Figuier : Force Sexuelle

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Figuier : Force Sexuelle

Message le

RI1511 Magie élémentale du Figuier (Ficus carica ou Ficus communis)

340 « Et apercevant un figuier près du chemin, il s'en approcha, mais n'y trouva rien que des feuilles ; il lui dit alors : Jamais plus tu ne porteras de fruit. Et le figuier devint aussitôt sec » (Saint-Mathieu, XXI, 19).

341 Le département élémental du figuier appartient aux forces sexuelles.

342 Le mantra des élémentaux des figuiers est « Afiras ».

343 Les hiérarchies en relation avec ce département élémental de la nature sont celles qui appliquent le karma aux fornicateurs.

344 Les fornicateurs seront jetés dans le lac de feu et de soufre brûlant, ce qui est la « seconde mort ».

345 L'arbre qui ne donne pas de fruit, on le coupe et on le jette au feu.

346 Le pouvoir grandiose de la Sexualité réside dans la Kundalini.

[...]

429 Les hiérarchies en relation avec le département élémental du figuier sont chargées d'appliquer le karma à tous ces pervers, sodomites, et à tous ces dégénérés sexuels qui sont tellement nombreux dans l'humanité.

430 Le nom de l'Ange qui gouverne ce département élémental de la nature est Nahera.

431 Les élémentaux de ce département élémental du figuier portent une tunique blanche, et ce sont des enfants d'une extraordinaire beauté.

432 Cette tunique blanche représente la chasteté et la sainteté.

433 Les membres de toutes les écoles spiritualistes détestent la chasteté, et ils l'éludent habilement en cherchant une échappatoire par la fausse porte de leurs théories.

434 Leur faiblesse même, leur manque de force de volonté, leur fait chercher des échappatoires extrêmement subtiles pour éviter le problème de la chasteté.

435 Certains même commencent les pratiques de Magie Sexuelle, mais ils succombent bientôt devant les exigences passionnelles de leur conjoint fornicateur.

436 C'est pour cela que nous, les Gnostiques, nous affirmons : « Notre devise est Thelema » (Volonté).

437 Tous ces spiritualistes fornicateurs sont des magiciens noirs, car ils désobéissent au commandement donné par le Seigneur Jéhovah, dans ces versets de la Genèse :

438 « Et Jéhovah Dieu fit à l'homme ce commandement : de tous les arbres du Jardin tu peux manger. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas ; car le jour où tu en mangeras, tu mourras » (Genèse, II, 16, 17).

439 Les pervers sectateurs de tous les pseudo-spiritualistes et théoriseurs du mysticisme professionnel mondial ne pourront passer outre à cet ordre du Seigneur Jéhovah.

440 L'ordre du Seigneur Jéhovah doit être exécuté, coûte que coûte.

441 Les fornicateurs sont des figuiers stériles, des arbres sans fruit, que l'on coupe et jette au feu.

extrait de : http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/RI1511.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Le matin, en revenant à la ville, il eut faim.

Et, voyant un figuier (symbole de la Force sexuelle) près du chemin, il y vint et n'y trouva que des feuilles. Et il lui dit : « Que jamais plus, de toi, ne naisse de fruit, désormais ! ». Et le figuier se dessécha instantanément. Mt 21, 1-20.

Ceci est écrit avec des charbons ardents dans le Livre des Splendeurs : l'arbre qui ne donne pas de fruit est coupé et jeté au Feu.

Quand Adam et Eve (l'humanité paradisiaque) mangèrent le fruit défendu, les yeux des deux s'ouvrirent et ils surent qu'ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de Figuier et se firent un tablier.

Le Bouddha Gautama resta assis quatre jours et quatre nuits en méditation à l'ombre d'un Figuier où il atteignit l'illumination finale.

Dans l'ancienne Egypte des Pharaons, le figuier a toujours été vénéré comme le symbole vivant de l'énergie créatrice du Troisième Logos.

Les créatures involuantes des mondes infernaux sont certainement des figuiers qui n'ont jamais donné de fruit.

On pourrait écrire une étrange épigraphe sur ce figuier toujours vert, car un des détails les plus typiques, en concordance avec certaines voyances astrales, est celui de la plante toujours verte et qui tourne vertigineusement.

Un bon ami de Jumilla me dit : « A l'extrémité de ce village il y a une grotte assez vaste et haute où pousse un Figuier qui jamais ne perd ses feuilles ni ne laisse tomber ses fruits ; et il est de notoriété générale, appuyée par plusieurs témoignages qui disent l'avoir vu, que le jour de la Saint-Jean, au lever du jour, une grande cohorte militaire de spectres, avec des chevaux de guerre richement caparaçonnés, sort de cette grotte, des guerriers qui, précédés de fantastiques étendards, se dirigent vers le Sud, disparaissent dans le lointain, comme s'ils évoquaient quelque fait historique éloigné (ceci est textuel de l'Arbre des Hespérides) ».

Jésus, le Grand Prêtre Gnostique, dit :

« La Pierre (la pierre philosophale, le sexe), que rejetèrent les bâtisseurs (les gens de nombreuses religions), celle-ci fut la pierre d'angle ».

« C'est par le Seigneur que ceci fut fait, et n'est-ce pas une chose merveilleuse devant nos yeux ? ».

« Pour cela, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera retiré, et il sera donné à des gens qui le feront fructifier (des personnes capables de pratiquer la Magie sexuelle, de dissoudre l'Ego et de se sacrifier pour leurs semblables) ».

Et celui qui tombera sur cette pierre (le sexe) sera brisé ; et celui sur qui elle tombera sera réduit en miettes.

C'est incontestablement par le moyen du Feu sexuel qu'il est possible d'incinérer tous les agrégats psychiques pervers que nous portons en nous pour entrer dans la Jérusalem céleste, le Dimanche des Rameaux (Voir mon livre intitulé Le Mystère de la Floraison d'Or).

passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... usalem.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6409
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Allez, je vais faire encore mon avocat du Diable : il y a une phrase de l'évangile qui me revient souvent et que je trouve terrible : c'est au sujet de la réaction impitoyable de Jésus face à un figuier qui ne donne pas de fruits... et qu'il compte faire arracher en conséquence, peut-être allégorie de l'homme mais au lieu de vous la restituer, je suis tombé la-dessus :
Jean 15, 1-15
Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu'on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez. Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
Alors sarment sec ou débordants de fruits !!!
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Magie élémentale »