Ego de l'orgueil

Les Mois que nous avons identifiés en nous et ceux de la liste de Georges
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Ego de l'orgueil

Message le 28 octobre 2010, 04:09

(analyse intéressante rapportée par Georges Ndjel)

L'orgueil vient de l'identification excessive de soi-même. L'orgueilleux sacrifie les autres pour ne se préoccuper que de lui-même, de son prestige, de ses opinions, de ses intérêts…

Quelques facettes de l'ego de l'orgueil :

Moi de l'auto-considération : considération excessive de soi-même, ou, se sent une victime de la méchanceté des autres. C'est la porte d'entrée de la colère, de la paresse…

Moi de l'auto-mérite : qui veut une récompense pour toute action, même insignifiante. Il croit mériter plus que ce qu'il a reçu.

Moi vaniteux : est satisfait de lui-même et étale sa satisfaction pour éblouir.

Moi de l'hypocrisie religieuse : dupe consciemment ou inconsciemment par jeux de poses et d'attitudes mystiques…

Moi du saint : se croit sans faute, privilégié des Dieux…

Moi de la fatuité : étale de façon insolente, méprisante ridicule, une satisfaction outrée de soi-même.

Moi de l'auto-importance : qui estime exagérément sa propre importance.

Moi de l'auto-valorisation : se vante de ses qualités, de ses pouvoirs, etc…

Moi prétentieux : personne affectée qui se pense « plus » que ce qu'elle est.

Moi pharisien : se croit juste, bon, honnête… et méprise les autres

Moi présomptueux : a une opinion trop avantageuse de lui-même.

Moi parfait : se croit irréprochable, se justifie sans cesse, n'admet pas ses torts.

Moi de l'auto- justification : a toujours raison, a toujours des excuses.

Moi auto-suffisant : n'a besoin de personne, se croit irremplaçable.

Moi de l'amour-propre : attachement excessif à sa personne.

Moi intolérant : fasciné par son amour-propre, ne voit que les défauts d'autrui.

Moi intransigeant : imbu de lui-même, n'admet aucune concession.

Moi arrogant : insolence méprisante dans le parler, le marcher, les attitudes…

Moi sarcastique : moquerie mordante, insultante, acerbe, amère, méchante.

Moi du complexe d'infériorité : se croit plus médiocre que les autres, parce qu'il a le désir profond d'être « plus » que ce qu'il est.

Moi du complexe de supériorité : se croit meilleur que tout le monde, et cache ses faiblesses, son sentiment d'infériorité.

Moi mythomane : qui crée un mythe autour de lui, par le mensonge volontaire ou qui s'auto-trompe en se mentant lui-même et aux autres.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 28 octobre 2010, 04:16

Une "blague" pour faire réfléchir sur un questionnaire qui ne peut être rempli entièrement et correctement que par le "cher intellect" :

Essayez d'apporter des réponses précises et claires par rapport à vous-même et les hiérarchies divines Gnostico-Chrétienne.

Dans vos réponses j'aimerais voir apparaître: "Qui est untel" et sa raison d'être?

Réflexions :

1- Qui est Dieu?
2- Qui est l'Esprit-Saint?
3- Qui est le Christ?
4- Qui est Jésus
5- Qui est le fils de l'homme?
6- Qui sont les prophètes?
7- Qui sont les anges?
8- Qui sont les démons?
9- Qui est le Diable?
10-Qui est Lucifer?
11-Qui est Jéhova?
12-Qui est Yhavé?
13-Qui est Samaël Aun Weor?
14-Qui est la Mère Divine?
15-Qui sont les génies planétaires?
16-qui sont les Maîtres de sagesse?
17-Qui est l'Ange gardien?
18-Qu'est-ce qu'un Logos?
19-qu'est-ce que l'âme?
20-Qu'est-ce que l'ego?
21-Qu'est-ce que la personalité?
22-Qu'est-ce que l'Essence?
23-Qu'est-ce qu'un Boddhisatwa?
24-Qu'est-ce qu'un Bouddha?

Ensuite demander,

Expérimentations :

1- As-tu expérimenté l'état d'être Dieu ?
2- As-tu expérimenté l'état d'être l'Esprit-Saint ?
3- As-tu expérimenté l'état d'être le Christ ?
4- As-tu expérimenté l'état d'être Jésus
5- As-tu expérimenté l'état d'être le fils de l'homme ?
6- As-tu expérimenté l'état d'être un prophète ?
7- As-tu expérimenté l'état d'être un ange ?
8- As-tu expérimenté l'état d'être un démon ?
9- As-tu expérimenté l'état d'être le Diable ?
10-As-tu expérimenté l'état d'être Lucifer ?
11-As-tu expérimenté l'état d'être Jéhova ?
12-As-tu expérimenté l'état d'être Yahvé ?
13-As-tu expérimenté l'état d'être Samaël Aun Weor ?
14-As-tu expérimenté l'état d'être la Mère Divine ?
15-As-tu expérimenté l'état d'être un génie planétaire ?
16-As-tu expérimenté l'état d'être un Maître de sagesse ?
17-As-tu expérimenté l'état d'être l'Ange gardien ?
18-As-tu expérimenté l'état d'être un Logos ?
19-As-tu expérimenté l'état d'être l'âme ?
20-As-tu expérimenté l'état d'être l'ego ?
21-As-tu expérimenté l'état d'être la personnalité ?
22-As-tu expérimenté l'état d'être l'Essence ?
23-As-tu expérimenté l'état d'être un Boddhisatwa ?
24-As-tu expérimenté l'état d'être un Bouddha ?

Puis le bilan :

Réflexions : x réponses sur 24

Expérimentations : y réponses sur 24

Equilibre entre Savoir et Être : diviser le nombre de réponses à expérimentations par le nombre de réponses à réflexions : y/x

Si y < x alors tu es déséquilibré, il vaut mieux maintenant se concentrer sur la pratique.

Et plus le rapport y/x est petit, plus l'orgueil a de chance d'être grand.


PS :
=1/24= 0,041666667 soit 4,17%
=2/24= 0,083333333 soit 8,33%
=3/24= 0,125 soit 12,50%
=4/24= 0,166666667 soit 16,67%
=5/24= 0,208333333 soit 20,83%
=6/24= 0,25 soit 25,00%
=7/24= 0,291666667 soit 29,17%
=8/24= 0,333333333 soit 33,33%
=9/24= 0,375 soit 37,50%
=10/24= 0,416666667 soit 41,67%
=11/24= 0,458333333 soit 45,83%
=12/24= 0,5 soit 50,00%
=13/24= 0,541666667 soit 54,17%
=14/24= 0,583333333 soit 58,33%
=15/24= 0,625 soit 62,50%
=16/24= 0,666666667 soit 66,67%
=17/24= 0,708333333 soit 70,83%
=18/24= 0,75 soit 75,00%
=19/24= 0,791666667 soit 79,17%
=20/24= 0,833333333 soit 83,33%
=21/24= 0,875 soit 87,50%
=22/24= 0,916666667 soit 91,67%
=23/24= 0,958333333 soit 95,83%
=24/24= 1 soit 100,00%
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 29 octobre 2010, 07:15

Je pense que les réponses pourraient intéresser ceux qui veulent savoir et qui n'ont pas lu Samael. bien sûr le mieux est de faire du copier-coller des passages de Samael pour ne pas s'éloigner de sa définition exacte. Quand Samael définissait ces choses, c'était bien pour les transmettre, pour informer les gnostiques.

Licorne a écrit :Faites ce test. (calculez votre x et votre y...)

Bien évidement, force est de constater que la balance pèsera très lourd d'un
côté, à moins que vous soyez déjà à un très très haut « niveau ».

Probablement, dans la partie réflexion pas mal d'entre nous aurons plus de 20/24
mais, en ce qui concerne la partie expérimentation, force est de constater que
nous aurons bon aux questions 20,21, 8 et peut-être 14 ou quelques autres pour
certains mais pour le reste ?... combien d'entre nous en a plus de 5/24 ?

Il y a de toute évidence une constation qui s'impose à nous, nous sommes plus
dans l'intellect que dans le cœur, le resenti.

Ceci entraine cela, je vous réserve un troisième volet dans mon prochain mail.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 31 octobre 2010, 11:07

Si vous avez fait l'exercice (en ayant déterminé votre x et votre y) et en savoir davantage sur les réponses aux 24 questions plus ou moins exactes, veuillez visiter le sujet : 24 Notions de Base de la Gnose ( Sujet Initié par Licorne) : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 164&t=2149
Licorne a écrit :Bonjour à tous,

Comme promis, voici donc un troisème volet. Plus pratique et encourrageant.

Des solutions pour parvenir à l'expérimentation de ces différents états existe
heureusement.

Après la réflexion, l'expérimentation, voici comment faire.

Réflexions :

1- Qui est Dieu?
2- Qui est l'Esprit-Saint?
3- Qui est le Christ?
4- Qui est Jésus
5- Qui est le fils de l'homme?
6- Qui sont les prophètes?
7- Qui sont les anges?
8- Qui sont les démons?
9- Qui est le Diable?
10-Qui est Lucifer?
11-Qui est Jéhova?
12-Qui est Yhavé?
13-Qui est Samaël Aun Weor?
14-Qui est la Mère Divine?
15-Qui sont les génies planétaires?
16-qui sont les Maîtres de sagesse?
17-Qui est l'Ange gardien?
18-Qu'est-ce qu'un Logos?
19-qu'est-ce que l'âme?
20-Qu'est-ce que l'ego?
21-Qu'est-ce que la personalité?
22-Qu'est-ce que l'Essence?
23-Qu'est-ce qu'un Boddhisatwa?
24-Qu'est-ce qu'un Bouddha?

Expérimentations :

1- As-tu expérimenté l'état d'être Dieu ?
2- As-tu expérimenté l'état d'être l'Esprit-Saint ?
3- As-tu expérimenté l'état d'être le Christ ?
4- As-tu expérimenté l'état d'être Jésus
5- As-tu expérimenté l'état d'être le fils de l'homme ?
6- As-tu expérimenté l'état d'être un prophète ?
7- As-tu expérimenté l'état d'être un ange ?
8- As-tu expérimenté l'état d'être un démon ?
9- As-tu expérimenté l'état d'être le Diable ?
10-As-tu expérimenté l'état d'être Lucifer ?
11-As-tu expérimenté l'état d'être Jéhova ?
12-As-tu expérimenté l'état d'être Yahvé ?
13-As-tu expérimenté l'état d'être Samaël Aun Weor ?
14-As-tu expérimenté l'état d'être la Mère Divine ?
15-As-tu expérimenté l'état d'être un génie planétaire ?
16-As-tu expérimenté l'état d'être un Maître de sagesse ?
17-As-tu expérimenté l'état d'être l'Ange gardien ?
18-As-tu expérimenté l'état d'être un Logos ?
19-As-tu expérimenté l'état d'être l'âme ?
20-As-tu expérimenté l'état d'être l'ego ?
21-As-tu expérimenté l'état d'être la personnalité ?
22-As-tu expérimenté l'état d'être l'Essence ?
23-As-tu expérimenté l'état d'être un Boddhisatwa ?
24-As-tu expérimenté l'état d'être un Bouddha ?

Solutions ou comment faire ?


Comme vous le savez tous, dans la Gnose, nous sommes pratique. Le Maître Samaël
nous a donné beaucoup de pratique pour expérimenter diverses vérités.

Surtout, l'erreur à ne pas commettre, serait de confondre l'expérimentation d'un
état d'être et les invocations ou les prière pour solliciter de l'aide de la
part de ces êtres.

Je ne connais pas votre bilan mais le miens est catastrophique. Je ne vous
demande surtout pas de publier votre bilan car comme nous l'a si bien dit notre
frère Clovis, c'est quelque chose d'intime mais, je vous propose plutôt dans ce
troisième volet des solutions pour expérimenter ces différents états.

Bon commençons :

Déjà, nous connaissons la fameuse clé de SOL : Sujet, Objet, Lieu.

Prenons dedans ce qui nous intéresse ici soit, le Sujet :

Qui suis-je ou plutôt qui je ne suis pas.

Si nous mettons cette pratique en œuvre pendant la méditation, il est fort
probable que nous arrivions à expérimenter ce qu'il y a de plus noble en nous.

Il suffirait de se dire en remontant l'arbre séphirothique: « Je ne suis pas ce
corps physique ni ses pensées, je ne suis pas non plus le corps astral, je ne
suis pas le corps mental, je ne suis pas le corps causal,
Je suis l'âme divine…….
Si nous continuons encore un peu notre méditation ensuite en parfaite état
d'extase, nous pourrons aussi dire : Je suis l'intime.

Ainsi, nous pourrons expérimenter toute cette partie de l'arbre séphirothique
qui ne tombe pas, tous ce qui reste Divin en nous.

Et si nous disons toujours plonger dans l'extase de la méditation profonde, que
nous ne sommes pas non plus l'âme Divine ni non plus, l'Intime, nous arriverons
au triangle Logoïque.

JE SUIS l'Esprit saint et nous pourrons faire l'expérience de l'Esprit saint en
nous.

En progressant toujours vers le haut, nous arrivons immanquablement au Christ,
le Fils.
A ce niveau, non seulement nous pourrons expérimenter le Christ cosmique mais
comme chaque Être Christifié sont les membres d'un même corps, comme l'a
expérimenté le Maître Samaël, nous pourrons aussi expérimenter Jésus, Jean le
Baptiste, Samaël lui-même etc…
(Mon moteur de recherche Gnostique ne fonctionne plus alors j'ai beaucoup plus
de mal à retrouver les passages intéressants comme celui où le Maître Samaël
parle justement de son expérimentation de Jésus et Jean Le Baptiste, je suis
désolé).

Vous voyez la démarche à suivre ? Il vous suffira d'être coriace et persévérant
dans la méditation pour y arrivé et ensuite, le déséquilibre entre l'Être et le
savoir deviendra de plus en plus acceptable.

Vous avez relever d'autre manière de faire dans la Gnose? Alors exprimer vous
afin que l'on puisse s'enrichir mutuellement.

@mi+ié,

Licorne.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 31 octobre 2010, 11:14

Licorne a écrit :A ce niveau, non seulement nous pourrons expérimenter le Christ cosmique mais
comme chaque Être Christifié sont les membres d'un même corps, comme l'a
expérimenté le Maître Samaël, nous pourrons aussi expérimenter Jésus, Jean le
Baptiste, Samaël lui-même etc…
(Mon moteur de recherche Gnostique ne fonctionne plus alors j'ai beaucoup plus
de mal à retrouver les passages intéressants comme celui où le Maître Samaël
parle justement de son expérimentation de Jésus et Jean Le Baptiste, je suis
désolé).


Maintenant, Samael a même revécu le fameux baptême de Jésus :

Puisqu'il nous plaît, à nous Gnostiques, de parler de faits concrets clairs et définitifs, je ne verrai maintenant aucun inconvénient à raconter un autre fait insolite, dans le but de vous démontrer que le Moi supérieur n'existe pas.

Un autre jour, alors que j'étais en profonde méditation, selon toutes les règles édictées par le Gnana-Yoga, j'entrais en ce que l'on connaît comme Nirvikalpa-Samadhi ; j'abandonnais alors tous les corps supra sensibles, et pénétrais dans le monde du Logos solaire, converti en Dragon de sagesse.

Dans ces moments logoïques, au-delà du corps, des effets et du mental, je voulus savoir quelque chose sur la vie du Grand Kabire Jésus ; ce fut précisément en cet instant, que je me vis moi-même converti en Jésus de Nazareth, faisant miracles et merveilles en Terre sainte.

Je me rappelle encore ces moments où je fus baptisé par Jean dans le Jourdain ; je me vis dans un temple au bord de ce fleuve. Le Précurseur était vêtu d'une très belle tunique et, comme je m'approchais de lui, il s'exclama en me regardant fixement : « Ote ton vêtement, Jésus, parce que je vais te baptiser ».

J'entrais dans le sanctuaire et il versa sur ma tête l'huile de l'onction, ensuite, un peu d'eau, pria, et je me sentis transformé.

Ce qui suivit fut merveilleux. Assis dans un salon, je vis trois soleils divins ; le premier était le bleu du Père, le deuxième le jaune du Fils, le troisième le rouge du Saint-Esprit.

Les trois Logos Brahma, Vishnu, Shiva. Ma confusion, en sortant de cet état statique, en revenant à mon corps physique, fut terrible. Moi, Jésus de Nazareth ?. Moi, le Christ ?. Que Dieu et Sainte-Marie me protègent !. Un misérable pécheur, un ver de la boue de la terre, qui ne suis même pas digne de dénouer les sandales du Maître, ainsi converti, comme ça, en Jésus de Nazareth ?.

Passablement préoccupé par tout cela, je résolus d'entrer à nouveau en méditation, et de répéter la même expérience mystique, en changeant uniquement son propos ; maintenant, au lieu de vouloir savoir quelque chose de la vie de Jésus, je m'intéressais à Jean et au baptême du Nazaréen.

Vint ensuite l'état mystique antérieur ; j'abandonnais tous les corps suprasensibles et restais à nouveau en état logoïque.

Une fois que je fus revenu à cet état, je fixais mon attention, avec une plus grande intensité sur Jean-Baptiste, et c'est alors que je me vis converti en Jean, faisant ce que faisait le Précurseur, baptisant Jésus, etc.

En perdant l'extase, en revenant à mon corps physique, je compris alors que dans le monde du Logos, dans le monde du Christ, il n'existe aucun type de Moi supérieur ou inférieur.

Il est urgent que tous ceux qui sont ici comprennent que, dans le Christ, nous sommes tous Un et que l'hérésie de la séparativité est la pire de toutes.

Mes amis, tout passe en ce monde où nous vivons ; les idées passent, les personnes passent, les choses passent. La seule chose stable et permanente est l'Etre, et la raison de l'Etre est l'Etre lui-même.


...


Lorsque j'ai voulu étudier Jean, j'ai dû passer par une surprise extraordinaire ; lorsque j'ai voulu aussi étudier le Christ Cosmique, je fus aussi, pour ainsi dire, sidéré par ce que j'ai appris...

À cet instant, des souvenirs insolites me viennent en mémoire : un jour, étant en profonde méditation, j'entrai dans l'état que nous pourrions appeler « Nirvikalpa-Samadhi ». J'abandonnai alors tous les véhicules et pénétrai dans le Monde du Crestos, de Vishnu, au-delà de l'Individualité, de la Personnalité et du Moi...

J'essayai de faire des recherches sur la vie de Jésus, au moment de son Baptême, et quelque chose d'étrange m'arriva : moi qui suis une créature aussi imparfaite que n'importe quelle autre, il m'arriva le fait (inouï, certes) de me voir converti en Jésus, faisant des miracles et des merveilles...

Lorsque j'arrivai au Jourdain, voilà que Jean, précisément, m'attendait. Il était paré de son Habit Sacré de Grand Sacerdote ; il se trouvait au fond du Sanctuaire. Il m'invita à entrer, ce que je fis, et, près de l'Autel, il s'exclama : « Jésus, quitte tes vêtements ! »...

C'est ce que je fis, laissant mon corps recouvert uniquement d'un « bandage » ou cordon de chasteté. Ensuite, à l'intérieur d'une fontaine, je vis le Baptiste ; il sortit (d'un meuble) cette huile sacrée avec laquelle on oint les Initiés et je fus baptisé. Il m'ordonna ensuite de m'asseoir dans un fauteuil et je vis alors le symbole des TROIS LOGOS (Brahma, Vishnu et Shiva) resplendissant, glorieux, dans l'espace infini...

Lorsque le Samadhi passa, lorsque je retournai de nouveau à la forme humaine, je m'exclamai : « Mais moi, moi converti en un Jésus ; moi qui ne suis même pas digne de délacer les sandales du Maître, ni même de laver la poussière de ses chaussures, converti en Jésus ? Comment est-ce possible ? ». Alors, je me dis : « Je vais maintenant faire des investigations sur Jean ; maintenant, ce ne sera plus Jésus sur lequel je vais faire des investigations, mais sur Jean »...

J'entrai de nouveau en état d'extase ou méditation, j'abandonnai tous les véhicules et je restai dans le Monde du Crestos ; dans cette région, j'essayai alors de rechercher Jean. Quand je le fis, le panorama changea et je ne me vis plus converti en Jésus de Nazareth, mais en Jean. La même scène se représenta, mais cette fois en sens inverse. Alors moi, Jean, je parlai à Jésus, lui disant : « Quitte tes vêtements, je vais te baptiser ! »...

Je sortis l'huile de là où elle était conservée et je l'oignis. En revenant au corps physique après le Samadhi, je compris tout : ce qui se passe, c'est que, dans le Monde du Crestos, la Personnalité n'existe pas, ni l'Individualité, ni le Moi ; Là, nous sommes tous un ; là, nous sommes le Christ ; là, nous sommes le Bouddha ; là, nous sommes Mahomet ; là, nous sommes tout.

Si, au lieu d'essayer de m'informer dans ces Régions sur le Christ ou sur Jean, j'avais essayé de m'informer sur n'importe lequel d'entre vous, qui êtes ici en train de m'écouter, je me serais vu converti en n'importe lequel d'entre vous, je me serais senti comme l'un d'entre vous, j'aurais fait ce que vous avez fait, j'aurais dit ce que vous disiez, etc.

Là-bas, il n'y a pas de Personnalité, là-bas nous sommes tous un ; c'est pourquoi on a dit que « la variété est l'unité ». Chokmah est donc le Monde du Christ.

passages extraits du sujet Le Baptême de Jésus : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =119&t=496

Licorne a écrit :Bonjour,

Bon week-end à tous.

En cherchant un peu mieux, j'ai pu trouver ces passages dans le livre "Magie
Christique Aztèque" au chapitre 9 au sujet d'une méditation nous menant à
expérimenter chaque étape pour arriver au Père. Cela ressemble un peu à ce que
je vous ai proposer en plus claire et plus complet. C'est un peu long, je ne
vous le colle donc pas, je vous mets plutôt le lien.

http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/MCA09.html


Ensuite, au chapitre premier du livre "Logos Mantram et Téurgie", le Maître
Samaël nous parle bien d'expérimentation de quelques états dont on a parler,
voyons quelques extraits:

Cette fois, bizarement, entre autre choses, l'aventure de l'expérimentation de
Jésus et de Jean le Baptiste n'est pas faite par le Maître Samaël lui même mais
par un dénomé Jean.

http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/LMT01.html


///LMT0104 Le Deuxième Logos (Chokmah)

Une autre nuit, Jean abandonna son corps physique : il sortit en corps astral.
Puis, étant hors du corps, il se dépouilla de tous ses véhicules, de ses sept
corps. Ceci est seulement possible au moyen d'une extase suprême.

Jean se mouvait dans ce Second principe médiateur connu par les kabbalistes
comme Chokmah. C'est le Deuxième Logos, l'Unité multiple parfaite.///

///LMT0105 Expérience dans l'Initiation Vénusté

Dans cet état de suprême béatitude, Jean se proposa d'étudier cette Initiation
Vénusté que le Divin Maître reçut dans le Jourdain. Le résultat fut prodigieux,
mirifique. Jean se vit lui-même converti en Jésus-Christ. Il se sentit être
Jésus-Christ !. Et il se rendit devant le Baptiste. Et il entra dans un Temple
merveilleux. Le Temple était situé sur la rive du Jourdain. C'était le Temple du
Baptiste. Ce Grand Précurseur ordonna à Jean de se dépouiller de sa tunique.
Jean obéit, et il se sentait absolument sûr d'être ce même Jésus-Christ !. Il
n'y avait pas en lui un atome de doute !.

Le Baptiste était revêtu de sa tunique sacerdotale. Il ouvrit une sorte de
cabinet dans lequel il y avait les Vases sacrés : c'était de l'huile et du vin.
Le Baptiste après avoir extrait un flacon d'huile d'olive, ordonna à Jean,
transmuté en Jésus, de passer à l'intérieur du Sanctuaire. Une fois entré, il
l'oignit d'huile pure et il aspergea sa tête d'eau. A ce moment, Jésus, le
Resplendissant dragon de Sagesse, le Christ interne, entra exactement par la
glande pinéale, située dans la partie supérieure de la tête. Et à cet instant
resplendirent dans l'Espace infini le Soleil du Père (le Premier Logos), le
Soleil du Fils (le Deuxième Logos) et le Soleil de l'Esprit-Saint (le Troisième
Logos.///

///LMT0106 Transmutation en Jésus-Christ.

Cette Déité merveilleuse, ce Christ interne, brillait avec une blancheur immense
et absolue à l'intérieur des véhicules internes de Jésus. Puis, le Prêtre
ordonna à Jésus de prendre place dans un fauteuil spécial. Et depuis cet
instant, Jésus s'appela Jésus-Christ !.

Quand Jean retourna de cet état semblable de profonde extase, il comprit que
dans le Monde du Deuxième Logos, le Monde du Christ, n'existent ni
l'Individualité, ni la Personnalité, ni le Moi. Dans le Monde du Seigneur, nous
sommes tous absolument Un !.

Le Monde du Deuxième Logos est le Soleil central.///

///LMT0107 L'Ancien des Jours : Le Premier Logos
Une autre nuit, profonde, silencieuse. Jean profita de l'instant de transition
entre la veille et le sommeil. Il se leva de son lit et le résultat fut le
dédoublement !. Jean, en corps astral, se mouvait joyeux et heureux !. Soudain,
il se sentit attiré vers le Pôle Sud, vers le continent de l'Antarctique ; Jean,
flottant délicieusement dans le Plan astral, arriva vers ces régions glaciales
du Pôle Sud, et quand le Théurge leva ses yeux vers l'Infini, il vit resplendir
une Etoile pleine de gloire. Cette Etoile scintillait merveilleusement !. Jean
sentit dans sa conscience que cette Etoile l'appelait, et, en flottant dans les
espaces, il se rendit jusqu'à Elle. Et il vit que l'Etoile était l'Ancien des
Jours, le Père qui est en Secret : son propre Ancien vénérable !.

Réellement, chacun de nous a dans le fond de sa conscience un Ancien vénérable :
celui-ci est le Premier Logos, les Kabbalistes l'appellent Kether.

Le bon Ancien entra dans l'âme de Jean et celui-ci se sentit transformé. Et il
se vit entouré d'une aura immense de laquelle il entourait tout le globe
planétaire. Le Théurge voyageait : il se sentit saisi par une félicité
impossible à décrire avec des mots.

Quand Jean retourna à son corps physique, il comprit que dans le Monde du
Premier Logos n'existent pas non plus ni l'Individualité, ni la Personnalité, ni
aucun genre de Moi supérieur ou inférieur.///

@mi+ié,

Licorne.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 10 novembre 2010, 16:03

Etude et analyse du maître Lakhsmi :

Moi Orgueil

Ce défaut occupe la troisième place parmi les sept péchés capitaux. Ses phases sont
1 inconscience
2 identification
3 auto-considération
4 fascination
5 rêve

Ramifications de ce défaut :

AUTO-CONSIDÉRATION : Avoir le sentiment d'être victime ou d'avoir de grandes souffrances.
Nous savons tous que l'auto-considération fait que n'importe quel agrégat psychique se manifeste ; c'est la porte d'entrée de tout agrégat, principalement de l'agrégat de l'orgueil et de la colère. C'est celui qui vit en se plaignant de sa mauvaise chance, qui pense que sa vie est la plus triste, qui dit faire plus de sacrifices que personne. Il ne nous laisse jamais voir le monde extérieur parce qu'il ne sait que s'aimer lui-même. L'auto-considéré se sert toujours de son "Pilate", il rend coupables les autres, son passé, le temps, etc. Dans cet état de choses, on ne peut pas développer l'amour. Il se sert aussi du moi "Jeremy", celui qui se plaint toujours de quelque chose.
Que devons-nous faire pour éliminer l'auto-considération ? Nous mettre toujours à la place des autres ; dire toujours : lui d'abord, en second lieu lui, et moi, le troisième.
L'étudiant gnostique croit qu'en vivant une vie normale puis en se réfugiant dans un coin, il est sauvé. Comme ces bigotes qui font des méchancetés tous les jours de la semaine pour ensuite aller à la messe, il en est de même pour nous, les gnostiques.
Mais, est-ce qu'il m'arrive de me mettre à la place de mon époux, de mon fils ? Combien de fois, par fanatisme, j'ai été cruel ? Quel est leur avis ? M'y suis-je intéressé quelque fois ? Jamais, parce nous nous adorons nous-mêmes. Il faut pratiquer la considération extérieure et ainsi l'auto-considération rapetisse, et nous réussissons à éliminer aussi l'égoïsme.

AUTO-MÉRITE : C'est le fait de croire que, parce que nous avons fait quelque chose, nous avons beaucoup de mérites. Nous découvrons ce défaut chez un individu qui a un ego opportuniste, quand cet individu offre ses services et cherche une récompense. Il peut l'exprimer de façon extérieure, en tant que chanson psychologique ou internement ; il s'accompagne du moi infaillible, auto-suffisant.
Par exemple en parlant de quelqu'un : avant d'arriver à la Gnose, il fumait, forniquait, avait mauvais caractère, une fois dans la Gnose, il cesse de fumer, il n'a plus mauvais caractère et reprenant son épouse à n'importe quel sujet, il lui dit : "Tu devrais plutôt être reconnaissante parce que j'ai changé ! Tu ne t'es pas rendu compte que je ne fume plus ? Que ceci, Que cela ! Au moins j'ai changé ! Si vous m'aviez vu comme j'étais avant… ! De cette façon, cet individu justifie ses actes passés, il ne comprend pas que, n'importe où - au yoga -, la première chose qu'on enlève à la personne, c'est la cigarette, les nuits blanches. Cela, tout le monde peut le faire et, si on se le propose ou si on décide de le faire, on peut même ne plus forniquer. Tout cela est très facile, plus facile qu'aller contre "mes convoitises", "mes orgueils", "mon amour propre". Mais, quelles sont ces aberrations que nous faisons souffrir à nos frères gnostiques ? à notre famille ? Quelles sont mes ambitions pour vouloir m'auto-réaliser ? Ceux-ci sont les premiers pas, les premières marches : quitter ceci et cela. Ce qui compte c'est le changement à l'intérieur de notre psyché.
On voit aussi l'auto-mérite chez celui qui a fait quelque chose pour l'enseignement et qui en échange, attend sa récompense.

AUTO-SUFFISANCE : Celui qui croit qu'il n'a besoin de personne. Ceci ressemble un peu à l'auto-importance, il se donne de la valeur lui-même. L'auto-suffisant ne veut que personne lui tende la main, il se croit capable de tout faire ; il n'a plus qu'un pas à faire pour tomber dans la paranoïa. L'auto-suffisant se trouve souvent dans le signe de Vierge.

AUTO-IMPORTANCE : Celui qui estime son importance à l'excès. Généralement, cela dérive d'un complexe de supériorité. Il arrive que cet agrégat inflige de terribles chocs psychologiques. L'auto-important ne veut apprendre de personne. Cela se voit même chez les frères gnostiques qui ont des charges dans l'enseignement. Il se croit ceci ou cela parce qu'il a des diplômes, de l'argent, parce qu'il est propriétaire de quelque chose. On le trouve aussi chez ceux qui aident l'humanité par intérêt.

AUTO-VALORISATION : Celui qui donne de la valeur aux efforts qu'il a réalisés. Il y a une différence entre l'auto-mérite et l'auto-valorisation. Le premier veut toujours être récompensé, dans le cas contraire il se sent blessé, le second ne cherche qu'à voir ses valeurs et il les montre sans que ne lui importe le fait d'en être récompensé.

ARROGANCE : Prépondérance manifestée à travers la façon de parler, de marcher, de s'asseoir ou d'apprécier les personnes. L'arrogance, on la trouve communément chez les gens nés sous le signe de Lion, [ils sont] comme un paon.

MOQUERIE ORGUEILLEUSE : Sourire de mépris. On le voit à travers la colère et l'orgueil. Quand quelqu'un entretient un bavardage intérieur et qu'il est en train de se moquer au travers de ce bavardage, brille alors dans ses yeux quelque chose de particulier. Il est trahi par son regard ; les egos s'y manifestent. Et même, certaines maîtresses de maison disent que si on se fâche alors qu'on est en train de battre un œuf, celui-ci tourne. Cela est dû à la densité du [pouvoir] d'identification de l'ego et [c'est ainsi qu'] on fait du mal.
Ce que le Maître Samael Aun Weor appelle le "mauvais œil" survient quand quelqu'un hait un enfant et qu'il le regarde. Si en plus il a d'autres intentions négatives, s'il veut que l'enfant tombe malade, il n'a plus qu'à ajouter de la force mentale et ainsi il peut le détruire. Il se passe de même avec la moquerie. Ces yeux ont une lumière spéciale, non pas la lumière qui brille quand on regarde avec la conscience. C'est pourquoi nous devons faire attention à ces états de moquerie. Plus quelqu'un est tombé bas, plus il se moque. Ce type de moquerie on le trouve généralement chez les natifs de vierge.

RIRE TONITRUANT : Montre un orgueil arrogant. Ce rire peut causer beaucoup de dommages aux personnes timides ou faibles. On trouve ce défaut chez les femmes Lion ou chez les femmes Verseau, ascendant Lion.

CAPRICE : Action négative [motivée] par une émotion inférieure. Communément, on trouve ce défaut chez les personnes Verseau et Capricorne. Ce même défaut prend la forme d'un certain entêtement que, généralement, on peut voir chez les personnes de Taureau.
L'enfant capricieux aime, par exemple, que tout ce qu'il désire lui soit accordé ; ce défaut naît au cours de l'enfance. Les parents doivent enseigner aux enfants à vivre dans leur propre milieu, leur expliquer l'utilisation de chaque objet. S'ils agissent autrement en leur donnant des objets qu'il veulent par caprice, alors ce caprice va grandir jusqu'à ce que, plus tard, [ces enfants] deviennent des voleurs. Le capricieux voudra un collier de pierres précieuses alors qu'il n'a pas d'argent, ou alors, se servant de la luxure, il voudra s'approprier une femme sans chercher à savoir si elle est célibataire ou mariée. Voyez les milliers de déviations que nous pouvons trouver. Mais si nous savons l'éduquer, l'enfant grandit correctement.

COMPLEXE D'INFÉRIORITÉ : Croire qu'on ne vaut rien. Ne confondons pas avec les principes de la psychologie gnostique : "Je pars de zéro", "Je ne vaut rien", "Je ne suis rien". Le gnostique ne doit pas avoir de complexe parce que ce sont d'énormes entraves auxquelles il doit s'attaquer dans le Sacrifice pour l'humanité. Celui qui a des complexes dit : "Quand je parle on se moque de moi", "Si on me voit, on se rendra compte de ma laideur. Qu'on ne se rende pas compte de mon existence !". En arrivant à l'extrême du complexe on ressent même de l'auto-considération ! "Parce que la vie m'a fait cela, parce que personne ne m'aime, parce que je suis pauvre, etc".
On peut trouver [ce complexe] chez certains capricornes ; les natifs de la Vierge peuvent l'avoir aussi dans le fond et parfois, tout dépend de la vie qu'on a menée, les poissons peuvent l'avoir aussi.

COMPLEXE DE SUPÉRIORITÉ : Se croire le meilleur. Vouloir être toujours remarqué ; il fait les choses mieux que tous : "Cette fois-ci on ne peut pas se passer de moi, je suis un tel". Mais quel est le ressort secret de cela ? C'est le complexe d'infériorité. Il se sert même de quelques béquilles psychologiques, de talons d'Achille, pour se sentir supérieur ; parce que, dans le fond, il y a un complexe d'infériorité (manque d'assurance). C'est alors, un masque pour qu'on ne découvre pas ses faiblesses psychologiques.

INSOLENCE : Prendre une position hors de propos. Fait ou action effrontée, ou dominatrice, par exemple arriver en retard à un rendez-vous.

DESPOTISME : Autorité absolue et arbitraire. On le rencontre parmi les egos génocides ; quand nous pensons que notre race vaut plus que les autres. [Ce moi] est en étroite relation avec la colère.

DÉNIGREUR : Diminuer l'estime de quelqu'un. On dénigre parce qu'on se croit plus important, on le fait aussi pour élever sa propre image. Il est toujours en liaison avec le moi pharisien.

MÉSESTIME : Il apprécie tout sans courtoisie. Il aime dédaigner les autres, bien que dans le fond, il soit intéressé [par ce qu'ils font].

DÉSAMOUR : Manque d'amour provenant de la suffisance. Dérive généralement d'une crainte qu'on découvre notre image ou nos faiblesses. C'est pourquoi, le cœur d'un tel individu s'endurcit et il rejette tout type de manifestation simple. Il ne reçoit pas ce que les autres lui donnent de bonne foi. Si [ce défaut] atteint l'égoïsme, nous mettons des barrières à notre cœur, des entraves à notre conscience dans le but de démontrer notre façon particulière d'aimer. Pour montrer que l'on aime, il n'est pas nécessaire de dire je t'aime ou être démonstratifs à l'extrême. Il y a des gens qui montrent leur amour de cette manière et c'est bien, mais il y en a d'autres qui ne peuvent pas le faire, à qui il ne vient pas l'idée d'être là, à se tenir et à se caresser, cependant, l'amour se ressent. Quand nous ressentons le besoin de donner quelque chose, nous devons le faire à l'instant même, parce que la conscience ne planifie pas ; quand on planifie c'est qu'il y a de l'intérêt. Il y a des gens qui ne savent pas offrir de l'amour par des paroles. Que chacun soit tel qu'il se sent être, et non [le résultat de] ce qu'il planifie être, non ce qu'il est par imitation.

MÉPRIS : Rejet parce qu'on se croit supérieur en quelque chose ou en tout. La plus forte manifestation de celui qui mésestime. Soumettre vilement quelqu'un. Par exemple, on agit de la façon sous l'emprise de la jalousie.

DÉSOBEISSANCE : Rejette quelque chose par une conviction qui lui est bien propre. L'ego de l'orgueil ne veut pas être commandé, il n'aime pas recevoir des ordres, il souffre. "Mais, qui es-tu ?" dit l'ego. C'est pourquoi nous sommes si désobéissants, parce que nous voulons tous commander et que personne ne veut obéir. Si tu veux commander, apprends à obéir ! Savez-vous que les maîtres eux-mêmes obéissent à des ordres ? Alors, nous qui ne sommes rien, comment oserions-nous nous rebeller ?

DÉLIRE DE GRANDEUR : Il vient du gnostique qui a des années d'ancienneté. Il croit tout savoir, il se peut même qu'il occupe un poste ou qu'il dirige des groupes. Il empêche tout développement du travail intérieur. Ce sont les premiers à tomber dans la mythomanie. Samael Aun Weor a dit que la paranoïa, l'égolâtrie et la mythomanie sont le talon d'Achille d'un gnostique. Le mythomane croit qu'il va bien, jure qu'il va bien. Si quelqu'un lui montre son erreur il se pourrait qu'il l'accepte, extérieurement, feignant l'humilité, mais intérieurement il ne l'accepte pas. Il pense qu'il n'a plus besoin des autres, et cela commence à se montrer par la paranoïa. Il y a eu de très grands mythomanes dans la gnose, avec le défaut si terrible qu'est la luxure revêtue de mensonges. Un mythomane ne se fait pas de mal à lui-même - s'il en était ainsi ce serait bien - mais il fait du mal aux gens qui l'entourent en tant que de fourvoyé sincère. Ces [mythomanes] ont détruit et continuent à détruire la Connaissance.

SÉLECTIONNEUR : Personne qui croit qu'elle mérite beaucoup. Par exemple dans la Gourmandise on ne sait pas choisir par ambition.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

L'orgueil dans la Bhagavad Gita

Message le 10 novembre 2010, 17:12

L'orgueil dans la Bhagavad Gita

Verset 15.5 « L'homme libre d'illusion, d'orgueil et de rapports faux, l'homme qui comprend l'éternel, qui triomphe de la concupiscence et de la dualité des joies et des peines, et qui connaît la voie de l'abandon à la Personne Suprême, celui-là atteint éternel royaume.

Verset 16.4 « Arrogance, orgueil, colère, suffisance, âpreté, ignorance, - tel sont, ô fils de Prithâ, les traits marquants des hommes issus de la nature démoniaque.

Verset 16.10 « Les êtres démoniaques, qui se réfugient dans la vanité de soi, l'orgueil et l'insatiable concupiscence, deviennent la proie de l'illusion. Fascinés par l'éphémère, ils consacrent leur vie à des actes malsains.

Verset 16.18 « Ayant cherché son refuge dans le faux ego, dans la puissance, l'orgueil, la concupiscence et la colère, le démoniaque blasphème la vraie religion et M'envie, Moi le Seigneur Suprême, qui réside en son corps même, comme en celui des autres.

Verset 17.5, 17.6 « Les hommes qui s'imposent des austérités sévères, mais non conformes aux Ecritures, s'y livrant par orgueil, égoïsme, concupiscence, qu'ils Me torturent aussi, Moi, l'Âme Suprême sise en eux, ceux-là, sache-le, sont des asuras.

Verset 17.12 « Mais le sacrifice accompli en vu de quelque résultat ou bienfait matériel, ou d'une manière ostentatoire, par orgueil, sache qu'il naît de la passion, ô meilleur des Bhâratas.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

L'orgueil dans la Bible (traduction Louis Segond)

Message le 19 septembre 2011, 21:10

L'orgueil dans la Bible (traduction Louis Segond)

Lé 26 : 19 Je briserai l'orgueil de votre force, je rendrai votre ciel comme du fer, et votre terre comme de l'airain.

De 17 : 12 L'homme qui, par orgueil, n'écoutera pas le sacrificateur placé là pour servir l'Éternel, ton Dieu, ou qui n'écoutera pas le juge, cet homme sera puni de mort. Tu ôteras ainsi le mal du milieu d'Israël,

De 17 : 13 afin que tout le peuple entende et craigne, et qu'il ne se livre plus à l'orgueil.

1S 17 : 28 Éliab, son frère aîné, qui l'avait entendu parler à ces hommes, fut enflammé de colère contre David. Et il dit : Pourquoi es-tu descendu, et à qui as-tu laissé ce peu de brebis dans le désert ? Je connais ton orgueil et la malice de ton coeur. C'est pour voir la bataille que tu es descendu.

1R 1 : 5 Adonija, fils de Haggith, se laissa emporter par l'orgueil jusqu'à dire : C'est moi qui serai roi ! Et il se procura un char et des cavaliers, et cinquante hommes qui couraient devant lui.

2Ch 32 : 26 Alors Ézéchias, du sein de son orgueil, s'humilia avec les habitants de Jérusalem, et la colère de l'Éternel ne vint pas sur eux pendant la vie d'Ézéchias.

Né 9 : 16 Mais nos pères se livrèrent à l'orgueil et raidirent leur cou. Ils n'écoutèrent point tes commandements,

Né 9 : 29 Tu les conjuras de revenir à ta loi; et ils persévérèrent dans l'orgueil, ils n'écoutèrent point tes commandements, ils péchèrent contre tes ordonnances, qui font vivre celui qui les met en pratique, ils eurent une épaule rebelle, ils raidirent leur cou, et ils n'obéirent point.

Job 9 : 13 Dieu ne retire point sa colère; Sous lui s'inclinent les appuis de l'orgueil.

Job 26 : 12 Par sa force il soulève la mer, Par son intelligence il en brise l'orgueil.

Job 33 : 17 Afin de détourner l'homme du mal Et de le préserver de l'orgueil,

Job 35 : 12 On a beau crier alors, Dieu ne répond pas, A cause de l'orgueil des méchants.

Job 36 : 9 Il leur dénonce leurs oeuvres, Leurs transgressions, leur orgueil;

Job 38 : 11 Quand je dis Tu viendras jusqu'ici, tu n'iras pas au delà; Ici s'arrêtera l'orgueil de tes flots ?

Ps 10 : 2 Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, Ils sont victimes des trames qu'il a conçues.

Ps 36 : 12 Que le pied de l'orgueil ne m'atteigne pas, Et que la main des méchants ne me fasse pas fuir !

Ps 59 : 13 Leur bouche pèche à chaque parole de leurs lèvres Qu'ils soient pris dans leur propre orgueil ! Ils ne profèrent que malédictions et mensonges.

Ps 73 : 6 Aussi l'orgueil leur sert de collier, La violence est le vêtement qui les enveloppe;

Ps 76 : 13 Il abat l'orgueil des princes, Il est redoutable aux rois de la terre.

Ps 89 : 10 Tu domptes l'orgueil de la mer; Quand ses flots se soulèvent, tu les apaises.

Ps 90 : 10 Les jours de nos années s'élèvent à soixante-dix ans, Et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; Et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons.

Pr 8 : 13 La crainte de l'Éternel, c'est la haine du mal; L'arrogance et l'orgueil, la voie du mal, Et la bouche perverse, voilà ce que je hais.

Pr 11 : 2 Quand vient l'orgueil, vient aussi l'ignominie; Mais la sagesse est avec les humbles.

Pr 13 : 10 C'est seulement par orgueil qu'on excite des querelles, Mais la sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils.

Pr 14 : 3 Dans la bouche de l'insensé est une verge pour son orgueil, Mais les lèvres des sages les gardent.

Pr 16 : 18 L'arrogance précède la ruine, Et l'orgueil précède la chute.

Pr 29 : 23 L'orgueil d'un homme l'abaisse, Mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire.

Pr 30 : 32 Si l'orgueil te pousse à des actes de folie, Et si tu as de mauvaises pensées, mets la main sur la bouche

Es 9 : 8 Tout le peuple en aura connaissance, Éphraïm et les habitants de Samarie, Qui disent avec orgueil et fierté

Es 13 : 11 Je punirai le monde pour sa malice, Et les méchants pour leurs iniquités; Je ferai cesser l'orgueil des hautains, Et j'abattrai l'arrogance des tyrans.

Es 16 : 6 Nous entendons l'orgueil du superbe Moab, Sa fierté et sa hauteur, son arrogance et ses vains discours.

Es 23 : 9 C'est l'Éternel des armées qui a pris cette résolution, Pour blesser l'orgueil de tout ce qui brille, Pour humilier tous les grands de la terre.

Es 25 : 11 Au milieu de cette mare, il étend ses mains, Comme le nageur les étend pour nager; Mais l'Éternel abat son orgueil, Et déjoue l'artifice de ses mains.

Jé 13 : 9 Ainsi parle l'Éternel : C'est ainsi que je détruirai l'orgueil de Juda Et l'orgueil immense de Jérusalem.

Jé 13 : 17 Si vous n'écoutez pas, Je pleurerai en secret, à cause de votre orgueil; Mes yeux fondront en larmes, Parce que le troupeau de l'Éternel sera emmené captif.

Jé 48 : 29 Nous connaissons l'orgueil du superbe Moab, Sa hauteur, sa fierté, son arrogance, et son coeur altier.

Jé 49 : 16 Ta présomption, l'orgueil de ton coeur t'a égaré, Toi qui habites le creux des rochers, Et qui occupes le sommet des collines. Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l'aigle, Je t'en précipiterai, dit l'Éternel.

Ez 7 : 10 Voici le jour ! voici, il vient ! Le tour arrive ! La verge fleurit ! L'orgueil s'épanouit !

Ez 7 : 24 Je ferai venir les plus méchants des peuples, Pour qu'ils s'emparent de leurs maisons; Je mettrai fin à l'orgueil des puissants, Et leurs sanctuaires seront profanés.

Ez 16 : 49 Voici quel a été le crime de Sodome, ta soeur. Elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l'indigent.

Ez 16 : 56 Ne discourais-tu pas sur ta soeur Sodome, dans le temps de ton orgueil,

Ez 24 : 21 Dis à la maison d'Israël : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, je vais profaner mon sanctuaire, l'orgueil de votre force, les délices de vos yeux, l'objet de votre amour; et vos fils et vos filles que vous avez laissés tomberont par l'épée.

Ez 26 : 11 Il foulera toutes tes rues avec les sabots de ses chevaux, il tuera ton peuple par l'épée, et les monuments de ton orgueil tomberont à terre.

Ez 30 : 6 Ainsi parle l'Éternel : Ils tomberont, les soutiens de l'Égypte, Et l'orgueil de sa force périra; De Migdol à Syène ils tomberont par l'épée, Dit le Seigneur, l'Éternel.

Ez 30 : 18 A Tachpanès le jour s'obscurcira, Quand j'y briserai le joug de l'Éternel, Et que l'orgueil de sa force y prendra fin; Un nuage couvrira Tachpanès, Et ses filles iront en captivité.

Ez 32 : 12 Je ferai tomber ta multitude par l'épée de vaillants hommes, Tous les plus violents d'entre les peuples; Ils anéantiront l'orgueil de l'Égypte, Et toute sa multitude sera détruite.

Ez 33 : 28 Je réduirai le pays en solitude et en désert; l'orgueil de sa force prendra fin, les montagnes d'Israël seront désolées, personne n'y passera.

Da 4 : 37 Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je loue, j'exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les oeuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil.

Os 5 : 5 L'orgueil d'Israël témoigne contre lui; Israël et Éphraïm tomberont par leur iniquité; Avec eux aussi tombera Juda.

Os 7 : 10 L'orgueil d'Israël témoigne contre lui; Ils ne reviennent pas à l'Éternel, leur Dieu, Et ils ne le cherchent pas, malgré tout cela.

Am 6 : 8 Le Seigneur, l'Éternel, l'a juré par lui-même; L'Éternel, le Dieu des armées, a dit : J'ai en horreur l'orgueil de Jacob, Et je hais ses palais; Je livrerai la ville et tout ce qu'elle renferme.

Ab 1 : 3 L'orgueil de ton coeur t'a égaré, Toi qui habites le creux des rochers, Qui t'assieds sur les hauteurs, Et qui dis en toi-même : Qui me précipitera jusqu'à terre ?

Ha 1 : 8 Ses chevaux sont plus rapides que les léopards, Plus agiles que les loups du soir, Et ses cavaliers s'avancent avec orgueil; Ses cavaliers arrivent de loin, Ils volent comme l'aigle qui fond sur sa proie.

So 2 : 10 Cela leur arrivera pour leur orgueil, Parce qu'ils ont insulté et traité avec arrogance Le peuple de l'Éternel des armées.

Za 9 : 6 L'étranger s'établira dans Asdod, Et j'abattrai l'orgueil des Philistins.

Za 10 : 11 Il passera la mer de détresse, il frappera les flots de la mer, Et toutes les profondeurs du fleuve seront desséchées; L'orgueil de l'Assyrie sera abattu, Et le sceptre de l'Égypte disparaîtra.

Za 11 : 3 Les bergers poussent des cris lamentables, Parce que leur magnificence est détruite; Les lionceaux rugissent, Parce que l'orgueil du Jourdain est abattu.

Mc 7 : 22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.

Ro 11 : 20 Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains;

1Co 4 : 6 C'est à cause de vous, frères, que j'ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d'Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l'orgueil en faveur de l'un contre l'autre.

1Co 4 : 18 Quelques-uns se sont enflés d'orgueil, comme si je ne devais pas aller chez vous.

1Co 5 : 2 Et vous êtes enflés d'orgueil ! Et vous n'avez pas été plutôt dans l'affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous !

1Co 13 : 4 La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n'est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil,

2Co 12 : 7 Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir.

2Co 12 : 20 Car je crains de ne pas vous trouver, à mon arrivée, tels que je voudrais, et d'être moi-même trouvé par vous tel que vous ne voudriez pas. Je crains de trouver des querelles, de la jalousie, des animosités, des cabales, des médisances, des calomnies, de l'orgueil, des troubles.

Col 2 : 18 Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles,

1Ti 3 : 6 Il ne faut pas qu'il soit un nouveau converti, de peur qu'enflé d'orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.

1Ti 6 : 4 il est enflé d'orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d'où naissent l'envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,

2Ti 3 : 4 traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,

1Jn 2 : 16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#9
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Ego de l'orgueil

Message le 19 septembre 2011, 21:13

L'orgueil dans le langage usuel :

ambition
amour-propre
apathie
arrogance
audace (péj)
bouffissure
bravache
bravade
chicane
complaisance
considération (auto)
crête
cynisme
déconsidération
dédain
dérision
désintérêt
désobéissance
détachement
effronterie
emphase
estime
fanfaronnade
fatuité
fierté (nég)
flatterie
flegme
fleuron
forfanterie
froideur
fumée
gasconnade
gloire
gloriole
hâblerie
hautain
hauteur (fig)
honneur
hypocrisie
immodestie
impassibilité
impertinence
impolitesse
importance
impudence
inconvenance
indifférence
infatuation
insensibilité
insolence
irrespect
jactance
malveillance
mauvaise foi
mégalomanie
mépris
mésestime
morgue
offense
ornement
ostentation
outrage
outrecuidance
pédantisme
pose
présomption
prétention
raideur
rodomontade
sans-gêne
singularité
sottise
suffisance (auto)
superbe
supériorité
vanité
vantardise
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Identification de nos égos et confession publique »