Les Dénonciations d'Adultères Recommandées par Rabolu

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les Dénonciations d'Adultères Recommandées par Rabolu

Message le

Maître : une femme mariée et un monsieur Marié qui vont dormir dans le même lit dans la même chambre d'un hôtel, chacun dans son lit, d'après vous, c'est une épreuve d'Irène, une réccurence karmique ou de l'adultère ?

R : ça, c'est plutôt qualifié d'adultère.

Commentaire : Même si l'on ne voit rien, le fait est que ces deux personnes dorment dans une même chambre.

R : Oui, il y a déjà adultère, car si on n'adultère pas en faits, on adultère avec le mental.

Q : Comment faut-il procéder ?

R : le mieux dans ce cas, c'est la séparation de chambres. C'est le mieux. Dormir séparément dasn 2 chambres différentes.

Q : Une personne qui a vu une chose comme celle-ci, comment doit-elle agir face à une telle situation ?

R : Si j'avais affaire à un cas comme celui-là, je partirais dans une autre chambre, je partirais dans une autre chambre, car on ne doit pas jouer avec le feu, car on se brûle, on se brûle. Et ça, c'est jouer avec le feu.

Q : Excusez-moi d'insister, Maître, si je vois cette situation, les personnes dont je parlais tout à l'heure, face à la Loi et face à la société, est-ce un recel ? D'après-vous, il vaut mieux les dénoncer, avertir les parties respectives mari et femme, ou vaut-il mieux garder le silence ?

R : Il vaut mieux avertir. par exemple, votre femme a dormi avec un tel, qui est marié et viceversa, pour que la situation en finisse une fois pour toutes, car autrement on devient complice. Si on se tait, on est un complice et le complice paie aussi.

Q : Si ce sont des gnostiques, faut-il les dénoncer devant les autorités supérieures ?

R : Bien sûr, le dénoncer dans le groupe auquel ils appartiennent. Ici même, devant leComité. Et le Comité a le devoir d'expulser immédiatement ces personnes, les expulser du Mouvement.

Q : Même si dans cette situation on n'a rien vu si ce n'est... ?

R : peu importe, peu importe. le seul fait que deux personnes mariées respectivement dorment ensemble, c'est déjà un délit qui va contre le Mouvement, contre tout, contre la morale et contre tout.

Q : Même s'il y a deux lits séparés ,

R : Peu importe, peu importe. Il faut le divulguer une fois pour toutes aux Comités du Centre et si on doit le soutenir : 'Oui, je l'ai vu", aussi. Qu'il y ait eu quelque chose ou pas, ces choses-là on ne doit pas les permettre car ensuite arrivent les scandales contre le Mouvement Gnostique, tout à l'encontre du Mouvement.

Q : ceci incluerait-il aussi deux personnes célibataires, même si elles ne sont pas mariées mais qui n'ont rien à voir entre elles, qui ne sont pas mariées ?

R : Oui, aussi, la même chose.

Q : Comment pourrait-on définir cette épreuve ?

R : Non, ce n'est pas une épreuve. C'est un abus, ce n'est pas une épreuve, c'est jouer avec le feu et qui joue avec le feu, se brûle, C'est réel.

Q : Dans la cas où un homme et une femme vivent ensemble dans un même appartement, tous des célibataires, quelques uns de la Gnose et d'autres non, comment agit-on dans ce cas ?

R : Hé qui vivent dans la même maison ?

Q : c'est à dire qu'il y a beaucoup de jeunes qui vivent ensemble à cause d'un problème d'habitation, et après avoir vécu quelques temps comme ça, quatre ou cinq dans un appartement, un d'entre eux arrive à la Gnose, c'est ça la situation.

R : Ah, non, ça non. on ne doit pas admettre ces personnes dans le Mouvement. On ne doit pas les admettre, c'est un délit, un scandale.

Q : Même si pour dormir, ils ont chacun leur chambre ?

R : Peu importe.

...

Q : Maître, pour en revenir à l'adultère, en supposant qu'un an se soit écoulé depuis le moment où cette personne a vu les autres personnes etq u'elle les accuse maintenant, est-ce bien ou vaut-il mieux se taire ?

R : de toutes façons, on sert de complice, qu'il se soit écoulé un an ou deux, on est complice.

Q : Dans le cas par exemple ou deux couples vivent dans une même maison, cela serait-il bien vu ou pas ?

R : Non, là oui, ça change à cent pour cent.

...
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Tantrisme noir ou gris et pratiques nuisibles »