Les Dieux qui Vivent sur Sirius

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6773
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les Dieux qui Vivent sur Sirius

Message le

Des millions de constellations tournent autour de Sirius. On nous avait parlé de 18 millions, mais les derniers calculs montrent qu'il y en a beaucoup plus (mille millions de constellations). Cette Galaxie est énorme. La Capitale de Lumière de toute cette Galaxie est le grand SOLEIL CENTRAL SIRIUS. Assurément, autour de la planète Sirius, tourne une LUNE CINQ MILLE FOIS PLUS DENSE QUE LE PLOMB. Si c'est de SIRIUS que provient toute l'énergie destinée aux CIEUX SUPÉRIEURS de tous les mondes et les soleils de la Galaxie ; c'est, sans nul doute de cette Lune qui tourne autour de Sirius (cinq mille fois plus dense que le plomb le plus dense) que provient l'énergie destinée à tous les INFRA-ENFERS de la Galaxie.

Prendre un corps sur Sirius ? C'est réservé aux Dieux ; sur Sirius, on ne donne de corps qu'aux Dieux, ce qui veut dire que les habitants de Sirius sont tous des Dieux.

Ils sont relativement petits ; ils n'atteignent même pas un mètre de haut et quand ils sont grands, ils font un mètre. Ils sont minces et profitent ardemment de toutes leurs facultés pour s'ouvrir et s'unir à leurs Dieux.

Ils n'ont pas commis l'erreur, comme nous autres, ici, sur Terre, de créer des villes. Je ne sais pas pourquoi les Terriens ont cette tendance à tous s'entasser dans des villes et des villages, pourquoi ils ont ce sens grégaire si absurde. Parce que dans les mondes avancés de l'espace infini, on ne crée pas de villes.

Sur Sirius, par exemple, il n'y a pas de villes ; les habitants de Sirius ont, en fait, une énorme cité. C'est-à-dire que là-bas il n'y a pas de villes. Ils vivent dans les campagnes et les montagnes. Chaque maison a son jardin et son potager où ils cultivent leurs aliments et leurs fruits pour se nourrir. Ils sont vêtus d'une humble tunique (tissée à la maison avec une quenouille) ; ils portent des sandales en métal ; ils n'aiment pas détruire les arbres ; ils ont des mers très vastes, immenses ; des forêts profondes, impénétrables...

C'est sur Sirius, précisément, que se trouve l'ÉGLISE TRANSCENDÉE, comme nous disons, nous les Gnostiques. Un merveilleux sentier sinueux conduit à l'Église Transcendée ; de part et d'autre, on voit d'énormes roses de un à deux mètres de diamètre. Dans le Temple règne une fraîcheur délicieuse. Toutes les dalles du Temple sont blanches et noires pour représenter la lutte entre l'Esprit et la Matière. Il y a deux autels qui représentent la dualité de l'existence.

Régulièrement, à certaines époques, des Gourous ou Créatures ineffables de tout le Cosmos se réunissent sur Sirius afin de célébrer ce que nous appelons la « SEMAINE SAINTE », c'est-à-dire pour revivre le Drame Cosmique. Sirius est précieux !...

Pour avoir le droit d'avoir un corps physique sur Sirius c'est très difficile ; ce n'est certes pas comme « faire des bulles » ; on doit s'être converti en Homme Galactique.

Pour se convertir en Homme Solaire ou en Homme Galactique, on doit descendre dans les Mondes Infernaux, travailler dans la FORGE DES CYCLOPES, créer précisément les caractéristiques psychologiques de la Galaxie. Si on les crée, on gagne alors le droit d'avoir un corps sur Sirius.

Un bel avenir vous attend si vous voulez continuer. Je suis en train de vous montrer le Chemin. Je ne sais pas si vous allez vouloir parcourir ce Chemin ; je ne sais pas, parce que les gens s'enthousiasment un moment et ensuite ça ne les intéresse plus. Moi, par contre, je désirerais vous voir tous sur Sirius, vous rencontrer là-bas. Franchement, j'aurais plaisir à vous rencontrer dans l'Église Transcendée, par exemple.

Je suis en train de vous parler de ce que j'ai vérifié par moi-même au cours de mes voyages astraux jusqu'à Sirius. On ne m'a pas laissé aller au-delà de Sirius, ça non ; on m'a toujours ramené à Sirius ; parce que pour pouvoir aller au-delà de Sirius, c'est-à-dire pour pouvoir sortir de cette Galaxie, je devais forcément créer en moi-même l'Infini, ce que j'appellerai « l'Infini d'Einstein », un Infini PSYCHOLOGIQUE.

https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... olaire.php
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6773
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Je voulais profiter de la magnifique opportunité que m'offrait la présence du Maître à mes côtés pour dissiper beaucoup de doutes et préciser des choses sur lesquelles je m'interrogeais. « Vénérable Maître, demandai-je, vous nous avez dit dans vos livres que le Soleil central de notre galaxie est Sirius et qu'il est des milliers de fois plus gros que le Soleil qui nous éclaire. Je voudrais vous demander, Maître : connaissez-vous ce Soleil ?. Pourriez-vous nous dire s'il y a de la vie sur ce monde immense et quelle forme elle revêt ? ».

« Bien, Sirius est la capitale, disons, de toute cette galaxie dans laquelle nous vivons. Cette galaxie, la Voie Lactée, le Macrocosme, a plusieurs millions de systèmes solaires, et tous les soleils et planètes de la Galaxie tournent autour du Soleil central Sirius.

C'est un Soleil énorme, des milliers et des milliers de fois plus grand que notre Soleil ; ce Soleil central Sirius a un frère jumeau qui est une lune, cinq mille fois plus dense que le plomb. Cette lune tourne sans cesse autour de Sirius. Donc, Sirius est une étoile double. Il s'avère très intéressant de savoir que le noyau même de cette grande Galaxie se trouve bipolarisé. De Sirius même proviennent toutes ces irradiations qui gouvernent les cieux supérieurs des différents mondes qui composent la Galaxie ; et de son frère jumeau, de cette lune si lourde, cinq mille fois plus dense que le plomb, proviennent toutes ces influences négatives, ténébreuses, qui caractérisent chacun des satellites ou lunes qui tournent autour de leur planète respective, radiations sinistres, fatales, qui gouvernent les infradimensions, les plans infernaux.

Il y a une troisième force que nous appellerions neutre, laquelle permet un certain équilibre entre les pouvoirs positifs et négatifs. Vous voyez comment la Galaxie est dûment équilibrée entre la lumière et les ténèbres, entre le positif et le négatif.

Sirius lui-même est un monde gigantesque qui a une riche vie minérale, végétale, animale et humaine. Les habitants de Sirius sont très petits de stature, leur taille ne dépasse pas un mètre, je dirais même qu'ils ont en moyenne un mètre et demi, leur corps est délicat et doté d'une belle prestance, d'une grande harmonie. Ces gens sont de véritables Adeptes de la Fraternité Blanche. Personne ne peut s'incarner sur Sirius s'il n'a pas atteint le niveau d'un Kumara ; les hommes qui vivent là sont de véritables Dieux. Ils vivent humblement dans les campagnes, là-bas personne n'aurait l'idée de construire des villes ; édifier des villes et s'y enfermer, c'est le propre des gens non intelligents, jamais les habitants de Sirius ne tomberaient dans une pareille erreur.

Leurs maisons sont humbles et leurs tuniques très simples, chacun sème ses propres aliments, car chaque maison a son jardin où les Siriusiens cultivent des denrées alimentaires et des fleurs.

Tous vivent en paix et en harmonie, les uns avec les autres. Personne n'aurait l'idée, là-bas, de faire des guerres, ni rien du genre, car tout cela est barbare et sauvage. Les habitants de Sirius sont des gens très cultivés, des hommes véritablement illuminés dans le sens le plus profond du mot. Il y a là aussi l'Eglise Transcendante, on a le souffle coupé lorsqu'on pénètre dans ce Temple prodigieux ; c'est là qu'officient les grands Initiés de la Galaxie. J'ai eu l'occasion d'assister plusieurs fois aux Rituels qui y sont célébrés : on y représente, on y revit constamment le Drame Cosmique, la vie, la passion et la mort du Christ, car, comme je l'ai déjà dit, ce Drame est complètement cosmique.

Dans le Temple-Cœur de ce monde gigantesque, de ce Soleil merveilleux, nous rencontrons le Dieu Sirius, entouré de tous ses Initiés, ses Disciples. Le Soleil Sirius est réellement la capitale de la grande Galaxie où nous vivons. C'est un monde d'une splendeur extraordinaire, inconcevable.

Bon, assez parlé pour aujourd'hui ! ».

passage extrait du chapitre Le Soleil est habité: https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... habite.php
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6773
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

D. Maître, pourquoi n'avez-vous jamais voyagé en dehors de la Terre ?

M. Bon, avec ce corps physique et hors de notre planète Terre, non ; mais hors du corps physique oui, car IL Y A D'AUTRES FAÇONS DE VOYAGER.

D. Pardonnez ma question, comment avez-vous atteint cette capacité si grande de connaître d'autres mondes, leur vie, leur communauté, leur façon de vivre ?

M. C'est pour cela que je dis : JE N'AI PAS EMMENÉ MON CORPS PHYSIQUE, MAIS J'AI VOYAGÉ AVEC MON CORPS ASTRAL. Car le Corps Astral est un organisme merveilleux, et lorsqu'on apprend à le sortir du système nerveux Grand Sympathique, on peut l'utiliser pour voyager vers d'autres planètes consciemment et positivement.

Avec ce véhicule, je peux voyager vers n'importe quelle planète du Système Solaire. Et il m'est permis de voyager dans toute la Galaxie ; mais, je ne peux me rendre que jusqu'au SOLEIL CENTRAL SIRIUS. J'ai essayé d'aller au-delà de Sirius avec mon Corps Astral, mais on ne me l'a pas permis ; chaque fois que j'essaie, on me fait revenir sur Sirius. Sirius EST LA CAPITALE DE LA GALAXIE ; autour du Soleil Sirius tourne toute la Voie Lactée. Je connais Sirius...

Et si vous apprenez à voyager hors du corps physique, vous serez convaincus que cela est extraordinaire. Hors du corps physique, on peut, en Corps Astral, voyager vers n'importe quelle planète de l'espace étoilé.

D. Sirius est-il le Soleil qui nous illumine ?

M. C'est la capitale de cette Galaxie.

D. De la Voie Lactée ?

M. OUI, LA VOIE LACTÉE a des millions de mondes ; mais Sirius est un monde gigantesque, volumineux ; il n'est rien moins que le centre de gravité de toute la Galaxie. Pensez à la taille que peut avoir Sirius pour qu'il soit le centre de gravité de toute une Galaxie. C'est un « monstre » de l'espace et autour de Sirius tourne une LUNE cinq mille fois plus dense que le plomb. Cette Lune est énorme, des milliers de fois plus grande que la Terre ; cinq mille fois plus dense que le plomb. Du Soleil Central Sirius proviennent des radiations qui arrivent sur tous les Supra-cieux de la Galaxie, et de cette Lune si noire, si dense, qui tourne autour de Sirius, proviennent des radiations qui sont assimilées par tous les Infra-enfers de cette Grande Galaxie, de la Voie Lactée.

extrait de la conférence : CONFÉRENCE N°133 : CORROBORATIONS MÉTAPHYSIQUES DU VERBE DU VERSEAU
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6773
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Amour Impossible - peinture de Dorina Costras sur https://livegalerie.com
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

D. Vénérable Maître, vous nous avez dit, dans vos livres, qu'il existe le Soleil central Sirius et qu'il est des millions de fois plus grand que le Soleil qui nous éclaire. Pouvez-vous nous dire si la vie existe sur ce monde immense et comment est la vie là-bas ?

M. Bon, Sirius est, disons, la capitale de toute cette galaxie dans laquelle nous vivons. Cette galaxie, la voie lactée, le macrocosme, se compose de millions de systèmes solaires, et tous les soleils et planètes de la galaxie tournent autour du Soleil central Sirius. Il s'agit d'un Soleil des millions de fois plus grand que celui qui nous éclaire ; ce Soleil central Sirius a un frère jumeau qui est une Lune cinq mille fois plus dense que le plomb. Cette Lune tourne autour de Sirius de manière incessante ; Sirius est donc une étoile double. Il est très intéressant de savoir que le noyau même de cette grande galaxie est convenablement bipolarisé. De Sirius même proviennent toutes ces irradiations qui gouvernent tous les supra-cieux. Des divers mondes qui composent la galaxie et de son frère jumeau, cette lune si lourde, cinq mille fois plus dense que le plomb, proviennent toutes ces influences négatives, ténébreuses qui caractérisent chacun des satellites lunes qui tournent autour des mondes ; des radiations fatales, sinistres qui gouvernent les infra-enfers. Il y a une troisième force, que nous appellerions neutre, qui permet un certain équilibre entre les pouvoirs positifs et négatifs. Voyez comme la galaxie est convenablement équilibrée entre la lumière et les ténèbres, entre le positif et le négatif.

Sirius, en lui-même, est un monde gigantesque qui possède une abondante vie minérale, végétale, animale et humaine. Les habitants de Sirius sont très petits, ils n'atteignent même pas un mètre de hauteur. Je crois qu'ils mesurent à peu près un demi mètre, ils sont minces et ont un bel aspect. Ce sont de véritables adeptes de la Fraternité Blanche. Sur Sirius, seule une personne qui a atteint la stature d'un Kumara peut se réincarner. Là-bas, ces hommes sont de véritables Dieux, ils vivent humblement dans les campagnes. Là-bas, personne ne pense à construire des villes. Vivre dans les villes est propre aux gens inintelligents. Les habitants de Sirius ne tomberaient jamais dans une telle erreur. Ils ont d'humbles maisons, ils portent des tuniques tissées simplement. Chacun sème ses aliments puisque chaque « Sirien » a son potager où il cultive ses aliments ; chacun a son jardin où il cultive ses fleurs. Ils vivent en paix et en harmonie les uns avec les autres. Personne ne penserait là-bas à faire la guerre ni rien de ce genre, car tout cela est barbare et sauvage. Les « Siriens » sont des gens très savants, de véritables hommes illuminés dans le sens le plus transcendantal du terme.

Là-bas se trouve l'Eglise Transcendée. On est étonné en pénétrant dans ce temple des merveilles. Les grands Initiés de la galaxie y officient ; j'ai déjà assisté plusieurs fois à leurs rituels. On y fait constamment passer ou on y vit le Drame Cosmique, la vie, la passion et la mort du Christ, car, comme je vous l'ai déjà dit, ce drame est complètement cosmique. Dans le Temple Cœur de ce monde gigantesque, de ce soleil extraordinaire, nous trouvons le Dieu Sirius et, avec lui, tous ses Initiés, ses disciples. Réellement, Sirius est la capitale de la grande galaxie dans laquelle nous vivons. Il est donc extraordinaire, merveilleux.

extrait de la CONFÉRENCE N°237 : RÉVÉLATIONS EXTRAORDINAIRES SUR NOTRE SOLEIL : viewtopic.php?f=259&t=3595
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Répondre

Retourner vers « Intelligences extra-terrestres »