'il faut être en même temps :

- Très fort dans la volonté exprimée.
- Emplis de Foi, ne pas douter une seconde que notre Divine Mère Kundalini peut résoudre ce qu'on lui soumet.
- Etre parfaitement humble. Reconnaitre sa totale impuissance, mais dans cet état d'humilité être en même temps plein d'Amour et de reconnaissance que LE DIVIN PUISSE , là où nous sommes impuissants.
samaelito a écrit :J'ai l'impression que je suis toujours la même personne que j'étais avant de connaitre la gnose.
Est ce que j'ai quitté le monde de reve d'avant pour venir rever dans cette autre monde qu'est la gnose ?
peut-etre que les Athées ont raison:
Et si tous ceci n'etait qu'une illusion ?
Telle était les pensées qui cogité dans ma tête l'année passé.
Raison pour laquelle je ne voulais plus travaillé.
Si c'était une illusion, le "pauvre" Samael serait poursuivi dans les mondes internes par ses étudiants qui viendraient lui régler ses comptes.... Cest vrai qu'Elanka dit qu'il se serait réincarné en femme d'après ses recherches personnelles. J'ai du mal à imaginer que Samael nous ait menti, qu'Elanka nous raconte des sornettes... Elanka vient justifier l'enseignement de Samael, il en voit sa matérialisation dans les mondes internes et sur d'autres forums gnostiques, d'autres justifient également Samael par leurs expériences intimes. Je suis d'une nature très naïve. C'est vrai qu'on a quitté un monde de rêve ou l'on pouvait éjaculer, fantasmer sur une effigie et cie pour venir dans la gnose ou beaucoup de choses nous sont interdites ou vivement déconseillées. A-t-on commencé le chemin, Samaelito, je ne sais pas... je douterais beaucoup si je ne ressentais pas mes frissons (de temps en temps)... As-tu des expériences, des ressentis auxquels tu peux t'accrocher pour continuer de croire. Perso, je me sens pas vraiment différent d'avant sauf pour ce que je m'interdis... mais je ne suis pas un bon exemple, je ne pratique que 2 facteurs et encore pas correctement (je viens de m'en rendre compte grâce aux précisions d'Elanka) sur 3 : mourir et sacrifice( si l'on veut pour le temps que j'ai mis à alimenter le forum et surtout faire le site mais après...)
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Conscience
#8
Avatar du membre
Messages : 318
Enregistré le : 20 novembre 2008

Message le

lors de ma prière à ma divine mère, je lui dis que j'ai identifié untel en lui demandant de le diminuer un peu...
Je t'Aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ...

La force de la réponse est proportionnelle à la force de la demande.
C'est toujours le jeu des forces qui opère.
Il n'y a que lorsque l'homme est acculé qu'il appelle le Ciel de toute son âme.
On comprend alors pourquoi les Anges de la destruction dont il est question dans l'Apocalypse sont nécessaire.
Les Forces de vie ne demandent qu'a opérer, mais pour ce faire, il faut que le décideur en l'homme le demande.

Il ne faut pas anthropomorphiser les Forces.
Lorsque l'on demande de l'Aide, on ne s'adresse pas à un être humain mais à une Force de Vie.
De la même manière, ce n'est pas l'humain en nous qui demande de l'Aide, mais notre coeur vivant, notre Christ crucifié.

On ne demande pas de limiter un peu les causes de nos tourments, mais de les anéantir définitivement !
On ne demande pas de pouvoir vivoter dans la misère, mais on crie notre désir de Vivre dans La Lumière !
On ne demande pas de mourir un peu moins, on demande à la Mère de nous donner La Vie !

Quand la Mère irradie de Vie son Fils, Elle immole le faux fils.
Je t'Aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout.

Hors ligne samaelito
#9

Message le

Bonjour à tous.
Gemani,je crois que tu n'a pas bien compris ce que j'ai voulais dire.
Je ne doute pas des enseignements,ni des experiences dans le monde interne.
J'en ai vu pleins,j'en ai vu d'autres qui semble même contredire les enseignements de S.A.W que je n'ose même pas raconté.
Bcp dirons que j'ai reve etc...tu sais nous dormons tous dans un même matelas du marque saw.
Mais cela ne vx pas dire puisque nous dormons ensemble nous allons faire tous le même reve
Bien que je ne suis pas un maitre,je comprend maintenant prkoi un maitre peut s'égaré et chuter de l'autre coté.
Avant je ne comprennais pas trop comment qlq'1 qui vois les anges,qui est éveillé peut changer sa veste.
Selon moi et mes experiences mediocré il y a trop des doutes,des déceptions sur soi-même dans cette voie.
Si toi Gemani dans ton cheminement tu ne doute pas tant mieux et estime toi vraiment heureux.
Moi de fois j'ai mal à la tête :@

Hors ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

je ne dois pas trop participer aujourd'hui.

Mais je veux te répondre cela extrait d'un texte de Damien Trouillefou :
Alors il faut bien vous expliquer tout ça. Quand par exemple nous
arrivons à la vie, nous sommes sur le chemin que l'on appelle le
chemin du Nirvani. Alors les âmes qui sont dans le Nirvana tournent
pour arriver au sommet et si ces âmes qui sont dans le Nirvana
veulent maintenant entrer en sacrifice pour l'humanité, elles doivent
sortir de ce chemin en spirale et entrer sur le chemin direct.
Quand l'âme rentre sur le chemin direct, on dit qu'elle va vers la
christification. Il y a des âmes qui ont été vers cette
christification et qui ont réalisé ce que l'on appelle la Pierre
Philosophale c'est-à-dire la vertu sexuelle. Mais cette vertu, si
elle a renforcé la force par rapport au vice une seule fois, même si
elle est une âme maîtresse, même si c'est un maître de la Loge
Blanche, l'âme reste faible parce que la Pierre Philosophale réalisée
une fois, une fois qu'on arrive à faire la jonction avec l'état
Christ, l'âme n'évolue plus.

Donc cette âme se trouve remplie d'innocence mais faible devant les
circonstances douloureuses ou dramatiques de la vie. Alors j'ai lu
par exemple que Samaël dit qu'il ne va pas dépasser quatre fois ou
cinq fois la Pierre Philosophale mais aujourd'hui je sais que Samaël
est à huit fois de cette Pierre Philosophale. Par exemple on dit que
le maître Gurdjieff est tombé quand il a été avec la femme de
Hartmann, c'est Hadès qui raconte ça. Mais le maître Gurdjieff a jeté
la Pierre pour pouvoir la renforcer une huitième fois. Alors le
maître qui renforce la pierre une fois et jette la pierre, ça veut
dire qu'il cherche à tomber pour pouvoir souffrir et renforcer la
vertu de cette pierre. Il arrive un moment où on réalise cette pierre
une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, etc. Jésus le Christ
renforce maintenant cette Pierre neuf fois.
Pascal m'avait déjà dit que Samael Aun weor avait par trois fois rejeté la Pierre philosophale.. donc se transformer en magicien noir. Je crois que ça leur sert à être plus fort quand ils reviennent, j'ai des frissons, ce doit être la confirmation que c'est ça... c'est pascal qui me l'avait dit, je n'invente rien. Il a ajouté, c'est chaque fois plusdifficile au maître de remonter... que cette fois SAW ne recommencera pas, allez savoir. Seulement quand ils le font, je ne suis pas sûr que ce soit un sacrifice, de la façon dont ils le présentent, ils disent qu'ils n'ont pas su résister au désir d'une femme (que ce soit Zanoni ou Samael)
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne samaelito
#11

Message le

Cette histoire de jetté la pierre comme le maitre l'enseigne dans le trois montagne et different de ce que j'ai voulais te dire.
Lorsqu'on jette la pierre(je pense)on le fait en âme et conscience pour approfondir le coté obscure et plutard monté vers d'autres spheres.(je ne fais pas des confusions entre la descente/et une chute).
Puisque de fois j'ecris des choses ici et vos reponses sont differents faute de me comprendre mieux.
Donc jette la pierre on le fait consciemment.J'ai dirais c'est une chuté qu'on provoque soit même avec sa volonté et non une chute qui peu nous survenir par manque de volonté.

Hors ligne Gemani
#12
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

samaelito a écrit :Cette histoire de jetté la pierre comme le maitre l'enseigne dans le trois montagne et different de ce que j'ai voulais te dire.
Lorsqu'on jette la pierre(je pense)on le fait en âme et conscience pour approfondir le coté obscure et plutard monté vers d'autres spheres.(je ne fais pas des confusions entre la descente/et une chute).
Puisque de fois j'ecris des choses ici et vos reponses sont differents faute de me comprendre mieux.
Donc jette la pierre on le fait consciemment.J'ai dirais c'est une chuté qu'on provoque soit même avec sa volonté et non une chute qui peu nous survenir par manque de volonté.
Samaelito,

Désolé de tomber à côté de la plaque à chaque fois ! De toutes façons, je ne fais que me référer à des textes, je ne demande pas à mon Intime ou à ma Mère Divine ou encore à Mon Père. Comme dit marie, est-ce vraiment intéressant de chercher avec son mental, on doit pouvoir être informé autrement...
Alors pourquoi quelqu'un qui s'est réalisé, qui est devenu un maître blanc peut chuter par manque de volonté !

J'ai quand même dit qu'il leur arrive de tomber parce qu'ils tombent amoureux (pas forcément) et souhaitent concrétiser dans la chair cet amour (alors que cela leur ai interdit) , cet amour et ils éjaculent. Tu as raison, je crois que Samael dit que c'est différent entre tomber et chuter, je ne recherche pas sur le moment. Tu peux m'expliquer la différence entre un boddhisattwa tombé et un magicien noir ? Tu m'apporterais une compréhension (ne serait-ce qu'en copiant le passage où il explique la différence). Ils ont l'organe Kundartiguateur développé, je suppose. Même si le premier l'a fait dans un but de se renforcer, de se sacrifier pour revenir aider l'humanité avec plus de force, plus de vertus... . Rien ne dit qu'un Boddhisattwa tombé puisse remonter.... la preuve plus loin : Yahvé !

Pourquoi chutent-ils alors qu'ils savent tant de mystères.... parce que les lois sont moins nombreuses du côté de la Loge noire... on y parle d'amour, de fraternité en omettant de parler de ce qui fâche ( dissolution de ses Egos : mourir et Transmutation sexuelle : naître). Belzebuth allait dans les tavernes, il s'est fait trompé par Yahvé. Yahvé fut pourtant le maître le plus élevé de la loge blanche, il est tombé ou il a chuté, comme tu veux. Yahvé avait il soif de pouvoir, pourquoi at-il quitté son Intime, le fallait-il ? Depuis qu'on a réhabilité JUdas, le mettant au dessus de autres disciples de Jésus Christ, certaines certitudes ont été ébranlées. Mais Bel croyait marcher bien, marcher droit. Il a été berné par Yahvé. Heureusement, Samael, son ami... je crois que Samael n'a pas tout dit, il devait connaître Bel depuis des lustres, tiens frissons à répétition, je veux dire depuis des vies, puisque à une époque, celle de la Lémurie, ils étaient tous les deux du côté de la loge noire (je n'en suis pas assuré)... mais les autres magiciens noirs, Samael dit qu'ils savent très bien ce qu'ils leur attendent, ils savent qu'au bout de plusieurs millénaires, ils seront croqués par la reine des Enfers mais d'ici-là, ils ont du temps pour faire ce qu'ils veulent. Ils échappent à la roue du Samsara, ils ont tout leur temps pour eux, pour faire ce qui leur plaît... ce pourquoi beaucoup se retrouvent dans le new-âge, pas d'obligation, on choisit ce qu'on veut, on éjacule, on se remarie, on prend une maîtresse, on devient très riche sans donner à son tour, on détourne les yeux du monde et de sa souffrance...

Par exemple, les magiciens noirs assiègent et pénètrent dans les temples des mystères sans autorisation. Un magicien blanc, un disciple, voire un Maître lui ne penètre dans les Temple des Mystère ou sidéraux que s'il a les moyens de payer, si on l'accepte, il se plie à la Loi et du coup il doit être patient, il ne peut pas obtenir du jour au lendemain tout ce qu'il veut. Samael a été refusé, on lui a dit qu'il était trop tôt, il n'a pas insisté

Je crois que le côté noir a aussi une mission envers l'humanité, une mission qui nous échappe, c'est ce qui avait été dit à Rabolu au sujet de Castro. les choses sont moins simples qu'en apparence. c'est pourquoi on nous parle souvent de l'Absolu au dela du Bien et du mal. On ne comprend pas tout. ON a aussi parfois l'impression qu'il y a un pour chaque magicien blanc, un magicien noir qui lui ai opposé, mais cela voudrait dire qu'il y a le même nombre d'individu dans chaque camp.
Hors Samael a constaté que dans les temples blancs, c'est désert, ils sont tous dans les temples noirs à 80 % et plus, la plupart des disciples (humains) sont trompés.

Qu'est-ce qui fait que la Maître Blanc rejette son Christ Intime, son Père, Sa Mère... Qu'est-ce qui se passe pour qu'il rejette toute la félicité qui l'entoure, a-t-il envie de repos ? Si la Voie du milieu s'appelle le chemin en lame de rasoir, c'est que c'est un chemin bien difficile ou les souffrances et tentations sont constantes ( de la part de la réflexion de notre Logos) mais aussi des magiciens noirs qui font tout pour les détourner). Encore ceux qui choisissent le chemin nirvanique, la voie en spirale ont des moments de repos, des centaines d'années tranquilles. D'autres accèdent même à des postes importants où ils n'ont plus à faire d'effort (fâce à la souffrance), où ils n'avancent plus vers l'Absolu comme par exemple : le gouverneur de Sirius. Mais les maîtres blancs boddhisattwas ne peuvent pas se reposer, ils ont pris un engagement de passer par toutes les souffrances possibles, non seulement pour aider les égarés et l'humanité mais aussi pour atteindre l'Absolu, alors que ceux du chemin Nirvanique n'iront pas la-bas.

On est libre de quitter Dieu ou de le retrouver. Un fois trouvé, il ne met pas de menottes et un boulet au pied pour nous conserver. Un maître, imaginons un maître sans Ego, pourquoi renoncer à ne faire qu'un avec son Intime ! C'est vrai que nous qui aspirons à voir les mondes internes dont nous a parlé Samael, on se dit qu'une fois en haut... initiation venuste ( c'est pas tout en haut mais ça précède le moment où on choisit entre la voix du milieu et la voie spiralée), on ne retombera pas dans l'ignorance qui est la notre au jour d'oujourd'hui, dans les ténèbres qui nous cachent la lumière.

Samael dit qu'il sont rares les Maîtres qui ne sont jamais tombé, mais il en cite, je ne sais plus le nom de l'un d'eux.

Mon mental inférieur ne peut pas en dire davantage sur le sujet.

Samaelito, ai-je répondu à ta question, cette fois ?
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Conscience
#13
Avatar du membre
Messages : 318
Enregistré le : 20 novembre 2008

Message le

Samaleito a écrit : Je ne doute pas des enseignements,ni des experiences dans le monde interne.
J'en ai vu pleins,j'en ai vu d'autres qui semble même contredire les enseignements de S.A.W que je n'ose même pas raconté.
Ose surtout ose.
N'hésite pas à nous raconter ton vécu. Ce que nous vivons, il n'y que ça de Vrai !

Hors ligne samaelito
#14

Message le

nombrelle a écrit :
samaelito a écrit :Puisque de fois j'ecris des choses ici et vos reponses sont differents faute de me comprendre mieux.
Bonjour Samaelito,

C'est mignon ce petit pseudo ou prénom.

les paroles d'autrui peuvent quelque fois nous sembler différentes ou trop exaltés ou tout simplement à l'opposé de ce que l'on vit, ressent, exprime.

Je ne vais pas parler d'autrui,

Je ne vais pas te parler des maitres, eux seuls pourraient communiquer avec toi et peut-être le font ils, ou le créent ils ainsi.

Chaque être, dispose de ce huis clos , de cet alcôve de contact intérieur, comment cela se manifeste, quelles questions ou réponses réalises t-on ?
Autant chercher à sonder l'âme terrestre ou être au delà des montagnes.

On pense souvent que plus on monte plus on respire meux et différemment : réaliser volonté et purêté de Dieu.

On tend son coeur, avant de tendre sa main
on tend les paroles , avant de tendre l'écoute
on tend le pied , avant de tendre la respiration
on tend l'amour, avant de tendre son gouter.

On ne peut demander de monter sans accepter de descendre au fond de soi

quand le nourrisson, comprend que le mouvement lui est nécessaire pour toucher, marcher, manger, respirer, il tend ses sens, et dès lors qu'il tend ses sens, il voit le monde, la lumière et ses ombres, le berceau de lumière lui permettra de faire ce passage petit à petit, pour plus tard saisir que la chute ou la montée ne sont plus à craindre tant qu'il maintient ce berceau de lumière qui ne l'a jamais quitté et qu'à tout moment, que ce soit dans ses actes, dans ses mots, dans son coeur, dans ses réalisations, s'il reste sous le sceau de ce berceau de lumière qui implique : l'effort, la clarté intérieure, les doutes, les incertitudes, les amertumes ne sont que illusion extérieur, expérience nécessaire si il lui apparaisse ou karmique si ils se manifestent sur ce plan là.

Si dans son expression intime, il reste en pardon, en amour et sous le berceau de lumière : l'adulte qu'il deviendra, ne se sentira que très peu égaré, interrogatif sans doute, le christ nous intime l'interrogation en silence, aucun besoin d'interroger autrui en cela, l'interroger sur quoi, sur sa vie, sur ses mots, sur ses aspects enfouis ou non en la foi, entendre ce que 'lon est suppose de comprendre l'mportance collective, de ce qui nous est manifesté chaque jour, cela peux-être un enseignement comme sur ce forum, ou même ; si on réunissait la syllabe intérieure dans une même pensée, la nature de l'enseignement serait différent ou comprise différemment.

Nous ne sommes pas des clones en pensées ou meme des "clowns en pensées"...


Quand nous nous présenterons face au Père, il ne nous demandera pas de nous dire ce qu'un tel à dit ou non ou ce qui nous a guidé vers la lumière, car bien avant cette arrivée, en cela, la lumière aura parlé ...

Prenons ce temps de s'interroger en nous mêmes , les actes d'amour envers autrui, sont des enseignements qui disposent de la plus grande lumière manifestée en Père.

Chacun a son spectre de travail et de mission en cela,

Et en cela seul l'amour que nous saurons accorder chaque jour même à celui qui nous semble dans l'erreur ou dans l'incompréhension du moment, car l'incompréhension s'efface en la lumière , il suffit juste de faire cette respiration intérieure et en silence d'envelopper d'amour ce qui vient à soi.

Merci Gémani pour ton texte de Daniel .

Merci Pascal, frère essénien.

Paix invérentielle
Marie
CE TEXTE EST TRES PROFOND ,JE SENS SA FORCE,EN VERITE NOUS SAVONS TOUS QUE LA VERITE N'EST PAS EN DEHORS DE NOUS,ET POURTANT...BON PEUT-ETRE AUSSI C'EST UN MANQUE DE CONFIANCE VIS AVIS DE NOUS MÊME.
MIEUX VAUT S'EGARE SOI-MÊME ET TROUVER SON CHEMIN,SA VERITE A TRAVERS L'UNIVERS OBSCUR DE SES EGOS

Hors ligne samaelito
#15

Message le

OUI GEMANI TU M'A BIEN REPONDU
POUR LA QUESTION QUE TU M'A POSE ENTRE UN BODHISATVA TOMBER ET UN MAGICIEN NOIR,JE VX Y REFLECHIR.

Répondre

Retourner vers « Embûches sur le chemin de l'autoréalisation de l'Être »